Histoire vécue Perte d'un proche > Succession - Héritage      (1602 témoignages)

Préc.

Suiv.

Succession d'un parrain : il faut demander au notaire si l'on est héritier

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 1375 lectures | ratingStar_227954_1ratingStar_227954_2ratingStar_227954_3ratingStar_227954_4
Je vais essayer de répondre aux problèmes, mais il me semble qu'on manque d'informations. Premièrement, si votre ";parrain"; est un membre de votre famille (oncle, frère...), il peut être intéressant de vérifier si vous n'êtes pas l'héritier le plus proche. Pour ce faire, il peut être intéressant de rencontrer un notaire pour qu'il vous confirme que vous êtes héritier. Deuxièmement, si vous n'êtes pas de la famille de votre ";parrain"; (c'est un ami de la famille qui a été désigné pour vous parrainez, par exemple). Il est possible que celui-ci ait rédigé un testament à votre profit. Il a pu conserver ce testament à son domicile, dans un coffre à la banque où l'a déposé chez un notaire. Dans ce dernier cas, n'importe quelle notaire de France pourra vous dire si lui ou l'un de ses confrères conserve le testament. Il peut être, là-encore, intéressant de rencontrer un notaire pour qu'il vous confirme que vous êtes le bénéficiaire d'un testament. Troisièmement, si votre ";parrain"; a souscrit un contrat d'assurance-vie, dont vous êtes le bénéficiaire, la banque où l'organisme, qui lui a fait souscrire le contrat n'est pas dans l'obligation de vous révéler que vous êtes le bénéficiaire. Il est nécessaire de l'interroger pour savoir si vous êtes bénéficiaire. Le plus simple est généralement de vérifier s'il existe des papiers d'assurance-vie où de banques dans les affaires du défunt et d'interroger l'ensemble de ces établissements pour savoir si le défunt a souscrit une assurance-vie à votre profit. Il peut être, là-encore, intéressant de rencontrer un notaire pour qu'il fasse les démarches auprès des différents établissements et qu'il vérifie la présence d'une assurance-vie. L'organisme qui a fait souscrire l'assurance-vie est dans l'obligation légale de répondre au notaire. Par ailleurs, le notaire ne manque pas de rappeler dans son courrier à l'établissement l'article du Code des assurances qui les oblige à lui apporter une réponse. (Si vous écrivez la lettre vous même, il ne faut pas faire la demande à l'agence bancaire, mais au service de la banque qui gère les successions.) Quatrièmement, il est possible que votre parrain ait eu besoin de l'ensemble de ses ressources en fin de vie. C'est le cas par exemple lorsqu'une personne doit assumer les frais d'une maison de retraite, d'une maison médicalisée etc.... Dans ce cas, il n'est pas rare de voir les économies des personnes disparaitre dans ce type dépenses nécessaires. Enfin, j'espère que le décès ne remonte pas trop dans le temps, car lorsque personne ne se manifeste, l'État met la main sur les héritages, les assurances-vies etc... (Il faut bien diminuer la dette!) Voilà, si vous pensez que j'ai dit une bêtise, n'hésitez pas à me contredire, dans l'intérêt de tous! Je rappelle (une fois de plus), qu'il existe plus de 5.500 études en France qui donnent des renseignements gratuits et que les notaires sont présents à l'occasion de nombreuses manifestations (salon du mariage, de l'immobilier où autres...) pour répondre à vos questions.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


227954
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Nouvelle ere - partie 1 (recit) - homosexualite feminine

image

Bonjour à tous et merci pour vos commentaires aussi rapide sur les suites, je crois que Mortbax et moi y avons pris goût. Pour ceux et celles qui avaient commencé à lire il y a quelques temps voilà donc la suite inédite de l'aventure pour vous,...Lire la suite

Assurance deces

image

Bonjour, Tout nouveau sur le forum, je vous explique notre problème : Le père de mon épouse est décédé fin 2012 en nous laissant quelques dettes … Nous avons refusé la succession (avec l'aide d'un notaire) pour ne pas payer les dettes....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages