Histoire vécue Perte d'un proche > Suicide      (786 témoignages)

Préc.

Suiv.

A quoi bon se relever si c'est pour vivre sans les siens?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 27/06/11 | Mis en ligne le 25/06/12
Mail  
| 206 lectures | ratingStar_271741_1ratingStar_271741_2ratingStar_271741_3ratingStar_271741_4
[ Merci Liliwater pour tes réactions. Crois tu que l'on choisisse de s'en sortir ? On choisit d'être coourageuse face à un échec au bac, oui mais là tu crois que dans ma tête, j'ai le choix entre me relever et me laisser abattre ? Si tu le crois, alors je te réponds que nenni !! J'ai mal, j'ai trop mal je n'en peux plus, je n'arrive pas à dormir, L'alprazolam a marché au début et après j'en suis arrivée à en prendre 4 toutes les heures, ce qui m'a conduit à l'hopital avant hier. Une tentative de suicide ? Pas du tout, je voulais dormir. Le suicide je le dis, je n'y arrive pas, j 'y pense oui mais je n'y arrive pas, je ne le ferai pas. Quand je parle de mort, je souhaite un accident par exemple. J'en peux plus de cette vie, j'en peux plus. C'était comme mon bébé, c'était mon chouchou c'était ma vie. Quand ma mère est décédée, j'ai été forte et quand j'ai eu des coups durs pendant les 7années qui ont suivi, je me disais "non releve toi, il te faut être forte pour ton chouchou" Aujourd'hui il est parti, il a préféré la mort à la vie. Je n'y arrive pas, je voudrai me réveiller un jour et trouver la force de sortir mais je peux pas j'ai mal cette douleur au ventre au coeur, cette tete qui veut exploser, ces cris qui sortent rarement, ces crises d'angoisse où je tremble où je me demande comment ça va finir. La vie est d'une cruauté putain mais j'aurais tout imaginé mais pas ça. Alors Liliwater, sache le, je ne choisis pas de me laisser abattre, je suis completement cassée et je n'ai aucun espoir de me relever alors ta suggestion qui est que pour m'en sortir il faut le vouloir, ok je l'entends bien mais je ne choisis pas d'aller mal, je ne choisis pas de penser à mon petit frère tous les jours, je ne choisis pas de l'imaginer accrocher son cable electrique, je ne choisis pas d'avoir peur de sortir, je ne choisis pas de ne pas manger, je t'assure, c'est pas un choix. Si tu savais comme j'ai pu en encourager des gens quand ils me voyaient aussi forte après avoir perdu ma maman, j'etais l'exemple de beaucoup de gens. On disait de moi que j'etais "une femme et demie", il est loin ce temps, très loin…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


271741
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Dans tes bras (gay, termine)

image

Bonjour à tous ! Bon, déjà, un immense merci collectif d'avoir suivi mon récit durant toute cette année, de l'avoir commenté suite après suite et d'avoir laissé vos impressions sur ce dernier chapitre. Veuillez m'excuser si certaines...Lire la suite

Suicide mental repetitif et autres problemes,help! - depression, deprime, stress

image

Salut, J'ai 17 ans. J'ai une vie fictive bien remplie (avec peut-être un peu trop d'action, de torture, de meurtres, d'enlevements, de prises d'otages, de suicide répétitifs). Oui j'avoue certains films ont de mauvaises influences sur moi, mais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages