Histoire vécue Perte d'un proche > Veuf/Veuve      (246 témoignages)

Préc.

Suiv.

Maman et veuve, cherche echange avec pers ayant vécu la même expérienc

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 13/01/11 | Mis en ligne le 27/03/12
Mail  
| 560 lectures | ratingStar_232849_1ratingStar_232849_2ratingStar_232849_3ratingStar_232849_4
BONSOIR. Mon conjoint est mort en décembre 2009 cela faisait 10 ANS que nous étions ensemble. Nous avons essayé pendant toutes ces années d'avoir un enfant quand il est mort j'avais un petit garçon de 2 ans et une petite fille de 10 MOIS. Il est parti un matin pour travailler comme tous les jours mais il n'est jamais revenu. J'ai appris son décès par téléphone de la police qu'il avait eu un accident violent à son travail. Je n 'est pas pu aller reconnaître le corps son frère y ai allé. Sa famille m'a demandé l'autorisation de l'enterrer dans son pays le jour de l'audience au commissariat et puis je n'ai pas eu de nouvelle je n'ai pas connu le jour de l'enterrement… rien après une période d'abattement j'ai été très agressif énervé hyperactif mais je ne réalisé pas vraiment qu'il ne reviendrait pas… QU'IL ETAIT MORT. Après avoir dit à mon aînée que son père était mort, je n'ai pas eu la force d'en reparler tout de suite je préféré oublier surtout que j'ai appris une semaine après le décès que j'était enceinte je ne voulais pas stresse pour le bebe. J'ai rencontré plusieurs psy qui me conseiller des choses différentes attendre avant d'en parler aux enfants ou travailler autour de photo. Après la naissance même si je ne suis pas croyante je suis allée à l'église avec mon fils pour essayer de lui expliquer mais il a fini par se bloquer sur le ciel les oiseau l'église et papa mort je pense qu'il ne comprennait pas vraiment ce qu'est la mort il ne parlait presque pas sauf de la mort. J'ai décidé d'arrêter les visites chez les psy et d'essayer de profiter au max de sortie enfin autre chose depuis ça va un peu mieux il reparle il est ouvert. Mais bon moi aussi j'ai encore peur de tout de conduire de la mort. En plus du décès j'ai perdu mon travail je me suis retrouvée surendetté mon train de vie a littéralement changé et curieusement j'ai perdu beaucoup "d'ami" et des personnes de ma famille A CROIRE QUE LA MORT EST CONTAGIEUSE. Lorsque mon fils aîné est arrivé a l'école j'ai eu le droit a une convocation au bout de 15 JOURS pour discuter des éventuels difficultés qui pourrait être liés à la mort de son père. Mon fils est timide il a du mal a parler devant tout le monde et puis certaine difficulté de prononciation… AU LIEU DE ME PARLER D'ORTHOPHONISTE J'AI EU LE DROIT à UN COUR DE PSY DE SUPERMARCHÉ. Pour m'aider à ne plus attendre j'ai eu la chance de déménager avant j'avait refait toute la déco changer la place des meubles. Désolé je ne suis pas vraiment d'une grande aide car après 1 ANS JE PLEUR ENCORE QUAND J'Y PENSE MAIS surtout pour mes enfants qui n'auront pas pu connaitre leur père qui pourtant les avez tant désirés.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


232849
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma fille est morte

image

J'ai perdu moi aussi ma fille de 16 ans, et je suis effarée de découvrir aujourd'hui, en allant sur ce … le nombre de parents qui pleurent leurs chers enfants disparus. Quelle hécatombe, la vie est injuste, lorsqu'on voit les petits vieux...Lire la suite

Le concierge, assassin en sous-sol

image

Quel bonheur, ce gardien ! Quel délice ! Com me on se sentait bien quand il était là. Christian Bonin était concierge dans une grande copropriété de la banlieue parisienne. Quatre cents familles dans des tours de huit étages. Et lui, dans sa...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages