Histoire vécue Poids - Régime > Autres      (2302 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment perdre du poids sans se priver de nourriture ?

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 252 lectures | ratingStar_224105_1ratingStar_224105_2ratingStar_224105_3ratingStar_224105_4
La motivation, on le sait tous s'en va et s'en revient sans qu'on sâche vraiment le pourquoi du comment, les kilos s'envolent et parfois reviennent mais l'espoir est toujours là, les pensées se figent, et la balance reste témoin de ces instants de luttes ou de faux airs d'abandon. Une victoire sur les kilos qu'on aimerait avoir avant même de commencer, une patience qu'il faut apprendre, des années pour en arrivée là valent bien du temps pour qu'on puisse en guérir... Mais ce temps lui ne s'arrête pas, mettre en arrière ce problème et passer devant, c'est lui donner son importance mais moins qu'à nous-même. Je vais passer devant, laissant derrière moi cette autre vie qui fait passer tout le monde avant moi, même si mon coeur y fera retour parce que je suis comme ça. Jamais perdre de vue qu'on peut s'en sortir, ne pas s'oublier et ne pas se conjuguer au verbe maigrir à tous les temps. Il est dur le chemin, rien n'est facile, on le sait bien sinon on ne serait pas là, un kilo représente un coup quelque part, en maigrissant le corps se transforme mais la tête doit suivre, c'est le plus important et le plus dur à la fois... Tellement de fois j'ai voulu effacer des points d'interrogations, j'ai suivi mes doutes, j'ai laissé mes certitudes, je me suis demandé pourquoi moi? Pourquoi la nourriture fait-elle de ma vie un enfer? Pourquoi je mange trop et tout le temps? Pourquoi ces compulsions? Tous ces "pourquoi" pendant que d'autres sont heureux, et ne se posent pas toutes ces questions... Entre esprit compliqué et l'envie de donner un sens à tout ça, je m'en suis voulu, j'ai retourné ma vie dans tous les sens, véritable cauchemar éveillé, il fallait avancer mais je ne pouvais pas, un grand pas en avant puis un autre en arrière, mais toujours envie de m'en sortir. Ce soir où la lumière éclaire à nouveau, je peux dire que j'ai fait pas mal de chemin, il a fait ce que je suis aujourd'hui, je ne ferai pas de ratures. J'en ai écris des choses sur ce forum, j'ai surfé plus souvent sur le fond, là où le mal dérange, là où la volonté s'use et où l'on a l'impression de garder un bras en l'air pendant que le reste s'enfonce... Je lisais ce fameux post où j'arrivais avec mes 78kg, échec avec mes 92kg d'aujourd'hui? Non, sûrement plus de paroles que d'actes et pourtant, dans l'ombre je me suis toujours battu, il m'a fallu tout ce temps pour me relever à nouveau mais j'en suis fière, ce n'est pas fini loin de là, je sais au combien il est facile de retomber mais je sais aujourd'hui que je peux avancer à nouveau, je n'ai plus peur, j'ai regagné cette confiance en moi qui me manquait, je l'ai laissé s'échappé, j'avais tort... On m'avait dit que je ne réussirai pas, que c'était impossible de perdre sans aucun interdit, que j'avais tort de croire qu'on pouvait maigrir en mangeant, j'ai écouté mais jamais consenti, mon régime n'en sera jamais un, ce sera une victoire sur moi-même, des compulsions à qui j'aurai dit adieu, mon poids n'augmente qu'au rythme de l'hyperphagie (=trop manger, tout le temps sans rejet), voilà pourquoi. Une page se tourne, une autre s'écrit déjà. Chacun à son histoire, écoutez la votre... Croire en ce qu'on fait est le début de la réussite. Je crois qu'il est temps de me séparer de ce problème... A dire comme ça, ça parait simple mais c'est douloureux à la fois, plus de 15 ans à vivre avec cette maladie, ça ne va pas être facile... Je n'ai pas dis mes derniers mots, peut-être aurai-je besoin d'aide?.. Ce qui est important aujourd'hui, ce qui change, c'est que pour la première fois, je suis prête à ça et je le veux vraiment, au delà de perdre du poids, je veux me détacher de la nourriture, ne plus y penser. Apprendre à vivre sans, faire la paix et arrêter de me battre contre moi. Prendre des risques pour revivre enfin. Cette fragilité me ressemble, j'en ai marre de cette fausse impression de toujours être forte qui se cache derrière ce geste devenu une drogue: manger
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


224105
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Regime sans gluten fonctionne mais pas coeliaque... - allergies alimentaires

image

Bonjour Dada. Oui, en quelque sorte, les résultats de la biopsie sont "faussés" par le régime. Avec le régime sans gluten, les vilosités de l'intestin grêle repoussent et se réparent après 3 mois de régime. Et heureusement ! C'est que le...Lire la suite

On prends les memes... et on prend soin de nous!

image

Coucou les filles ! J'espère que vous allez bien ! Je suis de plus en plus en train de psychoter, j'ai pleins de symptômes depuis quelques jours : nausées, ventre qui tiraille, je saigne du nez en me mouchant (ça ne m'arrive jamais) et toujours...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Notre combat contre les tca
Voir tous les  autres témoignages