Histoire vécue Poids - Régime > Anorexie      (2026 témoignages)

Préc.

Suiv.

Effexor et mes états d'âmes

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1189 lectures | ratingStar_107141_1ratingStar_107141_2ratingStar_107141_3ratingStar_107141_4

J'ai 27 ans et je suis phobique, dépressif, alcoolique, boulimique avec anorexie en yoyo et surtout mal dans ma peau.

Je n'arrive pas à sortir de chez moi, c'est un vrai combat pour le faire !

Et quand enfin, je le fais après moult préparation psychologiquue, c'est une vrai catastrophe.

Je perds mes moyens quand je croise le moindre regard, j'ai des rictus nerveux, des gestes théâtrales, du genre les yeux exhorbités, type regard de fou…

C'est la peur qui me fait ça, c'est plus fort que moi, mais les gens eux mettent tout de suite ça sur le compte de la folie et se moquent de moi et même parfois vont jusqu'a dire : t'as vu, on dirait un sauvage, c'est un dingue…

Je ne peux pas en vouloir aux êtres humains de réagir de cette façon, car c'est vrai, que je suis ridicule, et que ça prête à rire…

Bien que je trouve celà cruelle et que quelque part, si je suis devenue comme ça et de pire en pire, c'est peut-être à cause de cette intolérance et de cette individualité que la société véhicule…

Car combien même j'ai ces maudites attaques de panique et cette maudite phobie sociale avec un zeste d'agoraphobie dans la rue ou dans les transports, personne ne bougerait, si je crevais devant eux…

Par contre, ils savent quand je vais mal me regarder, en se sentant supérieur et quelque part en se rassurant et en se moquant de moi : ça la société sait le faire et c'est assez sadique, non ?

Bien entendu, je ne veux pas faire ici une généralité sur la caste humaine, je sais que d'autre sont pleins de compassion et de bienveillance, mais celà sont les plus rares !!!

D'autre part, je voudrais savoir si certains d'entre vous vivent celà et pour exemple, les sensations que j'ai régulièrement :

Quand je suis dans les transports, je suis hypersensible au bruit, aux rirex des gens, à la lumière, ça me met des angoisses monstrent et quand ça monte creshendo, j'ai des sursauts nerveux dès que les gens se lèvent ou gesticulent leurs mains, où tournent les pages de leurs magazines, tout m'insupporte et me stresse et le pire c'est que j'ai l'impression, qu'ils le ressentent et je me sens gêné de les gêner et d'avoir ce comportement hystérique, mais je le fais pas exprès, c'est depuis quelques années, quue je suis comme ça, avant j'étais sociable et bien dans ma peau…

Maintenanant, je ne me supporte plus, ne m'aime pas, suis en conflit avec moi même en permanence.

Quand je suis au resto, (quand j'arrive à y aller) ou quand je me rends dans tout autre lieu, si à un moment je dois aller au toilette et que je dois traverser une salle bondée de cohue, je ne prèfère pas y aller, c'est dingue non ? …

Mais c'est la triste réalité…

Au supermarché, je vais attendre que les personnes soient parties du rayon pour me servir de peur qu'elle se foute de moi ou encore que je les entendes marmonner dans leurs barbes, c'est quoi ce dingue…

Prendre le courrier ou sortir les poubelles me paralyse de peur tout comme sortir, alors que je sais que ce n'est rien et qu'il faidrait simplement avoir un comportement normal pour ne pas que l'on me remarque, mais je tétanise et c'est l'effet inverse qui se produit, j'ai l'impression que mon cerveau est déconnecté de ma pensée et de mon raisonnement, dans ces moments là, je ne sais plus qui je suis, ou je suis et quand on m'adresse la parole, je réponds à côté, à cause de cette m… e de maladie… si s'en est une ?

L'été, la plage est invivable et ingérable pour moi et les sensations de mal-être sont décuplées et des plus exacerbées !!!

Pareil les repas sont un moment terrible a partager avec les autres, je suis comme décrit au dessus et je me demande parfois, si c'est parce que je suis mal ou si c'est l'anorexique-boulimiqu.

E.

Qui fait que parfois, je ne supporte pas de manger avec les autres ou tout simplement la vue de quelqu'un entrain de manger, sans que moi je sois en train de manger, je me dis est-ce que je suis jaloux ou gêné ? Ou est-ce de la peur ?

Je crois que c'est les trois, est-ce que quelqu'un qui me lira vit ça ?

Je vous livre moi, tel que je suis, au plus profond de mon intimité, alors ça peut apparaître à certains stupide ou lamentable de ressentir des choses aussi moches, mais c'est moi, dans la tourmente, moi avec ce mal qui ne veut pas me laisser tranquille…

J'en suis à un un point ou quand je sens quelqu'un à côté de moi ou dans mon lit, je panique…

Car j'ai quelqu'un que j'aime et qui m'aime et j'ai peur qu'il se lasse, à cause de tout ça, car quand je sens une personne qui respire c'est pareil que comme décrit au dessu, c'est un truc de dingue, je sais !

Le summum de aux frontières du réel Xfiles, c'est que maintenant quand je regarde une émission de variété à la télé ou le journal, je pense que la personne me voit, alors que je sais que c'est impossible !!! Et iréelle, mais ma phobie sociale en est là et vous ?

Mon mal-être pour le masquer, c'est avec l'acool que je le comble, les exctasys, la boulimie, l'anorexie, oui mais à un moment on désaoûle, on à la descente des exctas et là c'est pire…

J'attends vos témoignages sans retenues, sincères, lâchez-vous !!!

PS : En ce qui concerne mon cheminement personel, eh bien dans les grandes lignes : mon ami est au courant et il est génial, car il me supporte avec toutes ces lubies…

Sinon, j'ai essayé plusieurs traitements mais ça m'abrutit plutôt qu'autre chose, mais bon, je viens de voir un psy cette semaine, mais je n'ai pas osé lui parlé de certaines de mes sensations genre celle de nourriture et de respiration ou des personnes dans les transports quand ils gesticulent, de peur que le médecin m'envoye à st anne…

Et sinon le medecin m'a prescrit de l'effexor lp à 37,5mg + Lysanxia 10mg + seresta 10mg, j'ai commencé le traitement hier soir.

Ce mardi, c'est toujours pareil, angoisse+++, peur+++, Phobie+++

Je ne suis pas sortis, à part à la vitesse et de la lumière… pour récuperer le courrier comme un hystéro et en m'assurant que personne ne me voye dans cet état, mais j'ai croisé un passsant qui indifférent de moi ne m'a pas regardé et ma panique s'est calmée un peu parce que personne n'avait le regard sur moi.

Sinon, j'ai commencé mon traitement hier soir, mais je ne prends que l'effexor et pas les anxiolytiques : car peur de devenir accro !!! …

En ce qui concerne, l'effexor, c'est du 37,5mg LP.

J'en prends une gélule/jour le soir au repas.

Et la première prise d'hier soir m'a donné des effets bizzarres :

-Frissons gênants.

-Sueurs chaudes alternant - sueurs froides.

Et plus drôle encore :

-Fourmillements dans les bras jusqu'au bout des doigts en passant par la langue également…

Qui en prend ou en a pris et à ces effets ou des infos ou conseils, etc…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


107141
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

On s'entraide, encore...?

image

Ma Sylphidounette pour avoir parlé avec toi de ce problème de notes et de choix d'orientation je comprend très bien et d'ailleurs je me souviens de ce que je t'avais dit a ce propos. Je vois très bien e que tu veux dire par "utiliser les études...Lire la suite

Stilnox - anorexie et boulimie

image

Perso j'ai eu une accoutumence au stilnox aussi… je crois que ce médoc ne provoque pas de dépendance… bref au début je l'avais en "si besoins" et puis au fur et à mesure au lieu de le prendre occasionnellement je l'ai pri tous les jours… au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ma 1ere vidéo retraçant mon anorexie
Sur le même thème
Mon combat anorexie
Anorexie, mon histoire
Voir tous les  autres témoignages