Histoire vécue Poids - Régime > Anorexie      (2026 témoignages)

Préc.

Suiv.

Anorexie sportive

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 3159 lectures | ratingStar_119553_1ratingStar_119553_2ratingStar_119553_3ratingStar_119553_4

Tout a commencé quand j'ai commencé la course à pied, il y a 5 ou 6 ans. J'ai 30 ans.Au départ, je faisais 57 kg pour 1m60, j'avais donc quelques kilos superflus, selon mes critères. Même si mon compagnon me trouvait jolie, en "formes". Effectivement j'ai toujours eu de belles rondeurs d'après ce qu'on me disait, un joli visage… Je pense que j'ai voulu prouver que j'étais autre chose qu'une jolie fille avec des gros seins, pour parler simplement. Donc je me suis mise à courir… J'avais atteint un poids de 52 kg environ. Mais la course à pied est devenue mon obsession, presque tous le jours, 1 h puis 1 h 30, voire 2 h, à jeûn etc… Mais je mangeais encore en conséquence de toute cette suractivité, l'alimentation n'était pas encore un problème même si je commençais déjà à faire "attention" par ci par là… Et il y a environ 3 ans, suite à un voyage à l'étranger assez "baroudeur", je suis revenue avec un poids de 47 kg… Et là tout s'est enchaîné, je me sentais bien avec ces formes en moins, plus à l'aise, plus sûre de moi, je surveillais mon alimentation pour ne pas reprendre de poids, au fur et à mesure, moins de féculents, moins de graisses, moins de tout, mais toujours autant de sport… Puis il y a maintenant plus d'un an, je suis tombée à moins de 40 kg, j'avais le regard vide, j'étais tout le temps fatiguée, mais personne n'osait me dire quoique ce soir… et moi je me sentais bien comme ça mais heureusement que mon compagnon était là pour me faire voir la réalité. Et malgré toutes ces années ou je mentais aux autres et à moi-même j'ai pris la décision d'aller voir un médecin, puis un psychiatre qui a décidé de me mettre en arrêt de travail… A cause de cette anorexie sportive ou mentale, je ne sais pas bien mettre un mot sur cette f** maladie, j'ai fait une dépression, dans laquelle je suis toujours actuellement. J'ai actuellement retrouvé un poids "normal" de 53 kg surtout grâce à des crises de boulimie entre autres, ou je mange jusqu'à épuisement, tout en essayant de le cacher à mon ami, mais il n'est pas dupe non plus… Puis je culpabilise et fais tout pour éliminer, je cours, ou je m'active… J'arrive à trouver un équilibre entre l'anorexie et la boulimie. Mais même si je sais et suis consciente que je ne suis pas "grosse", mon miroir me renvoie l'inverse.je suis mal dans ma peau, dans mes vêtments, je sens bien que ma santé n'est pas au top et mes analyse non plus, je manquais de fer, dû à la paerte de poids, je n'avais plus mes règles… maitenant je fais du choléstérol, quelle ironie ! Moi qui faisais attention à la moindre goute d'huile en trop Heureusement pour moi, je ne me suis jamais mise à vomir mais mon poids peut varier de +ou-5 kg selon mon état moral. Aujourd'hui, j'ai vraiment envie d'être "normale", et de ne plus faire subir cette maladie à mon ami, mais j'ai des périodes ou je me bat, je combat et des périodes de dépression et de larmes ou je me dis que je n'y arriverai pas, que je ferais mieux de partir de ce monde, et ne plus embêter personne, même si au final je ne crie pas ce qui m'est arrivé sur les toits.Mais je crois bien que je n'ai pas assez de courage pour ça. J'essaye de la cacher au maximum, j'en ai honte… car le pire n'est pas de souffrir de tout ça, d'être consciente de tout ce qui cloche… j'y suis habituée maintenant, mais d'en faire souffrir mon ami, que j'aime plus que tout, mais d'un autre côté j'ai l'impression de ne pas mériter tant d'amour… et j'essaye parfois de tout faire pour qu'il me quitte… le lien familial joue également… Mais tant de critères rentrent en compte, qu'il est difficile d'établir une liste Bref, je suis sur la bonne voie pour m'en sortir, mais là, par exemple, je suis en train de reperdre du poids et j'en suis contente… Je sais bien que c'est stupide, mais c'est plus fort que moi, comme si il y avait 2 personnes en moi.Voilà, je ne sais pas si quelqu'un est dans le même cas que moi, mais j'avoue que j'ai parfois l'impression d'être seule… mais j'essaye de garder espoir, il y quand même de belles choses à faire durant notre court passage sur terre !
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


119553
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

On s'entraide, encore...?

image

Ma Sylphidounette pour avoir parlé avec toi de ce problème de notes et de choix d'orientation je comprend très bien et d'ailleurs je me souviens de ce que je t'avais dit a ce propos. Je vois très bien e que tu veux dire par "utiliser les études...Lire la suite

Stilnox - anorexie et boulimie

image

Perso j'ai eu une accoutumence au stilnox aussi… je crois que ce médoc ne provoque pas de dépendance… bref au début je l'avais en "si besoins" et puis au fur et à mesure au lieu de le prendre occasionnellement je l'ai pri tous les jours… au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ma 1ere vidéo retraçant mon anorexie
Sur le même thème
Mon combat anorexie
Anorexie, mon histoire
Voir tous les  autres témoignages