Histoire vécue Perte d'un proche > Suicide      (786 témoignages)

Préc.

Suiv.

Hepatite c, traitement et suicide

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 07/10/11 | Mis en ligne le 24/05/12
Mail  
| 409 lectures | ratingStar_258667_1ratingStar_258667_2ratingStar_258667_3ratingStar_258667_4
Salut à tous. HAV et HCV contractés sur une table d'opération en 1986 !!! Maladie, chronicité et prolifération galopeante découverts fortuitement en juin 2008. Verdict : HCV GEN 1 FIBROSE F3/F4. Traitement PEG INTREFERON alpha 1A + 6 X RIBARIVINE / JOUR. En cours depuis 27 semaines. Pour 48 semaines. Négativé après 24 semaines. (<100 virions par ml). Je travaille. J'ai un boulot de cadre sup, que j'arrive à maintenir. Les après-midi sont de plus en plus dures. Injection PEG le vendredi matin. Samedi et dimanche = mort-vivant. J'ai appris à a surmonter l'Everest 10 x pas saccades de 2. Mais, là, pas si insidieusemet que ça, et suite à de petites contrariétés, un vieux copain bien connu de votre serviteur se remet à montrer le bout de son nez. Le suicide. Pas l'idée. Pas l'errance. Pas la mélancolie. NON, mais celui-là même, bien tangible, qui m'a fait rencontrer un 300 Magnum à l'aube de mes 25 ans. Persuadé d'être guéri de ces pulsions depuis des décennies, je ne suis que plus frustré de le voir réapparaitre. C'est le même. Intact. Mon expérience antérieure qui m'a conduite aux frontières de la mort, joue encore en ma faveur, car je ne découvre pas l'ennemi, mais je le vois, je le renifle, et je sais ce qu'il veut. Le traîtement étant dépressiogène, il fallait s'y attendre. Intervenir sur ses angoisses DES leurs apparitions (valium) réduit le risque d'emballement. Ne prenez pas ce symptôme à la légère, sans quoi il vous passera dessus avant le HCV. Parlez-en autour de vous à des personnes non-bornées, et ouvertes à comprendre ce que l'on ne voit pas. Si vous voulez vider votre sac, … vous êtes les bienvenus.
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


258667
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Dans tes bras (gay, termine)

image

Bonjour à tous ! Bon, déjà, un immense merci collectif d'avoir suivi mon récit durant toute cette année, de l'avoir commenté suite après suite et d'avoir laissé vos impressions sur ce dernier chapitre. Veuillez m'excuser si certaines...Lire la suite

Suicide mental repetitif et autres problemes,help! - depression, deprime, stress

image

Salut, J'ai 17 ans. J'ai une vie fictive bien remplie (avec peut-être un peu trop d'action, de torture, de meurtres, d'enlevements, de prises d'otages, de suicide répétitifs). Oui j'avoue certains films ont de mauvaises influences sur moi, mais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages