Histoire vécue Perte d'un proche > Succession - Héritage      (1602 témoignages)

Préc.

Suiv.

Héritage d' une tante, je suis victime d'un abus de confiance des autres héritiers

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 2311 lectures | ratingStar_154890_1ratingStar_154890_2ratingStar_154890_3ratingStar_154890_4

Ma tante est décédée récemment à l' âge de 99 ans.Elle avait un frère, mon oncle, et une soeur, ma mère, tous deux décédés.Mon oncle a une fille unique, ma cousine, et ma mère, un fils unique, moi même.Nous sommes donc les deux seuls héritiers de notre tante.Peu de temps après le décès de ma tante, un notaire, celui de ma cousine, me contacte en me demandant de lui fournir plusieurs pièces1°Copies de mon livret de famille2°Certificat de décès de ma mère3°Certificat d ? Hérédité4°Copies du livret de famille de mes parentsque je m' empresse de lui faire parvenir.Dans le même temps, je suis contacté par un agent immobilier, encore choisi par ma cousine, qui me parle de la vente de l' appartement. Comme cet agent n' a pas encore été contacté par le notaire, il ne peut prendre les clés sans avoir le feu vert de l' homme de loi, et ne peut donc organiser la vente.Jusque là, je pensais naïvement être héritier de ma tante, comme fils unique de sa soeur défunte.Or, hier matin, je reçois un appel assez gêné de ma cousine, me disant ";qu' il se présentait une difficulté.Ma cousine était depuis plusieurs années en possession d' un testament de ma tante désignant ma mère et elle même comme légataires. Ma tante m' avait souvent dit que ma mère, ma cousine et moi-même étions ses héritiers.Or, Ma cousine m' affirme que je ne puis être héritier de ma tante car ma mère est décédée.Deux hypothèses se présentent à moi : ma tante pensait de bonne foi que ma mère étant sa légataire, son héritage me revenait naturellement et me le l' a souvent dit.Ou bien, la cousine très au fait des questions de droit et bien conseillée, a fait rédiger ce testament à une vieille dame déjà sans défense, placée en curatelle par ma cousine de sa propre initiative, sans me consulter.Naturellement, après le décès de ma mère, survenu en7/2007 , elle s' est bien gardée de faire modifier le testament par ma tante, lequel testament lui convenait parfaitement et me laissaot en totalité et ceci, contre la volonté exprimée de ma tante, mais qui à l' époque fatiguée par son grand âge et par le chagrin de la perte de sa soeur cadette, ne pensait plus à cet acte rédigé des années auparavant.J' éprouve, dans cette situation, un violent sentiment d' injustice et voudrais savoir quel recours légal je puis avoir contre ce que je considère comme un abus de pouvoir sur une personne très agée, en état de grande vulnérabilité et incapable de faire face à une personne déterminée et exerçant un ascendant autoritaire sur elle.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


154890
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Nouvelle ere - partie 1 (recit) - homosexualite feminine

image

Bonjour à tous et merci pour vos commentaires aussi rapide sur les suites, je crois que Mortbax et moi y avons pris goût. Pour ceux et celles qui avaient commencé à lire il y a quelques temps voilà donc la suite inédite de l'aventure pour vous,...Lire la suite

Assurance deces

image

Bonjour, Tout nouveau sur le forum, je vous explique notre problème : Le père de mon épouse est décédé fin 2012 en nous laissant quelques dettes … Nous avons refusé la succession (avec l'aide d'un notaire) pour ne pas payer les dettes....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages