Histoire vécue Perte d'un proche > Suicide      (786 témoignages)

Préc.

Suiv.

Tentative de suicide ...

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1574 lectures | ratingStar_1516_1ratingStar_1516_2ratingStar_1516_3ratingStar_1516_4

C'est une phrase un peu bateau je vous l'accorde mais pour avoir voulu la fuir aussi après 3 ans je suis encore de ce monde.

Ma séparation est moins dure dans les faits mais toutes les séparations font mal, 18 ans de mariage, trois belles jeunes filles, un amour profond pour mon mari la vie nous a séparé il recherchait un renouveau une vie plus tranquille les aleas de la vie de famille mes défauts ses défauts ont détruit notre couple.

J'ai voulu en finir tout comme vous des médicaments plus un peu d'alcool, pompier et hôpital, pour avoir visité une amie quelques mois auparavant dans le service psy j'ai refusé leur prise en charge et suis rentrée à la maison et reprit le travail un jour plus tard. Avec comme phrase de réconfort "tu fais c… avec ta TS"

Le travail et le fait de devoir assumer seule la vie de mes filles grandes mais encore étudiantes a qui j'ai fait du mal pas drôle pour elles de se dire que j'ai voulu quitter ce monde pour un homme qui n'en valait pas la peine et que elles elles étaient là et avaient besoin de leur maman.

Votre fille est mariée mais je ne sais pas si vous avez des petits enfants mais n'oubliez pas qu'elle vous aime votre fille et qu'elle a besoin de vous, perdre sa maman dans ces conditions là serait un fardeau bien trop lourd à porter pour votre fille pensez-y.

Mon médecin généraliste m'a suivit mois par mois avec un traitement très contrôlé encore aujourd'hui il vient juste de m'accorder le renouvellement de trois mois pour l'ordonnance et ça fait trois ans il me sent un peu plus forte sans doute, j'ai du retrouver du travail j'étais femme au foyer, je vis très mal du côté financier mais chaque jour est une victoire.

Je me dis qu'il y a des cas bien plus grave que moi, je plains les jeunes femmes avec des jeunes enfants devoir assumer le quotidien seule avec des bouts de chou doit être bien plus pénible que moi avec mes grandes filles, je me repose énormément je ne suis plus la même femme qu'avant, mes parents sont loin je suis donc très seule mais j'apprécis cette solitude, tout ce qui m'indispose dans mon quotidien je l'écarte lorsque je vais mal et je le fais plus tard.

Mon témoignage est ce qu'il est mais je me dit que mes enfants n'ont pas mérité cette souffrance et que mes petits enfants lus tard voudront sans doute avoir une mamy un peu cassée mais présente alors je continue parce que malgré tout il y a encore pleins de petits bonheurs et que l'on ne sait jamais ce que demain nous réserve, trop de gens disparaissent pour cause de maladie dans la souffrance et eux voudraient vivre alors je me dis que moi je n'ai pas le droit de m'enlever volontairement cette vie je ne suis pas particulièrement croyante.

Pour finir on ne tire pas un trait sur x temps de vie commune c'est long on pleure beaucoup et parfois encore des idées noire traversent mon esprit mais je ne recommençerais pas, j'ai juste comprit que en faisant ça je me comportais presque comme lui en étant égoïste et j'avais envie de voir mes filles se marier avoir des enfants et qu'elles ne devaient pas souffrir encore d'avantage, elles aussi ont souffert du départ de leur papa et même affaiblit j'étais leur maman et elles ont besoin de moi.

Je vous souhaite plein de courage et de volonté, moi le service psy ne me conviendrait pas mais voyez votre médecin un psy en extérieur parlé soulage et restez proche de votre fille quitte à l'envahir un peu en ce moment mais le temps fait toujours son oeuvre, en ce moment il fait beau un bon bouquin dans le jardin au soleil ça requinque, la vie est belle même si parfois elle vous réserve de sacré vilains coups durs, pensez aux personnes qui vivent un handicap et qui n'ont pas le choix où des enfants où personnes atteintes de cancer qui eux voudraient bien que la vie leur épargne cette épreuve nous on peu combattre on en a le courage je vous l'assure on en a la force alors pleurez, parlez et vivez vous le mérité et laissez cet homme se bébrouillé il a fait son choix qu'il l'assume mais seul ne lui donnez pas en plus cette image d'une femme brisée il ne le mérite pas et il peu en plus vous le reprochez alors courage foncez vous verrez la vie vaut la peine d'être vécue même sans un homme à vos côté pour le moment qui sait ce que peux vous réserver l'avenir.

Pleins de bisous à vous.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


1516
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par julien71 | le 12/05/12 à 16:49

Témoignage samestory par julien71 31 ans.
Mail | 1 lectures | 0254119 Bonjour,nouveau sur ce site,je ne sais pas comment le dire mais je vai étre franc.

J'ai 31ans, on ma enlevé une testicule rescement alor que je n'ai pas recu de choc,elle était nécrosé(comment,elle peux ce nécrosé d'un coup comme ca,je n'ai pas eu de cancert),donc on as étai obligé de me l'enlever,on ma mis une 1ére protése qui étai assez grosse elle fesai que remonter,on me la enlever et remis une autre un peu plus petite un mais je trouve qu'elle est un peu mal placé c'est dur a expliquer.

J'aimerai voir un spécialiste a lyon car j'ai eu de bons conseils,je ne veux pas retourner revoir mon ancien médecin est ce possible????

Avant cette opération de malheur qui me pourris ma vie sexuel,je m'étai remis de mes anciens traumatismes,j'ai subis plusieurs opération sur le corps.Je suis sortis avec des filles mais elles me prener pour une bille,elles profiter de moi,je leurs donner beaucoup et je recever rien en retour,a part 2 qui m'aimer vraiment.

Certaines me traiter d'handicapés du a mes soucis alors que je n'y étais pour rien.J'ai faillis mourrir a plusieurs reprises du a quelques unes de mes opérations par momment je me dit que j'aurai du mieux mourrir s'en étre méchants car j'en peu+de souffrir.

Au boulot je n'arriver+a travailler,je fesai des malaises a répétitions,donc souvent en arrét de travail,je garder+mes emplois,j'ai fait une demande de travailleur handicapés et j'aimerai savoir si j'ai fait le bon choix?

On dirais qu'il m'arrive deux merdes par ans,escusé mois de ce therme,mais je suis a bout de nerfs...

,j'ai perdu un cousin proche d'un suicide je m'en suis jamais remis,ma famille c'est déchiré a cause de ca.

J'en veu a mes parents de m'avoir fait avec tous ses soucis,opération du coeur etc.J'ai fait une tentative de suicide,ca rater,et ma soeur ma dit ta qu'a te jeter sous un train tu ne te serai pas rater au moins,mes aprents me dises que ci elle a dit a ca c'est pour me remuer,j'en doute,depuis ce jour j'en veux a ma soeur,pour moi elle ne fait+partis de ma famille,je la vois assez souvent,donc me réfugis dans ma chambre car j'habite chez mes parents,je ne veux+la voir,vivement que je prenne un appartement,j'attend des aides bientot

J'aimerai refaire surface,sortir la téte de l'eau,fonder une famille,avoir des enfants,pourtant je suis pas mal.

J'aimerai avoir des témoinages ou des gens qui me sortes de cette enfer,je leurs en serai reconnécent a vie.

Merci d'avance a tous........


Histoires vécues sur le même thème

Dans tes bras (gay, termine)

image

Bonjour à tous ! Bon, déjà, un immense merci collectif d'avoir suivi mon récit durant toute cette année, de l'avoir commenté suite après suite et d'avoir laissé vos impressions sur ce dernier chapitre. Veuillez m'excuser si certaines...Lire la suite

Suicide mental repetitif et autres problemes,help! - depression, deprime, stress

image

Salut, J'ai 17 ans. J'ai une vie fictive bien remplie (avec peut-être un peu trop d'action, de torture, de meurtres, d'enlevements, de prises d'otages, de suicide répétitifs). Oui j'avoue certains films ont de mauvaises influences sur moi, mais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages