Histoire vécue Perte d'un proche > Succession - Héritage      (1602 témoignages)

Préc.

Suiv.

La procuration sur livret après le décès du mendant n'est pas une solution

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche 5 ans
Mail  
| 2104 lectures | ratingStar_163519_1ratingStar_163519_2ratingStar_163519_3ratingStar_163519_4

Comment peut-on conseiller à quelqu'un de retirer de l'argent sur un compte qui ne lui appartient pas afin de le placer sur son compte personnel !? Une simple procuration ne permet pas une telle chose !! Déjà la procuration prend fin avec le décès de mandant (càd votre mère). Vous ne pourrez plus vous prévaloir de la procuration pour retirer les sommes sur ce compte. Les fonds étant bloqués dès le décès, il vous faudra un certificat d'hérédité ou un acte de notoriété (selon les cas) pour les récupérer ; à moins qu'un notaire commis par vous s'en charge à votre place. Une fois les fonds débloqués, vous pourrez en faire ce que vous voulez si vous êtes l'unique héritière. Avant le décès de votre mère, je vous déconseille fortement de retirer de l'argent afin de le placer sur votre compte personnel. La procuration ne constitue pas à elle-seule un don manuel. Ainsi, par principe, au décès, vous serez tenus de restituer les fonds prélevés dans la succession si vous ne justifiez pas que ces fonds ont été dépensés dans l'intérêt de votre mère. Et le placement des deniers sur un compte à votre nom personnel ne répond pas du tout à un tel intérêt. Certes, le fait de réintégrer les fonds ne bénéficient pas à vos cohéritiers (puisque vous êtes l'unique héritier) , en revanche, cette réintégration peut profiter à des éventuels créanciers successoraux. Certes, vous pourrez toujours vous prévaloir de l'existence de l'intention libérale de votre mère, mais encore faut-il que vous puissiez en rapporter une preuve. Si vous n'avez aucun écrit attestant cela, la preuve peut être difficile à rapporter. En sachant que vos éléments de preuves seront laissées à l'appréciation des juges. Il est alors plus prudent, malgré la maladie, si l'état de santé de votre mère le permet et si elle est saine d'esprit, qu'elle vous donne directement les fonds via un don manuel, ou qu'elle précise via un testament olographe que les fonds prélevés par vous constituent une libéralité.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


163519
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Nouvelle ere - partie 1 (recit) - homosexualite feminine

image

Bonjour à tous et merci pour vos commentaires aussi rapide sur les suites, je crois que Mortbax et moi y avons pris goût. Pour ceux et celles qui avaient commencé à lire il y a quelques temps voilà donc la suite inédite de l'aventure pour vous,...Lire la suite

Assurance deces

image

Bonjour, Tout nouveau sur le forum, je vous explique notre problème : Le père de mon épouse est décédé fin 2012 en nous laissant quelques dettes … Nous avons refusé la succession (avec l'aide d'un notaire) pour ne pas payer les dettes....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages