Histoire vécue Perte d'un proche > Veuf/Veuve      (246 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne m'en remettrai jamais de la perte de mon épouse, c'est tellement douloureux

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 03/12/10 | Mis en ligne le 27/06/11
Mail  
| 1139 lectures | ratingStar_215606_1ratingStar_215606_2ratingStar_215606_3ratingStar_215606_4

Je me prénomme Dominique je sais ce que tu ressens, cette solitude cette souffrance que tu ne peux pas partager et qui pourraient te soulager (hélas) un peu. Tous s'écroulent cettes passions de l'autre, l'avenir et ses envies de projets que faire maintenant on est seul.

Moi il y a une année avec mon épouse nous avons eu un accident de moto ? Elle est décédée, (moi je n'ai eu que des ampoules ce n'est pas juste mais quoi faire ? ) J'ai 48 ans, nous avons deux enfants 16 et 20 ans.La culpabilité, la haine et de plus les papiers administratifs qui te demande de faire une croix sur la personne que tu as aimais et que tu aime encore, les projets ou bien tu as fondé une famille.Oui du paradis tu passes en enfer. Si tu aimes le sport, il vaut en faire ainsi tu te protéges (une soupape de sécurité).

Qu'elle est notre choix ? Tous les jours je vais la voire car je ne veux pas qu'elle soit seule.Nous sommes détruit… peut-être que ce genre de forum nous aide car on se retrouve moins seul dans cet enfer.Je parle beaucoup de mon épouse.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


215606
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par sophieinside | le 24/10/11 à 15:24

Bonjour,
je suis journaliste pour M6, et je prépare actuellement un documentaire qui sera diffusé en seconde partie de soirée pour la saint valentin.
Pour ce documentaire, "L'amour a tout prix", je recherche des personnes veuves qui cherchent a rencontrer a nouveau l'Amour.
Si vous vous sentez concerné par ce sujet, n'hésitez pas a me contacter au 01 71 54 72 09 ou par mail sophie.brunet@insideprod.tv
Aussi, si dans votre entourage, certains seraient susceptible d'être intéressés, n'hésitez pas a leur donner mes coordonnées.
Sachez qu'un coup de fil ne vous engage a rien, ça me permettrai de vous expliquer plus précisément le projet sur lequel je travaille.

A très vite

Par Paceli | le 23/02/13 à 00:45

Bonjour,
En lisant votre histoire, j'ai été très touchée, Pascal est décédé le 5 mars dernier d'un accident de voiture, jamais j'aurais pensé que cela puisse nous arriver, il avait une moto dont je lui avait demandé de jamais la prendre entre le 1er octobre au 31 mars car j'avais très peur. Le 17 février dernier, il aurait eu 48 ans et l'année dernière pour ces 47 ans je lui avait fait une blague sachant qu'il n'aimait pas vieillir, j'ai mis sur le gâteau une bougie de 48 au lieu de 47 pour le taquiner, il n'avait pas voulu la souffler et je lui ai dis, ce n'est pas grave, tu les souffleras l'année prochaine. Malheureusement la vie en à décide autrement, aujourd'hui la douleur est très forte, je lutte tous les jours pour nos trois enfants. J'ai peur de cette nouvelle vie bien qu'on soit entourée, au fond de nous c'est le vide total, la vie s'est arrêté ce fameux jour et je vis chaque jour dans le passé. Je garde espoir aussi qu'un jour j'avancerais vers un avenir ou Pascal vivra toujours dans mon cœur, ou je n'aurais plus de crainte, dans toutes les décisions à prendre seule. Bon courage à tous ceux qui ressentent la même chose.

Histoires vécues sur le même thème

Ma fille est morte

image

J'ai perdu moi aussi ma fille de 16 ans, et je suis effarée de découvrir aujourd'hui, en allant sur ce … le nombre de parents qui pleurent leurs chers enfants disparus. Quelle hécatombe, la vie est injuste, lorsqu'on voit les petits vieux...Lire la suite

Le concierge, assassin en sous-sol

image

Quel bonheur, ce gardien ! Quel délice ! Com me on se sentait bien quand il était là. Christian Bonin était concierge dans une grande copropriété de la banlieue parisienne. Quatre cents familles dans des tours de huit étages. Et lui, dans sa...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages