Histoire vécue Perte d'un proche > Veuf/Veuve      (246 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je voyais toujours mon mari décédé dans un monde parallèle

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 744 lectures | ratingStar_220190_1ratingStar_220190_2ratingStar_220190_3ratingStar_220190_4

je m'appelle Nevio, j'ai 26ans, il y a quelque temps, c'est à dire moin de 2ans, j'ai perdu mon mari, a ce choc, des choses en moi, sont devenu différente, j'ai tenté de me reconstruire, mais dans un monde totalement parallèle, je me suis construi un monde ou celui que j'aime est encore vivant,ce qui est vraiment incompréhensible. J'ai eu la chance de tombé sur une personne qui m'a dit les choses tel qu'elle le pensai, et cela m'a fait réfléchir, le dédoublement de personnalité peut être suivi par une "thérapie" mais le plus important, c'est d'être entourer...

 

Je ne sais pas vraiment ce que ton entourage a subi durant cette période ni même ce que ta soeur à pu endurer s'il en est le terme exact (pardon si je m'exprime mal), ce que je sais, c'est qu'elle a besoin des personnes qui l'aiment et surtout qu'elle aime... J'espère de tout coeur que tout ce passera pour le mieux dans un avenir proche, je m'en suis sortie par une rencontre, j'espère que la chance viendra frapper à celle que tu aimes autant...
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


220190
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma fille est morte

image

J'ai perdu moi aussi ma fille de 16 ans, et je suis effarée de découvrir aujourd'hui, en allant sur ce … le nombre de parents qui pleurent leurs chers enfants disparus. Quelle hécatombe, la vie est injuste, lorsqu'on voit les petits vieux...Lire la suite

Le concierge, assassin en sous-sol

image

Quel bonheur, ce gardien ! Quel délice ! Com me on se sentait bien quand il était là. Christian Bonin était concierge dans une grande copropriété de la banlieue parisienne. Quatre cents familles dans des tours de huit étages. Et lui, dans sa...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages