Histoire vécue Poids - Régime > Autres      (2302 témoignages)

Préc.

Suiv.

Astuce pour perdre du poids? - maigrir

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 26/03/13 | Mis en ligne le 09/06/14
Mail  
| 812 lectures | ratingStar_530913_1ratingStar_530913_2ratingStar_530913_3ratingStar_530913_4
Ayant une bien piètre opinion et image de moi-même, parfois je me déteste tellement que j'ai envie de me foutre des claques, et dans mes rêves je m'automobile ( coups de poignard sur le corps ). Il m'est déjà arrivé de péter les plombs en m'acharnant sur mon corps ; comme ça, alors que rien ne présageait de noir 1/2h plus tôt. Lorsque j'étais petite et ado, je m'automutilais souvent : griffures sur les bras et les jambes, claques, morsures ; etc. Ce We, nous avons passé un bon We mon ami et moi. Samedi soir, nous étions invités aux 50 ans d'une copine, et dimanche soir nous-nous sommes fait un repas chez nous, rien que nous deux. Bref, une très belle soirée ; aucune ombre au tableau. Mais vers la fin de la soirée ( autour de 23h ; je ne m'en souviens plus trop ) , tout d'un coup ça a été le drame ; j'ai littéralement pété les plombs ; j'étais même à deux doigts de prendre un couteau pour me couper !! En fait, tout est parti à partir d'une photo. En effet, je suis tombée sur la photo d'une ancienne connaissance qui venait de m'écrire ( ce au bout de 8-10ans ) pour prendre de mes nouvelles. Dans un de ses emails, elle a joint une photo d'elle. A l'époque, je me rappelle que c'était une personne assez forte. Or là, d'après la photo, elle est devenue toute fine. Ce n'est pas que j'aie tout-à-coup été jalouse de sa silhouette ( elle a certainement "travaillé dur" pour en arriver à ce résultat ; faisant peut-être un régime par exemple ) , mais à partir de cette photo, je me suis rendue compte combien j'étais grosse et moche !! J'ai fait un rapide constat dans ma tête : lorsque j'étais plus jeune, j'étais plus fine que maintenant. Au fil des années, j'ai pris du poids ; et ça ça me complexe au plus haut point. Alors que plein d'autres personnes que je connais ( ou que j'ai connues ) étaient enrobées étant plus jeunes, et là sont devenues toutes fines. Et certaines n'ont même pas fait de régime, ni rien ; tout juste attention. Moi aussi je fais attention ; mais je ne perds pas un gramme et ça me désespère de + en +!! Du coup, je me suis rendue compte combien j'étais grosse et laide ; et une fois de plus je ne supportais pas mon ventre, ni mes fesses, ni mes bourrelets. De ce fait, je me suis isolée et ai commencé à hurler que je me détestais, que j'étais grosse et laide, que j'étais une moins que rien. Ce, tout en me frappant violemment à de nombreuses reprises au ventre et aux cuisses ; bref aux endroits de mon corps que je déteste !! Mon ami, bien sûr m'a entendue ( ce malgré le fait que je me sois isolée ). Du coup, c'est parti en dispute. Après cela, je n'arrivais plus à m'arrêter de pleurer, ni à me calmer. Je tentais de m'isoler afin de ne pas déranger mon copain ( lors des sanglots ) ; mais les 2 fois il est venu en m'engueulant ; bref aucun soutien de sa part !! J'ai tenté de lui expliquer mon mal-être ( lié à mon physique ) que je ressens depuis quelques mois. Ça fait des années que je suis complexée par mon physique et par mon poids. Ça allait mieux, mais depuis le mois d'octobre c'est reparti !! Mais, j'ai le sentiment qu'il ne comprend pas. Certes, j'ai tout pour être heureuse ; un ami, une maison, un boulot, la santé surtout. Mais, franchement, ça ne m'amuse pas de me sentir aussi mal dans ma peau, et laide !! Oui, je ne me sens pas jolie !!! J'aimerais 1000 fois être bien dans ma peau & ma tête, plutôt que de me haïr physiquement, et après de me sentir mal au point de vouloir disparaître parfois !! Mais surtout, depuis cet épisode de dimanche soir, je me sens très triste et abattue ; comme si je n'avais plus aucune énergie en moi, comme si j'étais vidée !! Bien sûr, inutile de préciser que j'ai passé une nuit horrible entre dimanche et lundi, où j'ai très mal dormi. Je me rappelle avoir fait le rêve suivant : quelqu'un me présente une assiette de nourriture, et voilà que je me mets à sangloter. Puis, à l'aide d'un cutter je me lacère les bras et suis même à deux doigts de me sectionner l'artère radiale. Depuis, j'ai constamment une boule dans la gorge et les larmes aux yeux. Et je me sens très abattue ; comme si je n'avais plus d'énergie !! Et puis, j'ai le bras droit, le ventre et les cuisses très endoloris. Ce n'est pas la première fois que j'ai des accès de colère comme ça contre moi ; mais surtout, elles surviennent presque d'une seconde à l'autre et elles sont d'une grande violence. Je peux passer la plus belle des soirées, mais il suffit d'un élément tout-à-fait anodin et PAF je pète les plombs, et m'acharne sur moi avec une grande violence, on dirait une folle !! Remarquez, heureusement que je ne m'en prends pas aux autres ( sur mes chats ou sur mon ami ) ; il n'y a que moi qui trinque. Mais bon, s'auto-flageller comme ça… ça montre un déséquilibre psychologique. Il y a quelques années, juste à cause d'une réflexion, je m'étais lacéré le ventre à l'aide de griffures !!! Bref, ça me fait du bien d'en avoir un peu parlé. Je vous remercie de m'avoir lue.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


530913
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Regime sans gluten fonctionne mais pas coeliaque... - allergies alimentaires

image

Bonjour Dada. Oui, en quelque sorte, les résultats de la biopsie sont "faussés" par le régime. Avec le régime sans gluten, les vilosités de l'intestin grêle repoussent et se réparent après 3 mois de régime. Et heureusement ! C'est que le...Lire la suite

On prends les memes... et on prend soin de nous!

image

Coucou les filles ! J'espère que vous allez bien ! Je suis de plus en plus en train de psychoter, j'ai pleins de symptômes depuis quelques jours : nausées, ventre qui tiraille, je saigne du nez en me mouchant (ça ne m'arrive jamais) et toujours...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Notre combat contre les tca