Histoire vécue Perte d'un proche > Veuf/Veuve      (246 témoignages)

Préc.

Suiv.

Veuve à 28 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies 32 ans
Mail  
| 1394 lectures | ratingStar_122949_1ratingStar_122949_2ratingStar_122949_3ratingStar_122949_4

Mon compagnon est mort il y a bientôt trois ans. Il allait avoir 27 ans et j'allais en avoir 28. Nous n'avions pas encore d'enfant. Je pense comprendre ce que tu ressens. C'est vrai, les personnes de notre âge particulièrement, et les personnes plus âgées n'ayant jamais eu vraiment affaire à des situations aussi douloureuses, ont souvent peur.

Elles ne savent pas quoi faire. C'est très beau et très juste ce que te dis jeannine33 : tu vas rencontrer des gens qui te comprennent, tu vas probablement changer. C'est très dur au début. Moi aussi j'ai souffert de ce manque de profondeur, j'avais envie de parler de choses graves tout le temps : la vie, la mort… et je souffrais de constater que les gens qui prétendaient comprendre en fait ne mesuraient toujours pas l'importance de l'événement. Ils me parlaient de choses si dérisoires !

En fait, les gens qui ont un peu de recul par rapport à ce drame ont peur d'en être éclaboussé. Il m'a fallu être plus courageuse que des gens moins concernés. Cela me semblait tellement injuste, révoltant. Des amis de mon compagnon qui prenaient de la distance avec moi parce que c'était trop dur pour eux ! Et moi ?

Je vivais avec lui ! Mais bon, c'est humain, et c'est vrai que j'ai trouvé petit à petit sur mon chemin des gens plus profonds et plus intéressants. Cela fait bientôt trois ans et je change encore. Je ne suis pas sûre de trouver les mots justes mais j'avais envie de répondre à ton post. Aujourd'hui je crois en l'au delà et je suis beaucoup plus intuitive. J'ai reçu quelques signes. Je m'attache plus à l'essentiel. Changer a été le moyen de l'intégrer à ma vie. Je te souhaite beaucoup de courage et de garder espoir aussi : nous ne sommes pas seuls, nous vivons une épreuve singulière qui nous sépare un peu des autres, momentanément…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


122949
b
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma fille est morte

image

J'ai perdu moi aussi ma fille de 16 ans, et je suis effarée de découvrir aujourd'hui, en allant sur ce … le nombre de parents qui pleurent leurs chers enfants disparus. Quelle hécatombe, la vie est injuste, lorsqu'on voit les petits vieux...Lire la suite

Le concierge, assassin en sous-sol

image

Quel bonheur, ce gardien ! Quel délice ! Com me on se sentait bien quand il était là. Christian Bonin était concierge dans une grande copropriété de la banlieue parisienne. Quatre cents familles dans des tours de huit étages. Et lui, dans sa...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages