Histoire vécue Perte d'un proche > Suicide      (786 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un plaidoyer pour le droit de mourir

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 816 lectures | ratingStar_80295_1ratingStar_80295_2ratingStar_80295_3ratingStar_80295_4

Je conseille le controversé "manifeste pour une mort douce". Personnellement, c'est un livre qui m'a beaucoup aidé. Quand mon copain a été tué par un automobiliste, il y a 8 ans, les premiers mois (en fait 1 an et demi) , je pensais constamment à mourir. Je culpabilisais de vouloir mourir (pour ma famille) , mais je ne pensais qu'à ça, le seul moyen de faire taire ma souffrance.

Et je suis tombée sur ce livre, qui est un plaidoyer pour le droit de mourir (en gros). Après cette lecture, je me suis sentie soulagée, mon envie de mourir se trouvait légitimée en quelque sorte. Cela m'a permis d'en parler avec ma famille, pour essayer de leur faire comprendre que si j'en venais à me tuer, ce ne serait en rien leur faute, mais un choix conscient pour mettre fin à des souffrances intenables.

Ce ne furent pas des moments faciles, mais pouvoir en parler me soulagea beaucoup et me permit de réfléchir plus "calmement". J'ai fait un pacte avec moi-même : lutter pendant 5 ans et si après ce temps ma souffrance était toujours intenable, j'aurais le "droit" de mettre fin à mes jours. J'ai donc mis toute mon énergie pour m'en sortir et voilà…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


80295
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Dans tes bras (gay, termine)

image

Bonjour à tous ! Bon, déjà, un immense merci collectif d'avoir suivi mon récit durant toute cette année, de l'avoir commenté suite après suite et d'avoir laissé vos impressions sur ce dernier chapitre. Veuillez m'excuser si certaines...Lire la suite

Suicide mental repetitif et autres problemes,help! - depression, deprime, stress

image

Salut, J'ai 17 ans. J'ai une vie fictive bien remplie (avec peut-être un peu trop d'action, de torture, de meurtres, d'enlevements, de prises d'otages, de suicide répétitifs). Oui j'avoue certains films ont de mauvaises influences sur moi, mais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages