Histoire vécue Perte d'un proche > Refaire sa vie      (52 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il ne faut pas se précipiter à refaire sa vie après le décès d'un mari

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 976 lectures | ratingStar_228641_1ratingStar_228641_2ratingStar_228641_3ratingStar_228641_4
Je pense que pour avoir moi même accompagné mon fils de 22 ans jusqu'au porte de la mort que la mort d'un enfant est extrèmement destructeur. La mort d'un enfant ne fait pas partie de la logique de la vie. Un enfant doit enterrer ses parents pas le contraire. Mais je pense qu'en ce qui concerne la souffrance d'un deuil, que ce soit un enfant ou un époux, tout dépend du degrès d'amour qui existait entre les personnes. Si tu perds ton mari et si cet homme était tout pour toi, si c'était vraiment l'homme de ta vie, la souffrance est aussi forte et le deuil aussi difficile à faire que pour la mort d'un enfant. Voir mourir son enfant pour une mère c'est une partie d'elle même qui s'en va avec lui, un déchirement, comme un avortement. C'est une douleur qui dépasse toute celle qu'un être humain peut supporter c'est vrai. Mais si tu perds une personne que tu aimais plus que tout la douleur doit être aussi forte. Par contre si je peux me permettre de te donner un petit conseil natha, ne cherche pas à retrouver un homme pour donner un père à tes filles. J'ai fait ça il y a très longtemps, je n'étais pas veuve, mais divorcée et tout le monde me disait que pour mon fils ne vivrent qu'avec des femmes étaient très mauvais. J'avais 2 filles et un fils. Alors j'ai rencontré quelqu'un de très gentils qui s'entendait à merveille avec guillaume et je me suis installée avec lui, pour mon fils, mais je ne l'aimais pas et au bout de quelques années je l'ai quitté et j'ai continué à élever mes enfants seules....Mon ex mari ne s'occupe pas de ses enfants. Mais tu sais les enfants s'accordent très bien avec un seul parent, bien sûr ils essaient d'en profiter un peu, mais moi comme toi, je ne pouvais pas faire le père et la mère. Je ne sais pas être autoritaire alors j'ai décidé de faire juste la mère et j'ai privilégié le dialogue (là elles sont encore jeunes) mais tu verras ça grandit vit et ça apprends bien. Finalement le père ne leur a pas plus manquer que ça. Quelques années plus tard j'ai rencontré un homme que j'ai aimé (tu vois ça arrive, mais il faut du temps) et je me suis remariée, mes filles s'entendent très bien avec lui et mon fils l'adorait. Juste pour te dire que tu n'as pas besoin de te précipiter à faire ton deuil, pas besoin de te précipiter à trouver un autre père, prend juste le temps de vider ta peine, de vider ta colère, de parler avec ZAMOUR et de parler de ZAMOUR à tes puces. Moi j'ai repris mon travail très vite, car la maison était vide, tellement vide, que je ne pouvais pas y rester. Mon travail m'a aidé, mes collègues aussi, je continue à parler de mon petitout comme s'il était toujours là, j'ai installé des photos à côté de moi et parfois je lui parle et parfois encore je pleure et je suis en colère encore......Le temps d'un deuil dépend du degrès d'amour et de la force de la personne. Mais le plus important c'est de prendre le temps de bien faire ce deuil pour pouvoir renaître un jour. Même si un jour tu refaisais ta vie, même si un jour tu retrouvais un autre ZAMOUR, ton ZAMOUR serait toujours avec toi quand même. Il continuera toujours de vivre avec toi puisqu'il t'a laissé le merveilleux des cadeaux 2 petites puces........ J'aurais tellement aimé que mon fils vive un peu plus longtemps pour me laisser un petit bout de chou comme lui mais la vie en a décidé autrement. Courage à toi natha tu sais les crises d'angoisse tu en auras encore et encore et à chaque fois, penses qu'il y a des gens qui souffrent comme toi, qu'il y a des gens quelque part qui pensent à toi, et pense aussi que tu as avec toi les enfants de ton ZAMOUR.............Et que de là haut il vous voit grandir.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


228641
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

J'appelle sa femme?

image

Suite de la "relation labyrinthe", post précédent. Donc hier soir il finissait au boulot à la même h que moi, et m'a donc invité au restaurant. J'ai accepté, et donc au restaurant on a encore parlé de toute notre histoire, je lui disais qu'il...Lire la suite

Mon grand père vient de mourir

image

Quand mon papy est décédé. En fait, ce n'était pas mon papy de sang mais pour moi, c'était pareil. Avec du recul et le temps, j'ai su qu'il avait un fort penchant pour l'alcool mais je ne m'en rendais pas compte. Je l'adorais. Mes parents m'ont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages