Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quels mots pour reconforter

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 9553 lectures | ratingStar_2747_1ratingStar_2747_2ratingStar_2747_3ratingStar_2747_4

Appelle-la. Même si tu es maladroite, rien ne peut être pire que le silence et l'indifférence des proches dans une telle situation. Et si tu as peur de lui parler en direct, appelle son mari ou envoie lui un petit mot. Elle en sera touchée, j'en suis persuadée.

Que lui dire ? Il n'y a malheueusement pas de paroles miracles qui adouciront sa peine. Dis lui simplement que tu pense à elle, que tu compatis à sa peine, que tu es là pour l'écouter, que si elle ne veut pas parler tu seras quand même là. N'hésite pas à lui parler de son bébé mort. Je pense qu'elle t'en sera reconnaissante. Les proches ont souvent cette facheuse tendance (par gêne, crainte de raviver de tristes souvenirs ou par indifférence) à très vite occulter le bébé mort pour finalement agir comme s'il n'avait jamais existé.

Perdre un bébé suite à une interruption médicale de grossesse est d'autant plus difficile qu'il faut faire face, en plus de la douleur, à la culpabilité d'avoir décidé de mette un terme à la vie de son bébé. Cette culpabilité est souvent d'autant plus importante lorsque le bébé était viable. Tel était le cas de ta belle-soeur si elle attendait un bébé trisomique 21.

Et si ta belle-soeur organise des obsèques pour son bébé ou une quelconque cérémonie, ce serait bien de s'y rendre (si elle le veut bien) ou d'envoyer des fleurs pour son ange. Simplement lui témoigner que tu penses à elle, à son mari et à son bébé. Lui dire aussi ta propre tristesse, si tel est le cas, suite à la mort de son bébé.

Tu as un bébé de quelques mois et il est possible qu'il soit, dans les prochains mois, difficile pour ta BS de te voir avec ton bébé.

Si je ne connais pas les mots qui guérissent, il y en a par contre qui font mal et qu'il vaut mieux éviter : "tu en auras un autre" (je l'espère pour elle, mais cela ne fera pas disparaître sa peine) , "il faut oublier" (on n'oublie jamais, et on ne veut pas oublier) , "heureusement que sa trisomie a été détectée avant la naissance" (il n'y a rien d'heureux dans toute cette histoire) , "trisomique, quelle horreur" (le bébé qu'on a porté n'est pas horrible) , etc.

Voilà, j'espère que mon expérience pourra t'aider. D'autres mamans désenfantées te donneront certainement des conseils différents au vu de ce qu'elles ont vécu.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


2747
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages