Histoire vécue Poids - Régime > Anorexie      (2026 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mais l'événement avait de quoi être traumatisant.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 14/04/11 | Mis en ligne le 27/07/12
Mail  
| 366 lectures | ratingStar_281737_1ratingStar_281737_2ratingStar_281737_3ratingStar_281737_4
Je ne sais pas si elle a recommencé à s'arracher les cils après notre dispute mémorable devant elle. Je ne l'ai remarqué que plus tard, alors difficile à dire. Mais l'événement avait de quoi être traumatisant. C'est moi qui l'ai quitté après être tombée amoureuse d'un autre, un bien plus jeune que lui, et son ego en a pris un sacré coup. Malgré les apparences je ne le juge pas en disant ça, simplement c'est un fait et il m'en a suffisamment dit pour que je le sache. Quant aux raisons pour lesquelles je suis tombée amoureuse d'un autre et bien c'est complexe, une rupture n'est jamais simple de toute façon et l'après non plus, même pour celui qui part. Je ne suis pas sûre que tout ça soit le sujet de toute façon. Je crois qu'il ne s'en est jamais vraiment remis, ce que je trouve assez regrettable pour lui puisqu'il vit avec quelqu'un depuis quelques années et qu'il serait bon qu'il passe à autre chose ! Je pense cela parce qu'à chaque désaccord que nous avons eu au sujet de notre fille depuis il en est revenu à cette rupture, m'accusant d'avoir abandonné notre fille, de la traumatiser et lui prédisant l'anorexie à l'adolescence, "sachant que l'anorexie c'est la faute de la mère" (sic). Chaque fois le désaccord en est arrivé à "de toute façon elle te gêne, c'est un poids pour toi mais si tu veux moi je la prends !!! " Quant à moi après être partie je ne lui ai plus jamais parlé de notre ancienne relation. Je ne lui parlais que de notre fille, rien d'autre. Nous nous arrangions d'ailleurs bien au début car nous prônions tous les 2 la nécessité d'être intelligents pour le bien-être de notre fille, et de ne pas tout mélanger. Je ne sais d'ailleurs pas comment il en est venu petit à petit à revenir sur cette attitude. Cette fois-là sa violence verbale a eu lieu devant elle et elle s'est trouvée prise entre 2 feux, avec lui qui la tenait et lui demandait de se prononcer. J'ai dit "stop, ça suffit, maintenant tu sors. Tu ne peux pas lui demander de choisir entre son père et sa mère." Là il m'a insultée et j'ai eu un mal de chien à le mettre dehors (il avait coincé son pied dans la porte pour m'empêcher de la refermer). Donc je ne crois honnêtement pas en être encore au stade des comptes à régler. Si je le critique volontiers avec mes proches, et surtout depuis qu'il déconne avec notre fille, je ne suis plus là à lui faire des reproches (et si je suis partie c'est que j'avais à lui en faire). Je suis en analyse depuis plus de 3 ans et c'est avec ma psy que j'ai évacué notre histoire, ce qui est bien plus efficace !
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


281737
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

On s'entraide, encore...?

image

Ma Sylphidounette pour avoir parlé avec toi de ce problème de notes et de choix d'orientation je comprend très bien et d'ailleurs je me souviens de ce que je t'avais dit a ce propos. Je vois très bien e que tu veux dire par "utiliser les études...Lire la suite

Stilnox - anorexie et boulimie

image

Perso j'ai eu une accoutumence au stilnox aussi… je crois que ce médoc ne provoque pas de dépendance… bref au début je l'avais en "si besoins" et puis au fur et à mesure au lieu de le prendre occasionnellement je l'ai pri tous les jours… au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ma 1ere vidéo retraçant mon anorexie
Sur le même thème
Mon combat anorexie
Anorexie, mon histoire
Voir tous les  autres témoignages