Histoire vécue Poids - Régime > Anorexie      (2026 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je m'en suis sortie encienne anorexique boulimique est la pour vous aider

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 07/10/11 | Mis en ligne le 02/04/12
Mail  
| 199 lectures | ratingStar_235692_1ratingStar_235692_2ratingStar_235692_3ratingStar_235692_4
Salut les filles ! Comme c'est étrange de relire ces forums que je parcourais il y a deux ans de cela, à l'époque ou, comme vous, je souffrais de cette même obsession du poids… Un réelle obsession, un mal de vivre, une douleur, une peur face au miroir, face a la balance. J'avais seize ans, et tout a commencé un été… 'Ya pas de secret, à la puberté on prend des formes ! Les miennes me dégoutaient, même si à l'époque j'étais déjà menue. Alors bien sûr, comme la plupart d'entre vous, j'ai commencé par réduire considérablement mes quantités de nourriture, j'évitais comme la peste tous les aliments riches ou même les féculents, les fruits (sucrés, malgré tout) je me controlais énormément, et dès que je craquais sur une petite glace ou un malheureux petit morceau de choco ne demandant qu'a être mangé, je m'infligeais une quantité de sport faramineuse pour compenser… L'engrenage s'était mis en place. Mais pouvait-on vraiment me qualifier d'anorexique ? Je mesure 1.62 mètres et a l'époque, mon poids "record" (je ne vous apprends rien concernant cette sensation jouissive de controle) était de 44.5 kg, je ne suis jamais descendue plus bas. Cette obsession a duré toute une année, voire un peu plus, il m'arrivait de revenir de ma journée d'école en pleurs, parce qu'on me traitait d'anorexique, je ne mangeais qu'une pomme sur la journée, je faisais des hypo pendant les cours. Un enfer, je vous comprends et me reconnais quand vous parlez de nuits passees a pleurer sur quelque malheureux 100 grammes pris, sur vos obsessions de la balance et du chiffre qu'elle indiquera. Pour avoir vécu cette * de maladie (mais heureusement pas dans sa forme la plus grave) , je sais que c'est atroce. Mais qui écrit la fin de cette triste histoire ? C'est vous mesdemoiselles ! Je sais que c'est facile a dire, plusqu'à ne faire, mais vous pouvez y arriver la encore, je sais (plus ou moins) de quoi je parle. Je sais qu'il est très difficile d'essayer de s'aimer telle qu'on est, de trouver jolie la personne que l'on voit dans le reflet du miroir, mais il faut du temps, c'est certain. Pour ma part, le facteur qui a "déclenché" le début de ma guérison était une conversation que j'avais eue avec mon cousin, seul mec dans ma vie (aucun copain de l'école ne me regardait autrement que par amitié). Mon cousiin m'a bêtement laché "oui mais toi tu es toute plate, ça changerait rien (…) " . Et là j'ai compris, la j'ai compris que si les garçons ne posaient pas vraiment le regard sur moi, c'était parce que je manquais de confiance et surtout de FORMES !! Ça a été le déclic… Et petit a petit j'ai pris du poids, un kilo par ci, un kilo par la, et j'ai commencé a plus m'ouvrir aux autres, à avoir du succès auprès des mecs… Ça m'a pris un an, pour prendre du poids, m'aimer avec un kilo en trop, atteindre les 52 kilos, c'était pas facile, celles qui ont la chance de s'en être sorties ne me contrediront pas… Mais c'est possible ! et a vous mes chères, je vous envoie plein de courage ! L'anorexie tend a nous renfermer sur nous mêmes. Je suis sure que vous êtes presques toutes jolies, belles, mignonnes, et j'espère de tout coeur que vous arriverez a y croire, vous aussi. Plein de bisous !!
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


235692
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

On s'entraide, encore...?

image

Ma Sylphidounette pour avoir parlé avec toi de ce problème de notes et de choix d'orientation je comprend très bien et d'ailleurs je me souviens de ce que je t'avais dit a ce propos. Je vois très bien e que tu veux dire par "utiliser les études...Lire la suite

Stilnox - anorexie et boulimie

image

Perso j'ai eu une accoutumence au stilnox aussi… je crois que ce médoc ne provoque pas de dépendance… bref au début je l'avais en "si besoins" et puis au fur et à mesure au lieu de le prendre occasionnellement je l'ai pri tous les jours… au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ma 1ere vidéo retraçant mon anorexie
Sur le même thème
Mon combat anorexie
Anorexie, mon histoire
Voir tous les  autres témoignages