Histoire vécue Perte d'un proche > Veuf/Veuve      (246 témoignages)

Préc.

Suiv.

Accompagner la fin de vie en soin palliatif

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 60 ans
Mail  
| 2241 lectures | ratingStar_115734_1ratingStar_115734_2ratingStar_115734_3ratingStar_115734_4

Les dernières semaines CHRIS était profondément déprimé et très faible avec une grosse perte de poids.Il ne souffrait pas "énormément" physiquement (il ne se plaignait jamais) Mais moralement très certainement…

En paliatif il a été je pense très bien traité et un médecin de la douleur a pu le soulager.Moi aussi j'aurais voulu le garder jusqu'au bout a la maison mais je pense très sincèrement que ce n'est pas gérable.J'ai passé NOTRE dernière nuit avec lui et suis resté jusqu'a la fin ou il s'est endormi paisiblement.Je lui ai dis beaucoup de choses ce matin la.Je lui ai chanté nos chansons.L'ai massé avec du lait parfumé.Nous étions en train de nous dire au revoir inconciemment.Ce fut très beau et très doux.Je ne pensais pas être capable de relater cela.C'est très personnel mais si je le fais c'est pour vous faire comprendre qu'il faut savoir les laisser partir sans cri et sans colère.Sa maman et son papa lui tenaient la main et les enfants étaient a coté de lui.Il était beau comme un ange.SEREIN.Sa maman lui a fermé les yeux et lui a dit ces très beaux mots qui me font pleurer a chaque fois.ENDORS TOI MON ENFANT.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


115734
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma fille est morte

image

J'ai perdu moi aussi ma fille de 16 ans, et je suis effarée de découvrir aujourd'hui, en allant sur ce … le nombre de parents qui pleurent leurs chers enfants disparus. Quelle hécatombe, la vie est injuste, lorsqu'on voit les petits vieux...Lire la suite

Le concierge, assassin en sous-sol

image

Quel bonheur, ce gardien ! Quel délice ! Com me on se sentait bien quand il était là. Christian Bonin était concierge dans une grande copropriété de la banlieue parisienne. Quatre cents familles dans des tours de huit étages. Et lui, dans sa...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages