Histoire vécue Perte d'un proche > Succession - Héritage      (1602 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment s'y prendre pour le cas d'une famille recomposée ?

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 806 lectures | ratingStar_222699_1ratingStar_222699_2ratingStar_222699_3ratingStar_222699_4
Vérifiez bien les autres pages (s'il y en a) de l'acte notarié. Il peut très bien y avoir un paragraphe concernant le droit de retour. A défaut, il n'y en a pas !! On n'ira pas l'inventer Si j'ai bien compris, lorsque nous aurons un enfant ensemble, 1/2 part de la succession reviendra à notre enfant et 1/2 à moi-même, c'est bien ça  S'il vous lègue la quotité disponible, c'est bien le cas. La quotité disponible est de 1/2 en présence d'un enfant du défunt. Dans le cas où nous n'avons pas eu d'enfant ensemble, et si sa maman (qui est agée) est décédée, est-ce-que son frère et sa soeur peuvent demander un droit sur la succession  S'il y a un testament vous instituant légataire universelle, non. Je n'ai pas bien saisi cette phrase dans le cas où nous optons pour un usufruit sur le logement et la pleine propriété sur les meubles : "Et si legs excédait la réserve héréditaire, vous ne serez tenu qu'à verser une indemnité, qui peut, dans bien des hypothèses, être assez faible." Il faut lire "quotité disponible", et non "réserve héréditaire". C'est une erreur de ma part ! Un legs en usufruit cumulé avec une pleine propriété ne doit pas excéder la quotité disponible, qui sera de 1/2 en présence d'un enfant. L'usufruit a une valeur. Et cette valeur est moins importante que la valeur d'un bien en pleine propriété. En se référant au code général des impôts (qui n'est pas une obligation) , la valeur d'un bien grevé d'usufruit d'un usufruitier âgé de 52 ans est de 50 % du bien en pleine propriété. Pour un legs en pleine propriété du bien immobilier, même avec un enfant, vous serez tenu de verser une indemnité de réduction, parfois conséquente. A moins que votre époux dispose d'un patrimoine très imposant, ou que vous ayez de l'argent de côté pour payer l'éventuelle indemnité Une indemnité de réduction est une somme d'argent que vous devrez reverser à la succession. Pour schématiser grossièrement, lorsque le défunt vous lègue le bien immobilier en pleine propriété pour une valeur de 80, que son patrimoine est de 100. Vu que la quotité disponible dans votre cas est de 1/2, soit 50, vous serez tenus de verser 30. Je pense que nous allons plutôt opter pour un testament fait chez le notaire pour plus de sécurité mais je n'ai aucune idée du tarif d'un tel acte Je n'ai pas les tarifs en tête? Mais vous pouvez tout simplement demander à un notaire de vous aiguiller dans la rédaction de votre testament, sans pour autant opter pour un testament authentique. Pour info, lorsqu'elle a été donnée à mon partenaire, la maison était estimée à 28 000 euros (c'était une ruine) Si vous pouvez prouver que vous avez effectué des travaux avec vos biens ou deniers propres, cela peut vous ouvrir droit à une créance dans la succession de votre partenaire, créance qui peut d'ailleurs être réévaluée. Si comme vous le soulignez, ce n'est pas possible d'en rapporter la preuve, tant pis. Cordialement.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


222699
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Nouvelle ere - partie 1 (recit) - homosexualite feminine

image

Bonjour à tous et merci pour vos commentaires aussi rapide sur les suites, je crois que Mortbax et moi y avons pris goût. Pour ceux et celles qui avaient commencé à lire il y a quelques temps voilà donc la suite inédite de l'aventure pour vous,...Lire la suite

Assurance deces

image

Bonjour, Tout nouveau sur le forum, je vous explique notre problème : Le père de mon épouse est décédé fin 2012 en nous laissant quelques dettes … Nous avons refusé la succession (avec l'aide d'un notaire) pour ne pas payer les dettes....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages