Histoire vécue Perte d'un proche > Refaire sa vie      (52 témoignages)

Préc.

Suiv.

Refaire sa vie après le veuvage

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 3460 lectures | ratingStar_122921_1ratingStar_122921_2ratingStar_122921_3ratingStar_122921_4

J'ai perdu mon conjoint il y a un an, brutalement. Nous avions trois enfants en bas âge et plein de projets. Nous étions ensemble depuis 15 ans. Tout s'est écroulé. Nos trois enfants m'ont fait tenir, pour eux, pour lui et pour moi. Je ne pensais pas encore pouvoir refaire ma vie. Pourtant, j'ai rencontré il y a quelques mois un homme, lui aussi veuf avec trois enfants avec qui je vis aujourd'hui une très belle histoire d'amour. La douleur est toujours présente, l'amour que je porte à mon conjoint, père de mes enfants est toujours très fort mais je peux dire qu'il est possible, aussi improbable que ça puisse paraître d'aimer à nouveau et faire de nouveaux projets. Il faut pour cela, je pense, être soutenu et aidé et croire en la vie. Je n'ai pas le sentiment de trahir l'homme que j'aimais et qui est parti et je sais au fond de moi que ce que je vis n'est pas mal et qu'il doit être heureux de me vloir vivre et heureuse. Il faudra encore du temps pour que tout s'apaise et pour que l'on puisse s'installer ensemble mais j'ai la certitude que cette nouvelle histoire est vraie, sincère et durable.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


122921
b
Moi aussi !
12 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

J'appelle sa femme?

image

Suite de la "relation labyrinthe", post précédent. Donc hier soir il finissait au boulot à la même h que moi, et m'a donc invité au restaurant. J'ai accepté, et donc au restaurant on a encore parlé de toute notre histoire, je lui disais qu'il...Lire la suite

Mon grand père vient de mourir

image

Quand mon papy est décédé. En fait, ce n'était pas mon papy de sang mais pour moi, c'était pareil. Avec du recul et le temps, j'ai su qu'il avait un fort penchant pour l'alcool mais je ne m'en rendais pas compte. Je l'adorais. Mes parents m'ont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages