Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Souvenirs

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman 17 ans
Mail  
| 594 lectures | ratingStar_108761_1ratingStar_108761_2ratingStar_108761_3ratingStar_108761_4

Ma fille est née, petite huitième de la tribu, je peux à présent laisser parler ma mémoire sans augmenter mon angoisse durant la grossessemars 86 je suis enceinte et j'ai des saignements : on surveille, on observe.

Puis début avril on m'hospitalise car ils deviennent plus abondants.

1mois et 3 semaines de perf de salbu, piquée tous les 2 jours (jusque sur le haut du bras, presque l'épaule) , sans même pouvoir aller aux toilettes.

Je suis transfusée 2 fois.

Et le 30 mai à 5 mois 1/2 je me sens mal, je ne peux définir pourquoi.

Peu de temps après je me sens m'endormir et je comprends mais ne sonne pas.

Je veux partir moi aussi.

Une sage femme passe voir la maman qui est dans ma chambre et me voit.

Course dans les couloirs, tapes sur les joues, je pars mais ne lutte pas.

Salle d'accouchement et ce c** de gynéco de garde qui m'eng**** car je ne veux pas pousser.

Je suis de nouveau transfusée car je saigne très abondamment (comme un robinet ouvert).

C'était une autre époque où on ne tenait pas compte de l'aspect psychologique et on ne me montrera pas mon bébé, on ne me le proposera pas et je n'aurais pas idée de le demander.

Je ne garde qu'une seule image qui me poursuit encore : une bassine rouge avec un sac poubelle à l'intérieur…

Elle me hantej'avais refusé que l'on appelle le papa et je lui ai demandé de venir qu'au retour dans ma chambre.

À ma sortie je ne tiens même pas debout, les muscles se sont atrophiés et la fatigue intenseen septembre nous improvisons des vacances et elles seront parmi les plus belles nous nous retrouvons amoureux le papa et moi et resserrons les liens avec nos 2 aines de 2 et 3 ans (ils étaient restés à 500km durant mon hospitalisation).

Je reviens enceinte, ravie et contente d'avoir à nouveau l'espoir d'un enfantmais 3-4 mois plus tard je sens de nouveau que quelque chose cloche : le gynéco ne voit rien l'échographiste non plus.

Mais ma gynéco me dira ensuite qu'elle avait compris à mon attitude qu'il y avait un problème.

Le 25 février jour de mon anniversaire je passe l'écho morpho : l'échographiste tourne autour du pot : vous avez eu un accident, une maladie ?

Pour dire enfin que le bébé était mort.

3 jours plus tôt j'avais passé une nuit blanche sur mon canapé, j'étais mal sans savoir et eu petit matin un grand sursaut dans mon ventre et plus rien…

Je crois qu'il est mort ce jour là.

Je suis allée à la clinique où mon obstétricien s'est occupé de moi immédiatement : pose de laminaires dans le col sous anesthésie pour déclencher le lendemain.

J'ai demandé une anesthésie générale pour ne rien voir et surtout pas d'images de cauchemard.

Le cordon était malformé et a entrainé un manque d'alimentation du bébé.

Je refuserai encore la présence du papa.

À dilatation complète (sans péri) j'ai été anesthésiée et je me suis réveillée tout était finimon 1er ange se serait appelé Thomas et le 2ème Agatheà la suite de ce 2eme deuil j'ai sombré à la limite du suicide et j'ai du demander à la famille de prendre en charge mes enfants et consulter un psyl'année suivante j'ai eu des jumelles et ce fut une grossesse terrifiante : contractions dès 1 mois1/2.

J'ai du prendre des anxiolytiques et en dernier j'ai eu des piqures de val***

Je n'ai été rassurée qu'au premier cri des bébésles grossesses qui ont suivi n'ont jamais été sereines surtout entre 5 et 6 mois.

Tant que je ne vois pas le bébé je crains pour lui.

Je déteste les échos qui me mettent dans un état de stress terrible pendant plusieurs joursmais malgré tout cela a beaucoup changé ma façon de voir les choses.

Le matériel importe peu, mes enfants avant tout et j'ai décidé de vivre comme je le désiraisje n'ai pas oublié mes anges non reconnus, non vus et qui n'existent au bout de tant d'années pour personne.

Ils sont dans mon coeur.

Ils reviennent encore plus fort pendant mes grossesses et pendant mes accouchementsSuzanne est née le 3 décembre et un jour elle saurapour une fois à la mat le pédiatre qui auscultait Suzanne m'a fait plaisir : à la lecture du dossier elle m'a dit : en fait c'est votre 10ème.

Oh oui !!!!!!
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


108761
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages