Histoire vécue Poids - Régime > Alimentation      (3214 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai réussi mon jeûne d'une semaine

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 11631 lectures | ratingStar_108927_1ratingStar_108927_2ratingStar_108927_3ratingStar_108927_4

Je suis en pleine recherche de moi même, je fais une thérapie "le rebirth" , qui m'a énormément aidé à me comprendre et être moi même. Logiquement, j'ai ressenti très fortement le besoin de me purifier le corps, après avoir commencé le nettoyage du mental. Je précise aussi que je ne l'ai pas fait dans un but d'amaigrissement, et je suis déjà très sensibilisée à la qualité nutritionnelle de mon alimentation, notamment avec la méthode Kousmine, le macrobiotique, le bio… Attention donc, car on se sent si fort, si euphorique au bout des 3 1ers jours qui sont les plus difficiles, qu'on serait tenté de continuer, et là danger : j'imagine que c'est ce que ressentent les anorexiques au début. Donc j'avais un petit livre allemand, sur le jeûne avec plein de trucs et astuces pour tenir au jour le jour et comprendre ce qu'il se passe dans le corps. Je ne vous expliquerais pas le processus du jeûne en tant que tel, il y a beaucoup de littérature à ce sujet qui le fera mieux que moi, mais je vous raconte ce que j'ai ressenti en le faisant. Je me suis offert une semaine à la maison rien que pour moi. J'ai choisi le jeûne à base de tisanes, bouillons et jus de fruits, (rien de solide) qui dure une semaine, + 3 jours de réalimentation, car il est très important de reprendre très doucement. Le 1er jour est une phase de transition : je n'ai donc mangé que du bouillon, et du riz complet. J'étais un peu fatiguée à la fin de la journée, mais rien de spécial à signaler. Le matin du 2ème jour et 1er jour de jeûne, je me réveille très tôt et très facilement, moi qui suis d'ordinaire dans le pâté le matin (!!) Je bois un grand verre d'eau additionné d'1/2 jus de citron, avec mon magnésium en oligo élément (sans sucre, ou saccharose ajouté). On peut tenir 3 semaines sans avoir de carences, mais préfère être prudente et faire le plein en vitamines et minéraux, d'ou mon choix de la cure bouillons de légumes frais et bio. Ce jour là, j'ai commencé à me sentir faible et nauséeuse, j'ai très froid aussi le soir, d'autant plus que je suis allée au cinéma : erreur : il est conseillé de se reposer à la maison. J'ai la sensation de fatigue physique mais bizarrement, mes idées sont claires, et je n'ai pas de sensation d'étau autour de la tête comme d'habitude quand je suis claquée. Cependant, je me demande si je n'ai pas présumé de mes forces, si je vais y arriver… Mon corps résiste ! Je prépare mon bouillon avec 2 carottes et 1 poireau, du persil, un grand moment de bonheur !!! Le 2ème jour de jeûne est dur !! J'ai faim, j'ai une envie démente de me jeter sur quelque chose de sucré, à grignoter, au secours !! Pour passer le temps, je fais une grosse sieste. Je me couche très tard, et je n'arrive pas à dormir… Bref pas la joie… Le 3ème jour… Réveil très tôt, donc je n'ai dormi que 5- 6 h, et je me sens en pleine forme, pas bouffie, tiens, c'est cool. Je me recouche le matin, persuadée de ne pas avoir assez dormi (je pensais avoir besoin de 8 a 9h…) et là la cata au réveil chute de tension, qui m'oblige à me recoucher encore… donc je comprends que c'est de trop dormir qui ne me convient pas. Je me sens super bien, je lis, je me sens très concentrée, je n'ai pas faim, je n'ai plus de fringales. Les intestins étant au repos, il faut les aider à évacuer… Comme je n'ose pas faire de lavement, je prend du jus de choucroute comme conseillé dans le livre. Là c'est l'horreur, c'est vraiment pas bon, je fais une intolérance je crois. Cela me provoque des réactions dans le corps que je note consciencieusement : mon cerveau s'embrume, j'ai froid, j'ai les membres engourdis, j'éternue, je n'arrive plus à me concentrer, me sens fatiguée… et cela pendant une heure… Je me rends compte que c'est un état que je reconnais bien ! C'est mon état presque normal quand je mange des bonbons ou un truc à base de lait : le coup de barre, et c'est presque tout le temps ! Et je comprends que je suis la plupart du temps dans une sorte d'intoxication continuelle, et que mon malheureux corps fait ce qu'il peut pour évacuer toutes ces cochonneries, mais quelle énergie perdue !!! Enfin je sens que mon corps accepte de fonctionner autrement, il puise son energie directement là ou il y en a (lol) je commence à perdre du poids. Le 4ème jour est radieux. Je me fais enfin confiance, j'ai la pêche, plein d'idées d'avenir, je me sens très en forme, je sens une espèce de chaleur intérieure, je n'ai pas froid malgré le gel. Je sors et fais des démarches administratives, sans m &lsquo ; énerver à cause de la queue. Le 5ème jour Super ! J'ai les idées bien claires, pas faim, je saute même mon bouillon du midi pour un verre d'eau. J'ai bien maigri, j'ai un beau teint clair… J'aimerai bien rester dans cet état Je suis tentée de continuer, tellement je me sens forte, bien dans ma tête et dans mon corps. Mais bon, il faut reprendre… 6, 7 8 ème jour : réalimentation 1 biscotte avec du beurre (pas conseillé cependant) Et je me prend plein de petits boutons sur le visage…. ! Allergie aux produits laitiers, donc, que je soupçonnais déjà. Je reprends tout doucement en écoutant mon corps, dès qu'il y a tachycardie, je sais qu'il y a intolérance. Le corps purifié devient très sensible, donc il faut en profiter pour écouter chaque symptôme. Je fais des tests, et j'apprends beaucoup, en essayant toutefois de ne pas être parano ! Pour les bénéfices directs, j'ai perdu 5 kilos, j'en ai repris 2 pd la phase de réalimentation : c'est bien j'ai récupéré un poids de forme sans efforts, et bizarrement j'ai perdu là ou il fallait, hanches, cuisses j'ai le ventre bien plat ! Ma peau : j'avais des rougeurs, des plaques presque de l'eczéma, : j'ai un teint très uniforme, avec les pores resserrés, yeux dégonflés et beaucoup moins de cernes. L'ovale du visage plus ferme, les ridules lissées notamment rides du lion. Jamais aucune crème n'avait réussi cela !! Pas de sensation de froid, je suis très frileuse d'ordinaire. J'ai énormément réfléchi pendant cette période et compris des choses et pris des décisions. J'ai pris confiance en moi, je n'ai plus peur d'avoir l'estomac vide, au contraire. Je ne connais plus la faim, les pics d'envie de sucre, c'est fini. J'ai arrêté le coca light, moi qui était accro depuis 10 ans au moins ! Par contre, 1 mois après, je trouve que mes ongles et mes cheveux se sont affaiblis, je ferais une cure de levure de bière avant et pendant la prochaine fois. J'ai hâte d'en refaire un, et je pense que cela sera une hygiène de vie dorénavent : j'en ferais un à chaque changement de saison. Il paraît que le corps s'habitue ensuite à puiser dans ses réserves, et c'est bien plus facile pour les suivants.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


108927
b
Moi aussi !
7 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Borborygmes, gargouillis - alimentation et sante

image

Cher momo, J'ai moi aussi le même problème que le tien c'est a dire de faire un bruit monumental a une fréquence infernale. Indentiquement a toi, j'ai cherche la solution sur internet où les réponses que l'on trouve sont les meilleures....Lire la suite

Monodiete de bananes - alimentation et sante

image

Et bien ça s'est vraiment bien passe a chaque fois en fait. Je me suis renseignee (beaucoup parce que je n'evoulais pas faire de betises). Du coup j'ai appris que faire son premier jeun avec de l'eau, ce n'était vraiment pas conseille. Du coup j'ai...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages