Histoire vécue Perte d'un proche > Succession - Héritage      (1602 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mal après le décès de mes parents

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 26 ans
Mail  
| 2056 lectures | ratingStar_121424_1ratingStar_121424_2ratingStar_121424_3ratingStar_121424_4

Je m'appelle aurélia, j'ai 24 ans et suis la petite dernière d'une famille de 4 enfants. Aujourd'hui je vais mal car j'ai brutalement perdu ma maman il y a un mois… je me sent désormais tellement seule ! Mon père est décédé il y a 4 ans 1/2 et maintenant maman… J'ai tenu le choc jusque là car mes soeurs et mon frère m'ont "désigné porte fort" pour que je sois la personne qui gère l'enterrement, les papiers, l'appartement etc… Je me suis retrouvée quasi seule confrontée à tout cela, heureusement je vie avec mon chéri et il à été là pour tout ce qu'il à pu… Très rapidement, 24h après le décés de maman ma soeur ainé à commencé à dire de moi que je faisait n'importe quoi, que je ne gérais pas comme il fallait… Je repars à zéro… Maman est entrée fin mai dans un centre psy dans le 95 (elle était hospitalisée dans un centre psy car elle était malade alcoolique et menaçait d'être dangereuse pour elle-même… , le 8 juin l'équipe soignate s'est rendu compte que maman avait le teint grisatre. Le médecin à contrôlé sa saturation et s'est rendu compte que maman avait une très mauvaise saturation. Ils l'ont transféré par ambulance médicalisée à l'hopital d'eaubonne (95, elle à reçu de l'oxygène dans l'ambulance donc en arrivant à l'hopital elle allait un peu mieux… Elle estr réstée 3h au Urgence puis le médecin à décidé de l'hospitalisé dans un service de médecine (car selon lui son état ne necessitait pas de l'envoyer en ranimation… Une succession d'erreurs médicale a conduit maman au décés 4h après être entrée dans ce service… Maman c'est éteinte sans que personne ne s'en aperçoive pas même sa voisine de chambre… Je me suis battu toute ma vie pour qu'elle vive, mon pire cauchemar était de la perdre… elle à fait de multiples TS mais s'en est toujours sortie. Je l'aime plus que tout, notre relation était fusionelle au point d'en être déchirante car je n'arrivait pas à vivre pour moi. Partout tout le temps j'avais peur… Peur de la perdre ! J'ai appris son décés alors que j'étais dans le sud de la france, le sol s'est alors écroulé… Remonté le landemain matin à paris j'ai alors compris ! Mes soeurs ont portés pleinte contre l'hopital, maman à subit une autopsie et des axamens de sang… Car en effet elle était sous traitement médicamenteux (je pense bien trop fort pour une femme de 37kg… au point d'être incontinente depuis quelques jours). Le samedi 9 juin (moins de 24h après le décés de ma mère) , ma soeur a commencée à dire il faut que tu aille déclarer le décés de maman en mairie… Le lundi je me suis éxécutée à cette difficile tache, arrivée à la mairie d'eaubonne la secrétaire était très étonnée que ce soit un membre de la famille qui fasse cette démarche puisque c'est à l'hopital de déclarer le décés ou au lieutenant chargée de l'enquête… Viens ensuite les obsèques à organiser, j'ai demandée à ma soeur ainée de venir avec moi choisir le cercueil car tout le monde m'en laissait la résponsabilité et je ne voulais surtout pas cela… elle est venue nous avons choisit… le soir même chez mon autre soeur, l'ainée à dis : "elle est arrivée chez les pompes funèbres comme dans un magasin de chaussures"… Pourquoi toutes cette méchanceté ? Je ne sais pas je souffrais déja énormémément et ma soeur ma enfoncée… Le jour de l'enterrement je me suis retrouvée avec mon homme que tout les 2 pour récupérer le corps de ma maman à l'institut médico-légal… je ne voulais pas la voir trop peur d'affronter sa mort… Mais je suis quand même entrée dans la pièce et j'ai vu son visage… ça à été l'horreur maman était décédée depuis 10 jours elle étais si blanche… Je n'ai pas pu m'approcher je ne pouvais pas, je n'y arrivais pas… Je lui ai dis que j'atais là et que mon frère et mes soeurs était là par la pensée. Que je ne voulais pas la laisser partir seule, donc je suis réstée pour la célée se fût pour moi l'horreur. Environ 15mn après avec vécu cela j'ai appris par ma soeur que l'ainée continuait à dire des horreurs sur moi alors elles se sont disputée car ma soeur à dis à l'ainée que ce n'étais pas le moment, ni le jours pour m'accabler… Suite à l'enterrement je me suis rendu compte qu'avec tout cela je ne réalisait pas que je ne reverrais jamais maman… J'ai du vider l'appartement que mamn occupait, l'appartement ou j'ai grandi… Le jours de l'état des lieux j'étais seule, seule dans mon chez moi si vide, si triste… Désomais maman est décédée il y a un mois, je commence à le réaliser et je craque, je m'éffondre… Je n'ai que 24 ans, maman et papa ne connaitront jamais mes enfants, ils ne seront pas là à mon mariage… je ne peux y croire !!! Je sais aujourd'hui que j'ai besoins d'aide pour surmonter cela…
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


121424
b
Moi aussi !
8 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Nouvelle ere - partie 1 (recit) - homosexualite feminine

image

Bonjour à tous et merci pour vos commentaires aussi rapide sur les suites, je crois que Mortbax et moi y avons pris goût. Pour ceux et celles qui avaient commencé à lire il y a quelques temps voilà donc la suite inédite de l'aventure pour vous,...Lire la suite

Assurance deces

image

Bonjour, Tout nouveau sur le forum, je vous explique notre problème : Le père de mon épouse est décédé fin 2012 en nous laissant quelques dettes … Nous avons refusé la succession (avec l'aide d'un notaire) pour ne pas payer les dettes....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages