Histoire vécue Perte d'un proche > Succession - Héritage      (1602 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les héritiers ont une divergence d'opinion sur la succession

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante - 03/03/10 | Mis en ligne le 01/02/12
Mail  
| 568 lectures | ratingStar_226720_1ratingStar_226720_2ratingStar_226720_3ratingStar_226720_4
J'avais moi même rendez vous avec le notaire lundi dernier. Malheureuselent je le trouve pas tres fort en propositions. Ou alors je deviens super exigeant avec les gens. Bref il y a des frais de succession pour la soeur de mon copain, rien pour la mère, rien pour moi. Je bénéficie de l'usufruit des biens, eux de la nue propriété. Tout ça est bien compliqué il est peut être inutile de rentrer dans les détails indiscrets. Je dois en parler dans les prochains jours avec sa soeur avec laquelle j'ai un bon contact bien que je sente qu'elle n'ai pas envie de rentrer elle aussi dans les détails concrets. Chaque membre de la famille réagit différemment au deuil qui est le sien. Nous verrons bien il s'agit d'une belle somme tout de même : 50 000 euros. Nous allons tout faire pour les trouver. Mes jours de reflexion m'ont fait penser qu'on se dirige vers la location de la maison. Pour de multiples raisons, vivre dans le sud est trop"lourd"pour moi et ma vie actuelle de nomade. Je vais avoir beaucoup de choses a faire avant de pouvoir partir t louer la maison. Déja en parler a la famille? Evidemment je me demande comment ils vont réagir et surtout la mère, tres attachée à lamaison de son fils mais incapable de revenir elle même dans les lieux à ses dires. Ensuite côté moral, je me suis attaché à ne surtout pas rester seul. J'ai donc vu un maximum d'amis un peu tous les jours. Et je me sens un peu mieux. Mon médecin, ma psy m'ont trouvé déjà tres "déprimé" la semaine dernière et dans leur logique médicale ils pensent que je ne devrais pas attendre trop longtemps avant de prendre des anti dépresseurs. E résiste encore même si je ne juge rien du tout. Je voudrais faire sans le plus longtemps possible. Alors je pense tres fort à mon ami et je me mets encore des coups de pied au derrière. Bon ça marchera peut être pas tout le temps mais ça marche encore. Vos conseils et petit s m'aident beaucoup. Je tenais a vous le dire. Je me suis senti tres seul la semaine dernière et c'était bon de pouvoir communiquer avec vous. Merci, merci, merci. Merci Monette tu assures grave dans ton compte rendu des nouvelles de stéphanie. La situation est tres émouvante. Nous espérons de bonnes nouvelles. Nous nous inquiétons et comptons sur sa personnalité exceptionnelle pour aller le mieux possible. Dis lui que tout le monde l'embrasse. Cette famille virtuelle. Je te contacterai pour la location. Leyna tu dois vivre des moments de plus en plus difficiles mais tu sembles les prendre avec une grande clairvoyance. Tu reconnais la douleur de ta maman, tu l'as comprends. Elle a beaucoup de chance que vous l'accompagnez ainsi. Sois forte, pour toi, pour elle et pour la suite. Tu ne regretteras jamais d'avoir été a ses côtés. De n'avoir pas compter ta force pour être pres d'elle, ne pas faire attention a des comportements qui pourraient te blesser. C'est tres dur pour elle et c'est c'est dur pour tout le monde. Compte sur nous pour te confier. Vraiment n'hésite pas à donner des déatils si tu en as besoin. Bon plein de chose à dire peut êtr emais bon on en garde un peu.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


226720
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Nouvelle ere - partie 1 (recit) - homosexualite feminine

image

Bonjour à tous et merci pour vos commentaires aussi rapide sur les suites, je crois que Mortbax et moi y avons pris goût. Pour ceux et celles qui avaient commencé à lire il y a quelques temps voilà donc la suite inédite de l'aventure pour vous,...Lire la suite

Assurance deces

image

Bonjour, Tout nouveau sur le forum, je vous explique notre problème : Le père de mon épouse est décédé fin 2012 en nous laissant quelques dettes … Nous avons refusé la succession (avec l'aide d'un notaire) pour ne pas payer les dettes....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages