Histoire vécue Perte d'un proche > Suicide      (786 témoignages)

Préc.

Suiv.

Tentative de suicide : ma copine a été le précurseur

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1129 lectures | ratingStar_215105_1ratingStar_215105_2ratingStar_215105_3ratingStar_215105_4

Salut ! Voila, ça fait plus de 8 mois que je viens regulièrement sur le forum mais je ne m'y suis jamais exprimé. Je lisais les topics, et ça me suffisait de savoir que je ne suis pas seul a me sentir comme je me sens… il y a deux jours j'ai laissé un message sur un poste et on m'a recommandé d'ouvrir un topic (SHIERLA en l'occurence que je remercie beaucoup au passage) je veux juste faire partie de la famille formidable que vous formez tous, car ça me tue de me sentir seul et mal compris. Je vous racconte mon histoire, je suis un jeune homme de 25 ans, je ressens exactement ce que tu ressens, la haine envers moi même, la honte, la peur permanente mais je ne sais pas de quoi… à l'age de 18 ans j'ai connu une fille merveilleuse, très vite, quelque chose de magique nous a rapproché l'un de l'autre, rien de physique que de la magie ! On se séparait plus, je pouvais deviner ce à quoi elle pensait sans même qu'elle dise un mot… c'était quelque chose de très beau, et je pouvais plus imaginer la vie sans elle. Et ça allait sans problème jusqu'à ce qu'elle disparaisse deux semaines sans que j'en connaisse la raison – ça famille disait qu'elle était en voyage - ; quand elle est revenue, elle a perdu la faculté de parler, et j'ai compris par la suite qu'elle avait tenté de se suicider !!!! C'est là que tout a commencé pour moi ! Je me suis renfermé sur moi-même, je ne parlais a personne je m'énerve pour rien… j'ai commencé a avoir des maux de têtes qui m'empêchaient de dormir et je commençait a entendre une voix dans ma tête qui me disait tout le temps que tous les maux de la terre viennent de moi ! Que je ne mérite pas d'exister et que le monde se porterait très bien sans moi… Un mois après j'ai fais ma première TS, et croie moi, j'ignore encore pourquoi… pourtant j'étais un jeune homme très brillant aux études, ma famille était fière de moi, j'avais beaucoup d'amis- du moins avant la tentative, parce qu'après…!- pas de problème d'argents, bref je manquais de rien… tout allait bien et un jour, rien ne va plus. Je ne te décrirais pas le monde après ma TS. Tu le sais sûrement. Tu sais, c'est choquant ce que le regard de mon entourage envers moi a changé. Leurs petits gestes de pitié à peine masquée… déjà que j'avais suffisamment honte de moi-même pour me tuer, alors imagine avec ça ! Les deux ans d'après sont passés comme deux siècles, j'ai encore fait 4 ou 5 tentatives mais jamais assez fortes pour engendrer la mort, juste de quoi souffrir un moment. Mais je tenais a ce que personne ne le remarque… certainement a cause de la douleur que j'ai causé a ma famille après ma première tentative, surtout ma mère qui n'arrêtait pas de pleurer. C'est la seule chose que j'ai regrettée d'ailleurs. Jusqu'à ce que je me décide à aller voir un psy. Pour être claire, je n'avais rien a cirer de ce qu'il me racontait, j'étais là pour avoir de la drogue. Rien de plus, pourtant ça a marché pendant un moment et je commençais a y croire, j'ai même pu réussir un concours d'accès à une grande école… mais juste après, la rechute. Aujourd'hui quatre ans après, je ne sais pas ou j'en suis, je passe ma journée à attendre que la nuit tombe et la nuit à attendre que le jour se lève et je me dis que demain sera meilleur ; et j'attends. J'ai une fille formidable à mes cotés, elle m'aime, me soutient et surtout me supporte quand je sombre dans la dépression. Je l'en remercie, mais ça me chagrine de ne pas pouvoir lui rendre son amour, car je ne sais pas ce que sais, je sens comme si il y a un trou dans mon coeur. J'ai eu mon diplôme et j'ai pu décrocher un très bon poste, très bien rtemuneré, une voiture… bref, tout le monde m'envie. Et j'ai toujours envie de mourir. Tjs cette voix dans ma tête qui me dit que je ne vaut rien, nul en tout ce que je fais, mauvais… et qui m'empêche de trouver le sommeil. Mtn, je ne sais ce qui va arriver, je suis dans un état latent, et j'essaie de le maintenir… ce qui me fait peur, c'est que rien ne m'accroche vraiment à ce monde et je me sens libre de partir à n'importe quel moment, pas de regret pas de remord. Voilà, c'est à peu prêt le résumé de mon histoire.Désolé d'avoir ete aussi long, mais je pouvais pas resumer plus que ça. J'espere que vous m'accepteriez dans votre grande famille.

Merci de m'avoir lu et écouté.

Bonne journée a tous !
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


215105
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Dans tes bras (gay, termine)

image

Bonjour à tous ! Bon, déjà, un immense merci collectif d'avoir suivi mon récit durant toute cette année, de l'avoir commenté suite après suite et d'avoir laissé vos impressions sur ce dernier chapitre. Veuillez m'excuser si certaines...Lire la suite

Suicide mental repetitif et autres problemes,help! - depression, deprime, stress

image

Salut, J'ai 17 ans. J'ai une vie fictive bien remplie (avec peut-être un peu trop d'action, de torture, de meurtres, d'enlevements, de prises d'otages, de suicide répétitifs). Oui j'avoue certains films ont de mauvaises influences sur moi, mais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages