Histoire vécue Perte d'un proche > Veuf/Veuve      (246 témoignages)

Préc.

Suiv.

Veuf : comment j'ai remonté la pente

Témoignage d'internaute trouvé sur pathol08
Mail  
| 1682 lectures | ratingStar_136677_1ratingStar_136677_2ratingStar_136677_3ratingStar_136677_4

Je suis veuf depuis deux ans. Je sais de quoi vous parlez, car je le vis - mais du côté du veuf. Je n'ai aucune compétence pour en parler, je n'ai que mon exemple et mon expérience. Je crois que la solution, c'est la patience et, surtout, ne pas mettre de pression. Dans cette situation, on est écartelé entre l'ancienne vie et la nouvelle, le souvenir et le projet. S'il n'y a pas de pression, avec le temps, on peut se dégager progressivement de l'ancienne vie, et former le projet de la nouvelle. S'il y a de la pression, la vie devient insupportable, et on tranche d'un côté ou de l'autre. J'ai le sentiment qu'on sacrifie plus facilement le projet, car à l'inverse, il faudrait effacer volontairement, délibérément, le souvenir, et c'est impossible. En sacrifiant le projet, on se dit qu'on fait une bêtise, qu'on le regrettera un jour, mais c'est plus fort que soi, on ne peut pas effacer la vie ancienne pour s'installer dans la nouvelle. Il faut laisser les choses se faire naturellement. Et puis, seize mois, c'est très, très peu. Le choc n'est pas encore surmonté. Bon courage, et… patience !
  Lire la suite de la discussion sur pathol08.com


136677
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma fille est morte

image

J'ai perdu moi aussi ma fille de 16 ans, et je suis effarée de découvrir aujourd'hui, en allant sur ce … le nombre de parents qui pleurent leurs chers enfants disparus. Quelle hécatombe, la vie est injuste, lorsqu'on voit les petits vieux...Lire la suite

Le concierge, assassin en sous-sol

image

Quel bonheur, ce gardien ! Quel délice ! Com me on se sentait bien quand il était là. Christian Bonin était concierge dans une grande copropriété de la banlieue parisienne. Quatre cents familles dans des tours de huit étages. Et lui, dans sa...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages