Histoire vécue Perte d'un proche > Suicide      (786 témoignages)

Préc.

Suiv.

Deuil, fausse couche et peur de refaire un bébé

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 27/06/11 | Mis en ligne le 03/04/12
Mail  
| 482 lectures | ratingStar_236420_1ratingStar_236420_2ratingStar_236420_3ratingStar_236420_4
Bonjour Lili, Encore une fois, merci pour ton message… Plein de vérité et d'éléments de reflexion intelligents. Je n'ai pas lu ces livres, mais je vais me renseigner… Tu as raison, il y a sûrement de nombreuses raisons qui font que ma vie est un éternel recommencement, toujours dans des conditions similaires. Je voulais préciser quelque chose que j'avais sûrement mal décirt. Les hommes qui ont partagé ma vie n'étaient pas suicidaires, ils avaient tous peur de l'engagement, ayant eux-même été marqués par des pertes de proches qui les ont marqués. Les personnes que j'ai "sauvé" du suicide étaient des personnes à chaque fois complétement inconnues, que ma vie m'a amené à croiser au hasard. Une fois un homme sur un pont alors que j'étais au volant, une fois une jeune adolescente devant un train alors que je me trouvais dans le wagon, une fois une femme ayant brisé un miroir dans les toilettes d'un café, etc… Pour ce karma je crois vraiment que c'est ma vie qui a décidé de les mettre sur mon chemin… Ou alors mon arrière grand-mère qui porte le même prénom que moi et dont la vie a été entièremment dédiée à sauver ses proches tous frappés par des accidents terribles… C'est comme si l'histoire se répétait… Quant à mes relations, oui, tu as raison, je recherche probablement à me sentir utile, à vouloir les "réparer" et à leur permettre de vivre enfin plus épanoui… Comme lorsque toute petite je recherchais les petits animaux blessés pour pouvoir les soigner et leur rendre leur liberté… Mais voilà, une fois guéri, l'oiseau s'envole… Et moi, même si enchantée de ce dénouement heureux, je reste seule en attendant le suivant… Je n'ai connu qu'un homme qui lui voulait vivre sa vie avec moi, fonder une famille, un homme exemplaire qui avait toutes les qualités possibles… Mais après 6 mois de relation, mon ami actuel a réapparu me disant que ses envies avaient avaient évolué… et voulant tant y croire, j'ai tout arrêté pour retourner auprès de lui. Parfois je me demande si j'ai fait le bon choix… mais c'est mon coeur qui a décidé, je ne pouvait rien y faire… J'aurais adoré avoir les mêmes sentiments pour cet autre homme, mais pour être très honnête, ce n'était pas le cas. Tout aurait été tellement plus simple… Ce weekend, mon ami et moi avons beaucoup parlé de sa peur de l'engagement… cette discussion venait de lui… j'étais ravie… Nous n'avons pas encore aborder le projet de refaire un bébé, cela semble trop tôt pour lui, une chose après l'autre… C'était une discussion posée, calme et constructive, suivie d'un très beau weekend dans une belle complicité. Nous avançons petit pas par petit pas… Nous allons partir une semaine en vacances cet été et je pense que cette fois-ci, ce sera le moment d'approfondir cette discussion, en parlant du bébé. Il est à présent clair dans mon esprit que je veux être maman, sentir encore une fois ce bonheur immense d'un petit être qui vit en nous… Voir l'avenir plein d'amour, de tendresse, de rebondissements et de découvertes. Je veux transmettre un peu de moi, un peu de lui et de nos vécus, de nos expériences, de nos passions, de nos rires à ce petit être qui n'existe pas encore… Et je souhaite tellement que tout cela, je le vivrai avec cet homme que j'aime tant. Mais je ne suis plus prête à laisser cet immense bonheur filer entre mes doigts, et si il ne souhaite plus le vivre avec moi, je les respecterai mais je prendrai la décision nécessaire, à contre-coeur, mais je crois être allée jusqu'au bout de ce que je pouvais attendre. Cette fausse couche a aussi été révélatrice de ce désir plus fort que tout. Je pense que tu me comprends… tu dois être si heureuse auprès de tes deux adorables filles. La vie est certe pleine de moments douloureux, de tristesse et de moments d'impuissance, de sentiment d'avoir à subir des choses injustes, mais si tu regardes juste à côté, tu arriveras encore à voir que c'est aussi elle qui t'as permis de vivre l'amour le plus fort au monde en concevant tes deux magnifiques enfants… en les voyant grandir chaque jour… Chacun de ces moments est unique et il faut en profiter, remercier la vie de nous les accorder. Tout comme tu parles de ton mari disparu trop tôt, il est lui aussi avec vous, il est en elles, et aussi en toi. Je te souhaite très sincèremment de passer cette période difficile en tirant du soleil qui règne dehors, du chant des oiseaux, du rire de tes enfants, de la brise qui effleure nos corps, de la douceur d'un chocolat que tu aimais partager avec ta maman, de ces petits projets mêmes minuscules qui rendront tes prochaines semaines différentes, de ces moments partagés avec ceux que tu aimes, en pensée ou devant toi, toute l'énergie possible pour aller de l'avant et continuer à apprécier ce que chaque jour t'apportera de beau… Merci encore pour tes mots, tes reflexions et si tu veux un jour passer en Suisse, fais-moi signe ! Passes une très belle semaine sous le soleil… Bisous à toutes les trois, Liloo.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


236420
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Dans tes bras (gay, termine)

image

Bonjour à tous ! Bon, déjà, un immense merci collectif d'avoir suivi mon récit durant toute cette année, de l'avoir commenté suite après suite et d'avoir laissé vos impressions sur ce dernier chapitre. Veuillez m'excuser si certaines...Lire la suite

Suicide mental repetitif et autres problemes,help! - depression, deprime, stress

image

Salut, J'ai 17 ans. J'ai une vie fictive bien remplie (avec peut-être un peu trop d'action, de torture, de meurtres, d'enlevements, de prises d'otages, de suicide répétitifs). Oui j'avoue certains films ont de mauvaises influences sur moi, mais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages