Histoire vécue Perte d'un proche > Suicide      (786 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'envie du suicide peut il avoir un lien avec une mauvaise experience - viol et abus sexuels

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 29/08/13 | Mis en ligne le 23/05/14
Mail  
| 689 lectures | ratingStar_528533_1ratingStar_528533_2ratingStar_528533_3ratingStar_528533_4
Bonsoir. Le titre est un peu compliqué a comprendre, et bien souvent j'ai remarqué que les gens avaient souvent du mal a me comprendre (que ce soit par ecrit ou a l'oral) quand j'essayais d'expliquer certaines choses. Du coup vous comprendrez certainement rien mais je m'en fiche (quelle egoiste ! ). J'ai vecu une experience qui m'a assez attristé quand j'avais 16 ans avec un garcon. J'avais deja parlé de mon histoire ici sous un autre pseudo, les avis étant mitigé, je n'ai jamais pu mettre de mot sur ce qui s'était passé. Je ne veux pas me mettre en victime, mais ni me faire bourreau moi même. Mais avec moi c'est souvent un extreme ou l'autre, jamais de juste de milieu. En gros soit noir soit blanc. Ce qui fait que j'ai jamais pu passer le cap de la definition de l'acte vecu. Je ne sais pas si j'y pensais avant, mais en tout cas il m'est souvent arrivé de penser au suicide. Que ce soit pour solution de facilité ou parce que j'en avais vraiment marre de tout. Je me demande si il est possible de penser au suicide, sans ayant vécu une situation difficile, et qui pourrait être un declencheur. En ce moment je pense au suicide, mais pour des raisons sans aucun lien avec ce qu'il s'est passé a mes 16 ans (enfin je crois ! ). Mais je suis complétement perdue dans ma vie, et ma personnalité fait que je reflechis enormement a des milliards de plans a faire dans ma tete : si ça ça marche pas, je fais ça, mais si ça ça marche pas, ça. En gros plan a b c d jusqu'à z puissance x. La vraiment si j'avais un gun avec moi, je coris pas que je reflechirais, j'en peux plus de reflechir. Je me suis tellement prise la tete sur ce qu'il s'est passé a mes 16 ans. Ça fait 5 ans que je suis dessus sans ayant jamais trouvé de reponse. Je tourne et tourne en rond. Heureusement ça, j'ai zappé depuis quelques temps, mais ptet ça reviendra quand j'irai bof bof. Et cette facon de reflechi, c'est pour plein de trucs dans mavie. J'en ai marre. Je pense que c'est ma personnalité qui fait que je pense et repense. Mais je veux cesser et me laisser porter par la vie. Voir ou les vents m'emporteront. Mais je peux pas, je dois controler. Je ne crois pas avoir été comme ça avant, je ne sais pas si il y a des situation qui nous ont "traumatisé" ou qui sont difficilement passé, qui ont pu me rendre comme ça. J'en sais rien mais j'avais envie de partager ça. L histoire de mes 16 ans ne m'a causé aucun problème, enfin je n'ai pas eu de depressions, ou devenu renfermé (je me suis plutot laché sexuellement on va dire, mais après quelques temps quand j'avais rnecotré d'autres mecs par la suite qui été des cons. Je me suis dit on me prend pour une conne, ben jvais les prendre pour des cons). J'ai aucunement envie de faire de psychanalyse, j'ai pas envie de voir de psy, je suis absolument contre, je ne sais pas pourquoi. Vous pouvez certainement pas m'aider, mais bon, j deballe un peu ça fait du bien, surtout que la, insomnie, (mais mon speach ma pas encore donné envie de dodo, bizarre). C'est reparti demain sur les mega questions de la vie encore et toujours, Et pourqoi, et si, et la, ah mais non on peut pas, sauf si, sauf ça, J'en peux plus, j'ai plus envie d'y penser ! En soi j'ai pas vraiment de problème et je suis en santé (dieu merci) et je me trouve egoiste de penser a ça, car beaucoup aimerait ma vie. Mais bon, j'ai deja pensé au suicide, assez souvent, et je me demande si le reste desg ens y pensent aussi. Je me demande ce que ça me ferait d'avoir un gun. Peut-être je devrai aller m'inscrire pour l'obtention des ports d'armes. Bref bref bref, merci.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


528533
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Dans tes bras (gay, termine)

image

Bonjour à tous ! Bon, déjà, un immense merci collectif d'avoir suivi mon récit durant toute cette année, de l'avoir commenté suite après suite et d'avoir laissé vos impressions sur ce dernier chapitre. Veuillez m'excuser si certaines...Lire la suite

Suicide mental repetitif et autres problemes,help! - depression, deprime, stress

image

Salut, J'ai 17 ans. J'ai une vie fictive bien remplie (avec peut-être un peu trop d'action, de torture, de meurtres, d'enlevements, de prises d'otages, de suicide répétitifs). Oui j'avoue certains films ont de mauvaises influences sur moi, mais...Lire la suite