Histoire vécue Perte d'un proche > Suicide      (786 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je joue avec la mort malgre moi, j'aime la vie !!! - france 2

Témoignage d'internaute trouvé sur france2 - 22/08/13 | Mis en ligne le 26/04/14
Mail  
| 706 lectures | ratingStar_525448_1ratingStar_525448_2ratingStar_525448_3ratingStar_525448_4
Bonjour à tout le monde et merci de votre attention . Je suis vraiment gêné d'en arriver à écrire cela ici, mais cela fait une quinzaine d'années que je n'arrive pas à vivre comme je le voudrais, je suis en survie permanente. J'ai un syndrome maniaco- dépressif peu courant qui fait que j'ai une épée de Damoclès en permanence au dessus de moi. Des troubles obsessionnels qui nécessitent que je réalise en gros par définition certains actes pour être soulagé . Rien d'exceptionnel à première vue pour ce genre de pathologie. Mais voilà, qu'au- delà de ces symptômes déjà très paralysants dans les actes de la vie courante, il se trouve que depuis quelques années, se sont greffées des pratiques dangereuses mettant en permanence ma vie en danger . Mes manies nécessitent en effet que je jouent en permanence avec ce qui peut mettre en danger ma vie, en jouant à chaque pratique obsessionnelle avec le feu, en allant chercher tout ce qui peut mettre à mal ma vie . J'aime la vie, je suis quelqu'un avec pleins d'énergies et beaucoup d'envie de partagés avec les autres, et à tout moment je suis potentiellement confronté avec le fait que je ais mettre un terme à mes jours, et ce, malgré moi . Je n'arrête pas de m'en sortir à la Mac Gyver au quotidien depuis des années, toujours en train d'éviter des dangers de mort continu, ce qui me fait bousiller ma vie, tous les actes courants de la vie quotidienne étant des potentiels dangers de mort que je peux me donner à mon insu . Je vis emprisonné à ciel ouvert, en survie, et malgré tout j'ai un travail, je fais du sport à un bon niveau, j'ai une vie sociale qui ne ferait pas douter à toutes les personnes qui me connaissent ce qu'il en est, mais là depuis quelques semaines, je sens que le danger de mort imminente est de plus en plus réel. J'ai l'impression d'être condamné très prochainement et je ne veux plus me faire soigner comme ce fût le cas il y a quelques années car je veux garder ma liberté d'agir jusqu'à ce que c'est encore possible . J'essaie d'avoir des projets qui seront utiles pour les autres si je venais à décéder prochainement, il y a toujours des choses positives à faire, et je tiens à ne pas divulguer ce qu'il en est pour l'instant à mes proches, car je prépare ce qu'il faut pour leur expliquer au cas ou un accident arriverait malgré moi, car je ne demande qu'à survivre et surtout à vivre . L'amour pour une femme qui a été géniale avec moi amicalement m'incite aussi à agir au mieux. J'ai une profonde honte de moi-même et de ma vie, et divulguer cela aux yeux des gens est vraiment difficile mais il me le faut car je ne veux pas qu'on croit à un suicide ou une tentative de suicide volontaire si je venais à mourir bientôt. J'essaie aussi du coup tant bien que mal de mettre en oeuvre certaines actions utiles qui seraient poursuivies après un éventuel décès prochain. Je garde le sourire et la bonne humeur avec les gens. J'essaie d'écrire ici ou là pour expliquer tout cela, pour montrer que ces maladies paraissant honteuses, peuvent apparaître chez n'importe qui, qu'on a toute sa pertinence mais on ne peut tout simplement pas lutter ou plus lutter face à ces poisons permanents qui nous incitent à faire ce qu'on ne veut pas, c'est à dire jouer avec la vie qu'on aime tant . J'essaie de faire connaître ce problème en voulant garder un certain anonymat pour ne faire paniquer personne. Je voudrais que ça serve à quelque chose de bien avant qu'il ne soit trop tard. S'il le faut, même si ce ne sera pas évident vu que j'en ai une profonde honte depuis tout ce temps-là, je suis prêt à témoigner . Merci a vous .
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


525448
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Dans tes bras (gay, termine)

image

Bonjour à tous ! Bon, déjà, un immense merci collectif d'avoir suivi mon récit durant toute cette année, de l'avoir commenté suite après suite et d'avoir laissé vos impressions sur ce dernier chapitre. Veuillez m'excuser si certaines...Lire la suite

Suicide mental repetitif et autres problemes,help! - depression, deprime, stress

image

Salut, J'ai 17 ans. J'ai une vie fictive bien remplie (avec peut-être un peu trop d'action, de torture, de meurtres, d'enlevements, de prises d'otages, de suicide répétitifs). Oui j'avoue certains films ont de mauvaises influences sur moi, mais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages