Histoire vécue Perte d'un proche > Succession - Héritage      (1602 témoignages)

Préc.

Suiv.

Problèmes avec le partage de nos biens communs pour nos 3 enfants

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 509 lectures | ratingStar_220312_1ratingStar_220312_2ratingStar_220312_3ratingStar_220312_4
Je suis mariée sous la communauté des biens (sans contrat de mariage) depuis 1980 mais séparée de fait depuis 2005 d'un commun accord (domiciles séparés depuis cette date) Nous avons trois enfants majeurs Je me suis toujours bien entendue malgré tout avec mon conjoint au sujet de nos biens (2 maisons)! et c'est la raison pour laquelle nous n'avons pas divorcé pour ne pas dilapider le patrimoine familial pour les enfants ! Lui habite notre petite maison et moi l'un des appartements de notre autre immeuble de 3 étages Maintenant il me demande de passer devant notaire pour qu'au décès de l'un de nous, les biens du défunt reviennnent à nos enfants afin qu'ils puissent en jouïr directement! ! et il me demande que l'on se rencontre pour discuter de tout cela pour trouver un arrangement à l'amiable! De toute manière, étant donné que nous avons acquis nos immeubles pendant le mariage sous la communauté des biens, même s'il veut une séparation de biens maintenant, nous avons de toute façon droit à la moitié chacun de nos biens! je pense que je ne me trompe pas ! Je ne comprends pas sa démarche, étant donné que de toute façon, la séparation de fait ne change rien au mariage puisque nous n'avons pas acté notre séparation, et restons de toute façon solidaires comme si nous étions toujours mariés! et que de ce fait, sans testament, ni donation : au décès de l'un de nous, nos trois enfants hériteront d'office de nos biens puisque nous sommes mariés sous la communauté des biens et le conjoint survivant n'aurait que l'usufruit ! Je ne vois pas pourquoi, dès lors il faille payer des experts, et frais notariaux déjà maintenant alors que tout se règlera d'office au décès de l'un de nous Je ne vois dans cette lettre qu'un moyen de me nuire étant donné que lui n'aura pas besoin de cet usufuit, si je devais décéder avant lui, mais moi je ne sais pas de quoi l'avenir sera fait! et déjà tout fixer d'avance peut être dangereux, surtout dans la situation de crise où nous trouvons! et en plus si lui décède avant moi, pour pouvoir réaliser ce partage entre nos trois enfants, à ce moment là, il me faudra vendre une partie de nos biens, car comment partager un immeuble unifamilial et un autre plus grand de 3 étages! sinon en le vendant!
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


220312
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Nouvelle ere - partie 1 (recit) - homosexualite feminine

image

Bonjour à tous et merci pour vos commentaires aussi rapide sur les suites, je crois que Mortbax et moi y avons pris goût. Pour ceux et celles qui avaient commencé à lire il y a quelques temps voilà donc la suite inédite de l'aventure pour vous,...Lire la suite

Assurance deces

image

Bonjour, Tout nouveau sur le forum, je vous explique notre problème : Le père de mon épouse est décédé fin 2012 en nous laissant quelques dettes … Nous avons refusé la succession (avec l'aide d'un notaire) pour ne pas payer les dettes....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages