Histoire vécue Poids - Régime > Anorexie      (2026 témoignages)

Préc.

Suiv.

Adolescente anoréxique, j'en suis sortie

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes 17 ans
Mail  
| 7357 lectures | ratingStar_191_1ratingStar_191_2ratingStar_191_3ratingStar_191_4

(…).

Bon, voilà mon histoire, j'espère que ce sera un message d'espoir pour toute celle qui sont mal dans leur peau…

Tout a commencé à 10 ans, sur les photos, je vois une petite fille mince, mais à cette epoque je me trouvais énorme.

Pendant mon voyage en Syrie, avec les parents, j'ai decidé d'arrêter de manger. N'ayant aucune notion de la diétetique, j'ai decidé d'arrêter de boire aussi. Je me nourissais seulement d'un peu de pain… A 50 degres, dans le desert ça la foutait mal. Puis ça allait mieux, jusqu'a mes 14 ans.

A 14 ans, je faisais 1m58 et 53 kilos. Je me trouvais enorme, je n'avais pas beaucoup d'amis, etant donné mon cote intello un peu repoussant… et ma meilleure amie ne se genait pas pour me dire que j'etais grosse.

J'adorais la danse classique, et j'admirais la minceur (maigreur ? ) des danseuses. Je commence donc un regime, comme tant d'autres… 9 heures de danse par semaine, et des joggings, et le sport au college. Je travaille d'arrache pied, je pleure quand j'ai un 15. Je passe en 3 eme tranquillement.

Tout s'accelère, mon poids chute trés vite. Je suis fatiguée, je me revoie essayant de sourire, à mes amies, mais je n'en ai même pas la force. Je pèse à présent 40 kilos, mais je me trouve grosse. Mes parents sont paniqués. Pleurs chaque soir, enguelades, chantages… ils ont tout essayé… A 35 kilos pour 1m60, IMC de 13,5, ils m'emmenent à l'hopital.

Ahah l'hopital, la pire période de ma vie… J'ai des insomnies, des TOC, je n'ai qu'une envie : mourir. J'ai beaucoup de mal à me faire accepter des autres. Je pleure chaque soir. Je croyais avoir une amie, appellons la X, elle aussi malade. Au bout de deux mois, je deviens la paria de la section "ado" de l'hopital. X et les autres se foutent de moi en permanence. Tres faible physiquememt et psychologiquement, je n'arrive pas a me defendre. Pendant une permission, dehors chez ma psy, on me vole mon Ipod, une ceinture de marque, mon portable, des vetements… Bien que j'ai de gros doutes, je n'ai aucune preuve. X sort de l'hopital en me lancant des regards condescendants. 3 mois apres mon arrivée, c'est a mon tour de sortir de l'hopital.

Entrée en seconde, de tres bon resultats, tout semble bien se passer. Rechute, lorsque j'atteint 50 kilos. Vomissemnts, laxatifs, auto-mutilation (pour faire sortir la graisse en faisant couler le sang…) fugue. Je perd 10 kilos en 1 mois, je ne mange plus… Je rêve de maigreur et d'os. Tous mes amis me lachent, sauf deux… je me sens seule… On me menace de l'hopital. J'en rie, je suis encore un monstre de graisse, a mes yeux… la balance redevient ma meilleure amie.

Puis, declic, je décide de partir à l'étranger, de prendre ma vie en main, dans le pays de ma mère, le Liban… D'ou je vous ecris. Au debut, c'est dur, je continue de ma scarifier. Et puis, je fais de la boulimie, je me fais vomir… Je pars donc vivre au liban, seule sans mes parents, chez ma tante… Je vais mieux, je rencontre des gens adorable. Je vis enfin…

Maintenant, je crois que je suis enfin heureuse, j'ai oublie de de vous preciser que j'ai ete suivie tout le long de ma maladie (5 psys en tout…) Avant, le bonheur me faisait peur, je preferais me complaire dans l'affliction. Maintenant, je pese 57 kilos pour 1m60… Et j'emmerde les gens qui me trouveront grosse. OUI, j'ai des formes, OUI j'ai un peu de hanches. Mais bon, je suis en vie, je sors avec mes amis, j'ai un copain !! J'ai enfin retrouver la force de rire… Et puis, j'ai 16 de moyenne en 1ere !! Alors que je nai pas pu passer mon brevet, comme j'étais a l'hopital. La vie n'est pas qu'une question de poids, longtemps je n'etais qu'un chiffre. Maintenant, je veux vivre en tant que personne, en tant que jeune fille et non en tant qu'anorexique…

Meme si parfois je deprime, je me prive de certains aliments (je bouffe tout le temps pareil, ça me rassure) , j'ai rencontre des gens formidables, qui me soutiennent… La vie est belle, BELLE les filles, et je regrette tellement d'avoir gacher une partie de mon adolescence pour un chiffre, un poids ! SMILE !!
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


191
b
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

On s'entraide, encore...?

image

Ma Sylphidounette pour avoir parlé avec toi de ce problème de notes et de choix d'orientation je comprend très bien et d'ailleurs je me souviens de ce que je t'avais dit a ce propos. Je vois très bien e que tu veux dire par "utiliser les études...Lire la suite

Stilnox - anorexie et boulimie

image

Perso j'ai eu une accoutumence au stilnox aussi… je crois que ce médoc ne provoque pas de dépendance… bref au début je l'avais en "si besoins" et puis au fur et à mesure au lieu de le prendre occasionnellement je l'ai pri tous les jours… au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ma 1ere vidéo retraçant mon anorexie
Sur le même thème
Mon combat anorexie
Anorexie, mon histoire
Voir tous les  autres témoignages