Histoire vécue Perte d'un proche > Suicide      (786 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ais-je bien réagi

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 687 lectures | ratingStar_37774_1ratingStar_37774_2ratingStar_37774_3ratingStar_37774_4

Il y a quelques temps déjà que je discute via mail et msn avec une connaissance, nous avons en commun notre infertilité et le gynéco qui nous suit.

Il s'avère que je sentais depuis un moment que cette personne était pas bien du tout.

Là, dernièrement, elle a eu un échec de plus, mais le gynéco ne voulait plus la voir… c'était assez flou, elle ne voulait pas en dire plus.

Elle était pas bien et très obsédée par cette tentative, et surtout son échec éventuel (pour eux, c'était la dernière).

Bref, pour ma part, j'ai du tout arrêter (problème de thyro, je n'en ai plus et je suis en hypo en ce moment, pour ceux qui connaissent, ils comprendront pourquoi je suis encore plus désemparée).

Après une semaine de silence, elle se dévoile un peu plus ce soir, et malgré des mails décousus, je me rends compte qu'elle va encore plus mal, mais surtout qu'elle ne m'a pas tout dit : le docteur ne veut pas la revoir avant quelques mois, pour son bien et sa santé.

Elle a pris RV ailleurs, et comme j'ai entendu et vu comment ça se passait à cet endroit, je lui dit que c'est pas mal, mais qu'ils sont pas plus au top niveau communication que l'ancien gynécologue mais surtout, que c'est bien de prendre un autre avis, et de faire 1 ou 2 examens qui n'avaient jamais été faits.

Là, l'horreur, je reçoit un mail il y a quelques minutes, où elle me dit qu'elle annule tout, que c'est la mouise cette vie, qu'elle a pris des somnifères (10) pour bien dormir et tout oublier pour toujours !!!

Je suis assez paniquée, car j'ai peur pour elle. D'un autre coté, j'ai l'impression que psychologiquement, elle se "défoule" sur moi, hors, je suis pas en bon état physique et mental pour supporter ça. D'un coté, je la crois, d'un autre je me dis que je ne peux rien faire de plus !

J'ai répondu à ce dernier mail clairement en lui disant que j'étais là pour l'écouter, mais que là, il fallait qu'elle accepte l'aide de professionnels, moi je ne pouvais plus rien pour elle dans ce sens, et je lui ai mis des adresses très sérieuses de site en ligne pour les personnes qui étaient suicidaires…

Je sais que je suis longue, mais je vous en supplie, donnez moi votre avis !

Ai-je bien réagi ? Pensez vous qu'elle a réllement fait ce qu'elle m'a dit (Tentative de suicide ? ).

Je veux lui donner un coup de main, mais là, je crois que mon implication ne peut plus aller au-delà. Je peux la soutenir, mais alors que moi même, je suis plutot "faible", je ne peux pas non plus me laisser prendre à la gorge émotionnellement…

Bref, j'ai vraiment besoin d'un conseil !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


37774
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par tayral | le 07/10/10 à 10:25

Je répond un peu tard...

Une façon d'aider quelqu'un qui fait une dépression plus ou moins grave, avec ou non des idées suicidaires, est déjà le dialogue.
Lui passer un coup de fil ou un mail régulièrement (toutes les semaines), est déjà un bon début.

Les personnes qui ont des idées suicidaires, ne cherchent pas d'aide, donc il est important d'essayer de les "pousser" à consulter un spécialiste qui peut les aider.
Par "pousser" j'entends essayer de les convaincre de consulter. Et éventuellement les aider à prendre rdv, éventuellement accompagner la personne pour la 1ere séance.

Car ce n'est pas une démarche pas facile. On se sent parfois un peu "fou", complètement à côté de la vie "normale".

Je parle de mon vécu, je n'ai aucune formation dans le domaine, mais lorsque je n'allais pas bien, j'ai une soeur qui m'appelais toute les semaines, et c'est vrai que ça m'a aidé. Par contre c'est vrai qu'elle a passé beaucoup de temps avec moi.

Récemment, j'ai lu dans un livre (moi qui détestais lire...) : "il est rien de plus déprimant que de vivre avec un déprimé".

Donc vouloir aider un déprimé, c'est bien, mais il ne faut pas plonger avec lui, c'est important.

Bon courage.

Thierry

Histoires vécues sur le même thème

Dans tes bras (gay, termine)

image

Bonjour à tous ! Bon, déjà, un immense merci collectif d'avoir suivi mon récit durant toute cette année, de l'avoir commenté suite après suite et d'avoir laissé vos impressions sur ce dernier chapitre. Veuillez m'excuser si certaines...Lire la suite

Suicide mental repetitif et autres problemes,help! - depression, deprime, stress

image

Salut, J'ai 17 ans. J'ai une vie fictive bien remplie (avec peut-être un peu trop d'action, de torture, de meurtres, d'enlevements, de prises d'otages, de suicide répétitifs). Oui j'avoue certains films ont de mauvaises influences sur moi, mais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages