Histoire vécue Poids - Régime > Anorexie      (2026 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'organisme a besoin de calories pour bien fonctionner

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 746 lectures | ratingStar_157215_1ratingStar_157215_2ratingStar_157215_3ratingStar_157215_4

Sans aller dans le même extrème d'un point de vu de la limite très basse de calories que tu t'impose, je suis moi-même très attentive tout les jours, j'ai du mal à ne pas calculer et c'est parfois très dur de participer à des repas de famille ou des sorties restos sans penser à l'écart que cela représente… Et pourtant, je dois avouer que je t'écris pour te dire que tu fais beaucoup de mal à ta santé ! Tu donne l'impression de connaître assez bien la nutrition, je pense donc que tu sais certains principe mais dans le doute je t'en remet quelques uns : - l'apport calorique n'est bien sûre pas le seul élément à prendre en compte pour perdre du poids, la nature des aliments est elle aussi primordiale (je crois que tu le sais, le petit déjeuner que tu décris, même si il est trop petit en théorie reste équilibré) - un corps trop privé se met en position de défense et va faire toute les reserves possible lorsqu'on lui donne plus d'alimentation. Donc, quoi que tu ajoutes, tu ne dois pas attendre de ton corps qu'il ne fasse aucune réserve sur l'instant : attends quelques jours pour que ton corps comprenne que l'ajout de l'aliment n'est pas que ponctuel, ton corps va d'abord s'assurer que tu es réellement plus sympas avec lui avant de te refaire confiance… Donc ne te pèse pas tous les jours : ça tu le sais, alors fais le !! - Pour fonctionner, le cerveau et toutes tes autres cellules ont absolument besoin des acides gras "type oméga 3" : avec un apport alimentaire aussi bas, tu ne PEUX PAS trouver ces éléments ESSENTIELS en quantité suffisante. Si tu tiens à continuer à te faire du mal, pense à acheter un complément alimentaire, on en trouve maintenant des très peu chèrs même en grande surface ! - En condition de "stress", donc en permanence pour ton corps puisque sous alimenté, le corps consomme toutes ses réserves en vitamines B ainsi qu'en magnésium et ce sont des éléments INDISPENSABLES à l'effort musculaire, c'est à dire pour effectuer n'importe quel mouvement, ne serait-ce que pour se lever le matin. Idem, tu n'en a plus et ton alim ne suffit pas. Idem, prend des compléments si tu reffuse d'en apporter à ton corps de manière naturelle. Attention, l'approche des exams va encore augmenter ces besoins. - Les anorexiques se font vomir ce qui n'est apparemment pas ton cas ! Par contre tu es devenue une DEPENDANTE de l'alimentation. C'est effectivemment par là que passe beaucoup de futures malades… Tu es donc aujourd'hui obligée de réfléchir vraiment à ton avenir. - Aucune hygiène alimentaire à long terme ne peux être celle que tu as aujourd'hui car cette hygiène est trop difficile pour rester en vie… ça veut dire que de toute façon viendra le moment où soit on va t'hospitaliser (même si tu n'en sens pas les méfaits aujourd'hui, le corps ne résistera pas dans la durée, ça peut mettre quelques années) soit tu ajoutes des aliments. Pas d'autre possibilité. Et c'est personne d'autre que toi qui choisi. En fait, l'erreur est que JAMAIS tu n'aurais du être aussi extème dans tes apports alim. Tu as gagné du temps à la perte de poids mais le rétablissement à un rythle "viable" va être extremement compliqué. Mais c'est trop tard. Maintenant que tu es là, il faut que tu fasse avec. - Proposition : comme ça t'a été proposé, ajoute par ex le yaourt (pour ton corps, ce serait mieux 2 biscottes de céréales complètes par ex). Et prends des compléments oméga 3 (ça doit faire à peine 5 cal de plus par jour) et vit B et magnésium (pas de calories, voir 3 ou 4 selon leur forme). Et dernier point : réfléchi à toi, il y a sans aucun doute une raison fort différente pour que tu acceptes de te faire soufrir de la sorte. Ton corps, c'est toi, si tu le maltraite c'est que tu te puni de quelque chose. Mais ça résoudra pas la vrai cause, au contraire ça la met en arrière plan et on s'en occupe pas. Souvent ce sont des causes sur lesquelles on ne peut pas agir et on se fait du mal "pour rien". - Dans tous les cas, tu sais que tu aurais pu aboutir au même résultats, avec quelques semaines de patience de plus. Mais on ne peut pas revenir en arrière, alors tu peux te servir de cet épisode pour résoudre encore plus de choses ! Bon courage petitemel. Je pense que tu peux faire des choix qui seront bons pour toi. Et je souhaite que tu auras encore assez d'éléments essentiels pour faire fonctionner ton cerveau et tes muscles. En tout cas, si tu ne les as pas dans quelques semaines, tu auras une super excuse pour avoir raté les exams. Si c'est seulement pour ça, c'est pas la peine de te faire du mal ! Tu vaux mieux que ça. Et toute ta vie vaut mieux que quelques semaines de plus !
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


157215
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

On s'entraide, encore...?

image

Ma Sylphidounette pour avoir parlé avec toi de ce problème de notes et de choix d'orientation je comprend très bien et d'ailleurs je me souviens de ce que je t'avais dit a ce propos. Je vois très bien e que tu veux dire par "utiliser les études...Lire la suite

Stilnox - anorexie et boulimie

image

Perso j'ai eu une accoutumence au stilnox aussi… je crois que ce médoc ne provoque pas de dépendance… bref au début je l'avais en "si besoins" et puis au fur et à mesure au lieu de le prendre occasionnellement je l'ai pri tous les jours… au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ma 1ere vidéo retraçant mon anorexie
Sur le même thème
Mon combat anorexie
Anorexie, mon histoire
Voir tous les  autres témoignages