Histoire vécue Poids - Régime > Anorexie      (2026 témoignages)

Préc.

Suiv.

Hyperphagie, anorexie : cercle vicieux

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin
Mail  
| 1132 lectures | ratingStar_84875_1ratingStar_84875_2ratingStar_84875_3ratingStar_84875_4

J'ai vécueça il y a de cela trois ans. La seule différence c'est que moi je suis retombée à 34 kilos APRES ma sortie de l'hosto. Je n'ai connu l'hyperphagie qu'à ce moment la, et c'est lié puisqu'au départ, je mangeais surtout pour éviter qu'on ne me remette à l'hôpital.

Puis la spirale, c'est devenu une véritable obsession, j'avais de moins en moins peur de manger, de plus en plus de crises arrivaient. Je n'avais plus la pression de l'hôpital pour me servir de "justificatif" et je continuais mes crises, sans réussir à vomir par derrière et en les réparant comme je pouvais (sport, jeûns de plusieurs jours…).

Je ne pense pas que l'hyperphagie, ou boulimie non vomisseuse (la frontière entre les deux est plutôt floue) soit une étape obligatoire de la guérison de l'anorexie. Néanmoins, j'ai lu quelque part qu'une anorexique sur deux tombait là dedans.

Quelque part, c'est un moyen, plutôt extrême, de réapprendre à apprécier la nourriture. C'est aussi une sorte de revanche du corps qui a été trop privé durant trop longtemps.

Maintenant, il faut apprendre à se canaliser, surtout lorsqu'on récupère un poids dit normal, il faut réapprendre à manger correctement, à éviter de se dire tout le temps qu'on doit se priver de ci ou de ça… reprendre le sport de façon modérée…

En tout cas, tout faire pour reprendre une hygiène de vie normale, éviter de rebasculer dans les extrêmes, c'est à dire de retourner vers l'anorexie encore une fois pour "soigner" la boulimie et vice versa. Sinon c'est un cercle vicieux. Ya pas de solution miracle, il faut savoir se bousculer soi même, et bien sûr se faire entourer (prendre des repas en famille et avec des amis, c'est un des mùeilleurs moyens de réapprendre à manger normalement).

Et puis il faut aussi se trouver une activité, une passion qui remplacerait toutes ses heures, toutes ses journées passées à compter les calories, à se peser ou autre…

Maintenant, il est vrai qu'on est jamais totalement débarrassée de la maladie, j'avoue avoir encore aujourd'hui quelques mauvais réflexes mais rien à voir avec mes problèmes d'il y a quelques années…
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


84875
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

On s'entraide, encore...?

image

Ma Sylphidounette pour avoir parlé avec toi de ce problème de notes et de choix d'orientation je comprend très bien et d'ailleurs je me souviens de ce que je t'avais dit a ce propos. Je vois très bien e que tu veux dire par "utiliser les études...Lire la suite

Stilnox - anorexie et boulimie

image

Perso j'ai eu une accoutumence au stilnox aussi… je crois que ce médoc ne provoque pas de dépendance… bref au début je l'avais en "si besoins" et puis au fur et à mesure au lieu de le prendre occasionnellement je l'ai pri tous les jours… au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ma 1ere vidéo retraçant mon anorexie
Sur le même thème
Mon combat anorexie
Anorexie, mon histoire
Voir tous les  autres témoignages