Histoire vécue Poids - Régime > Alimentation      (3214 témoignages)

Préc.

Suiv.

Avoir du ventre est très dangereux pour la santé.

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1457 lectures | ratingStar_150754_1ratingStar_150754_2ratingStar_150754_3ratingStar_150754_4

Pourquoi avoir du ventre peut-il être dangereux ? Quels sont exactement ces risques pour la santé ? Qui est concerné ? Comment mieux manger ? Les réponses du docteur Hansel à un problème qui est loin d'être seulement esthétique. Le docteur Boris Hansel est chef de clinique en Endocrinologie-Nutrition à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Il est responsable d'une unité dédiée au syndrome métabolique. Qu'appelle-t-on syndrome métabolique ? Docteur Hansel : c'est le fait d'avoir une association de petites anomalies métaboliques (graisses dans le sang, taux de sucre…) associé avec une surcharge de graisse dans le ventre. Pourquoi la graisse située autour de la taille est-elle si mauvaise ? La graisse située à l'intérieur du ventre est "toxique" : elle fabrique un grand nombre de substances qui peuvent entraîner des conséquences sur le fonctionnement de l'organisme. Des cancers par exemple ? Il est vrai que certains cancers semblent plus fréquents chez les personnes ayant une surcharge pondérale au niveau de l'abdomen. Mais c'est avant tout d'autres problèmes de santé dont je veux parler : prédiabète puis diabète, préhypertension puis hypertension, excès de triglycérides… Et la conséquence de tout cela, ce sont les maladies cardiovasculaires. Pourquoi a-t-on plus de risques d'avoir du diabète avec ce syndrome ? La graisse située dans le ventre est toxique et favorise ce qu'on appelle l'insulinorésistance : normalement, l'insuline (substance fabriquée par notre corps) permet au sucre situé dans le sang d'entrer dans les organes. Quand ces organes résistent à l'action de l'insuline, le sucre s'accumule dans le sang : c'est le prédiabète puis, si on ne fait rien le diabète. Comment déterminer son "trop" de graisse ? Avoir trop de graisse dans le ventre, cela peut s'évaluer approximativement par la meure du tour de taille. Comment s'y prendre pour mesurer son tour de taille ? Il faut repérer à droite comme à gauche votre dernière cote et le haut de la hanche. Vous placez le mètre de couturière à mi-distance entre ces repères (à droite comme à gauche). Le mètre doit être bien posé contre le ventre et horizontal par rapport au sol. Bien sûr, il ne faut pas rentrer son ventre quand on fait cette mesure ! Quelle doit être la "norme"? On parle de tour de taille déjà élevé au-delà de 80 cm chez la femme et 94 cm chez l'homme. C'est très élevé au delà de 88 cm (femme) et 102 cm (homme). Mais les normes dépendent en fait des origines ethniques. Le tour de taille varie en fonction de l'âge j'imagine, après la ménopause de combien devrait il être ? Les études ont montré que la prise de poids après la ménopause n'est pas une fatalité ! Les "normes" de tour de taille ne dépendent pas de l'âge. Ma mère et ma grand-mère ont beaucoup de ventre malgré une morphologie "normale", une histoire de gènes ? Les gènes peuvent parfois favoriser cette répartition des graisses. Mais le fait de prendre du poids avec l'âge c`est avant tout lié aux habitudes de vie ! Donc vous pouvez éviter cela si vous le voulez ! Les femmes et les hommes sont-ils égaux devant la graisse localisée ? Chez les adultes plutôt jeunes, les hommes ont tendance à prendre plus au niveau du ventre et les femmes au niveau des hanches. Après la ménopause, la prise de poids chez la femme a tendance aussi à se faire au niveau du ventre. Beaucoup de femmes ménopausées ont comme moi du ventre. Est-ce pas normal ? Il n'y a rien de "normal" à cela. Les hommes de la cinquantaine ont aussi souvent une "bedaine". C'est pour les deux sexes le fruit d'une longue période de désordre alimentaire (dont on ne se rend parfois pas du tout compte ! ) et d'un manque d'activité physique. Le syndrome de la bedaine est-il plus grave chez les hommes ou les femmes ? Les complications sont à peu près les mêmes dans les deux sexes. Donc il faut l'éviter autant que possible. Et chez les femmes il y a une complication possible supplémentaire : troubles des règles voire une infertilité due à ce qu'on appelle le "syndrome des ovaires polykystiques". Y a-t-il des sports qui font perdre du ventre ? Toute activité physique est bonne pour réduire la graisse du ventre. L'important est de ne pas être focalisé sur le résultat en voulant à tout prix tout perdre et vite ! Sinon c'est l'échec assuré, après une courte période d'euphorie. Les exercices de renforcement des abdominaux ne sont pas plus intéressants qu'une autre activité de musculation sur la graisse située dans le ventre. Cela ne fait que renforcer les muscles abdominaux, ce qui est très important, mais cela ne fait pas particulièrement perdre la graisse toxique du ventre. Apparemment la graisse localisée dans le ventre n'est pas brûlée pendant le sport, alors comment la perdre ? Si, la graisse située dans le ventre est réduite pendant les activités physiques, et c'est pour cela que les activités physiques font régresser toutes les anomalies du syndrome métabolique. En revanche, il ne faut pas espérer maigrir de beaucoup de kilos et rapidement. Y a-t-il une alimentation à privilégier pour perdre du ventre ? Je crois que la première chose à comprendre c'est que il n'y a pas que des règles "techniques" à connaître pour lutter contre la graisse abdominale. La première étape est de renoncer à tout régime restrictif qui ne fera qu'aggraver la situation à moyen terme ! Ensuite, il faut apprendre à analyser ses habitudes alimentaires en étant capable de se remettre en question : avez vous faim quand vous mangez ? Vous grignotez ? Etc. Ensuite seulement il faut apprendre à se rapprocher le plus possible de l'alimentation "idéale". Attention : tout cela demande du temps et un travail sur soi. C'est la condition obligatoire à respecter si on veut protéger son corps et sa santé sur le long terme ! "Adopter une alimentation idéale : une question de temps" Qu'est-ce qu'une alimentation idéale ? Difficile à décrire en quelques lignes : c'est une alimentation équilibrée qui comporte des féculents une à deux fois par jour, des protéines (viande maigre, poisson ou ? Ufs, une à deux fois par jour) , des légumes et crudités à chaque repas, deux à trois laitages peu gras, deux fruits par jour, des céréales éventuellement. Et peu d'alcool. Tout cela est très schématique.Et je le répète : le but du jeu n'est pas de "brutaliser son corps" pour adopter ce modèle, mais d'essayer de s'en rapprocher. Le regime dunkan est il un remède à ce problème de ventre ? Si je n'ai pas été assez clair, la notion même de régime telle que vous l'entendez est contradictoire avec ce que je viens d'expliquer. Tous les "régimes" ont montré leur efficacité pour faire rapidement perdre du poids… mais aussi pour favoriser la reprise de poids à plus long terme… Et n'oubliez jamais qu'à chaque perte-puis reprise de poids, votre corps est en plus mauvais état qu'avant : il n'aime pas les cadeaux qu'on lui retire. La chirurgie esthétique est-elle la meilleure solution pour enlever la graisse ? La chirurgie esthétique n'est pas une solution pour rester en bonne santé et éviter le syndrome métabolique lié à la graisse située dans le ventre. Elle ne fait qu'enlever la graisse située sous la peau. J'ai entendu parler des pilules médicaments pour soigner l'obésité, qu'en pensez-vous ? Il y a aujourd'hui en France trois médicaments qui peuvent être donnés en cas d'obésité. Selon mon expérience, ces médicaments ne règlent jamais le vrai problème. Ils font perdre quelques kilos qui sont repris dès l'arrêt de la prise des comprimés. Ces médicaments peuvent néanmoins être parfois utiles, non pas pour maigrir mais pour aider à corriger certaines anomalies du syndrome métabolique. Le surpoids évolue-t-il forcément vers une obésité ? Non et heureusement il est possible d'éviter l'aggravation d'un surpoids. L'important est d'agir raisonnablement et surtout, si on veut éviter l'obésité future il ne faut pas céder quand on est jeune à la tentation de faire des "régimes". Est-il avéré que le stress fait prendre du poids même sans compenser par la nourriture ? Le stress favorise effectivement la bedaine et le syndrome qui peut en découler. Divers mécanismes sont en causes. Mais le premier facteur est quand même l'augmentation de la prise alimentaire sans même qu'on ne s'en rende compte. Par exemple : on se ressert un peu plus à manger, on prend un carreau de chocolat en plus… Comprenez bien que la prise de poids est souvent due à des petits excès sur du long terme, associés à un manque d'activité physique. C'est cela qu'il faut arriver à detecter pour les corriger "intelligement". Docteur Hansel : merci à tous de votre participation. Vous pouvez retrouver des informations et conseils pratiques sur le site que j'ai mis en ligne : http://www.syndromedelabedaine.org
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


150754
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Borborygmes, gargouillis - alimentation et sante

image

Cher momo, J'ai moi aussi le même problème que le tien c'est a dire de faire un bruit monumental a une fréquence infernale. Indentiquement a toi, j'ai cherche la solution sur internet où les réponses que l'on trouve sont les meilleures....Lire la suite

Monodiete de bananes - alimentation et sante

image

Et bien ça s'est vraiment bien passe a chaque fois en fait. Je me suis renseignee (beaucoup parce que je n'evoulais pas faire de betises). Du coup j'ai appris que faire son premier jeun avec de l'eau, ce n'était vraiment pas conseille. Du coup j'ai...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages