Histoire vécue Perte d'un proche > Succession - Héritage      (1602 témoignages)

Préc.

Suiv.

La propriété des défunts restent à eux même après séparation

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 354 lectures | ratingStar_227893_1ratingStar_227893_2ratingStar_227893_3ratingStar_227893_4
Il est vrai que de nombreux sites sont d'une exactitude à toute épreuve... La première chose a souligner est l'inexactitude des informations qui ont été données à cette personne, sans rentrer dans des considérations de contrat de mariage. Sous le régime légal, càd sans contrat, tous les biens que les époux possédaient antérieurement au mariage restent propres à l'époux. Et les sommes d'argent placés en compte ne font pas exception à cette règle. Il n'en demeure pas moins qu'il ne faut pas qu'il y ait de confusion entre le patrimoine propre et le patrimoine commun. Par conséquent, durant le mariage, il faut éviter de faire des virements d'un compte commun vers ce compte personnel, éviter d'y déposer ses gains et salaires... Les retraits demeurent possibles, n'ayant aucune incidence sur la propriété des fonds. Afin de pouvoir prouver que les deniers placés en compte sont des biens propres, il sera préférable au moins d'avoir un relevé de compte, voire une attestation de la banque, au jour du mariage. Les fonds à votre décès reviendront à vos héritiers, càd à vos enfants et votre conjoint. A défaut d'enfants et/ou de descendants, à votre conjoint et à vos pères et mères s'ils sont encore en vie. Vous avez la possibilité de léguer librement vos fonds à un membre de votre famille ou un tiers. Sans rentrer dans des détails plus techniques du droit des successions et des libéralités. Et au décès de votre mari, s'il décède en premier, sur les fonds que vous détenez en propre, vous en conserverez l'intégralité en pleine propriété. Aucun de ses héritiers ne pourra prétendre à la moitié, sauf si vous n'apportez aucune preuve du caractère propre des deniers. Un contrat de séparation en cas de mariage ou assimilé; voire un pacs n'affecte en rien la propriété des deniers détenus par l'époux ou par le partenaire. Les fonds détenus par l'époux ou le partenaire lui restent propres, et au décès de votre conjoint ou de votre partenaire, vous conserverez l'intégralité de vos deniers propres, qui ne reviendront pas à ses héritiers (son fils d'une précédente union entre autre).
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


227893
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Nouvelle ere - partie 1 (recit) - homosexualite feminine

image

Bonjour à tous et merci pour vos commentaires aussi rapide sur les suites, je crois que Mortbax et moi y avons pris goût. Pour ceux et celles qui avaient commencé à lire il y a quelques temps voilà donc la suite inédite de l'aventure pour vous,...Lire la suite

Assurance deces

image

Bonjour, Tout nouveau sur le forum, je vous explique notre problème : Le père de mon épouse est décédé fin 2012 en nous laissant quelques dettes … Nous avons refusé la succession (avec l'aide d'un notaire) pour ne pas payer les dettes....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages