Histoire vécue Perte d'un proche > Refaire sa vie      (52 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma maman est morte, j'aurai tant aimé partager mon bonheur avec elle

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1110 lectures | ratingStar_7098_1ratingStar_7098_2ratingStar_7098_3ratingStar_7098_4

J'ai 32 ans, je suis aussi élève infirmière et ma maman est décédée brutalement d'une embolie pulmonaire en juillet dernier… Et comme toi le monde s'est écroulé ce jour-là… J'ai vécu un véritable cauchemar pendant des mois. J'ai démissionné de mon travail deux mois après son décès, j'ai passé le concours d'entrée à l'école d'infirmière avec 10 kilos de moins et la peau sur les os. J'ai été reçu je ne sais pas quel miracle et j'ai commencé les cours en février. Ma maman ne le saura jamais. Comme toi, elle n'a pas eu le temps d'être grand-mère car j'essaye d'avoir un bébé depuis 1 an et 1/2 et je ne verrai jamais le bonheur dans ces yeux, celui de toutes les mamans à qui l'on dit que leur petite-fille attend un bébé… Je pense à elle tous les jours, il n'y a pas un seul jour où je ne me dis pas que si j'avais vu quelque chose, si je l'avais empêché de reprendre le travail ce jour-là (elle avait une sciatique et avait dû rester allongée qqs jours, elle tenait absolument à reprendre son travail car la collègue qui la remplaçait partait en vacances…) Mon papa l'a trouvé sur le canapé en revenant du travail, elle n'est pas sortie de la maison ce matin-là… Mais sache que nous ne sommes responsables de rien, que nous n'aurions rien pu empêcher… Elle me manque terriblement, et de plus en plus… la douleur est toujours là, mais j'arrive désormais à la canaliser, à me raisonner, chose que je n'ai pas pu faire pendant longtemps… J'ai repris un rythme normal, je mange comme avant, je dors à nouveau sans aucun médicament… mais en moi quelque chose est brisée pour toujours… Chaque jour j'aimerais lui parler de l'école d'infirmière, je me demande aussi si elle aurait approuvé mon choix, si je saurai la rendre fière de moi… Sa voix, son sourire, ses appels téléphoniques, les moments dans la cuisine… tout cela me manque de jour en jour plus intensément… Sache que si tu souhaites une oreille attentive je suis là bien sûr, comme beaucoup d'entre nous d'ailleurs… La perte d'un être cher nous change d'une façon ou d'une autre mais il faut que l'on continue d'avancer, ne serait-ce que pour eux… Je sais que ma maman voudrait que je me relève de tout cela, j'essaye de craquer le moins souvent possible… mais ça arrive de toute façon. Nous devons être fortes pour elles et surtout continuez à vivre comme si elles ne nous avaient jamais quittées. Tu aura des enfants, tu seras heureuse avec ton fiancé malgré tout et elle sera très fière de toi, d'où qu'elle soit…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


7098
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

J'appelle sa femme?

image

Suite de la "relation labyrinthe", post précédent. Donc hier soir il finissait au boulot à la même h que moi, et m'a donc invité au restaurant. J'ai accepté, et donc au restaurant on a encore parlé de toute notre histoire, je lui disais qu'il...Lire la suite

Mon grand père vient de mourir

image

Quand mon papy est décédé. En fait, ce n'était pas mon papy de sang mais pour moi, c'était pareil. Avec du recul et le temps, j'ai su qu'il avait un fort penchant pour l'alcool mais je ne m'en rendais pas compte. Je l'adorais. Mes parents m'ont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages