Histoire vécue Poids - Régime > Autres      (2302 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'hyperphagie

Témoignage d'internaute trouvé sur teemix
Mail  
| 415 lectures | ratingStar_45218_1ratingStar_45218_2ratingStar_45218_3ratingStar_45218_4

Je viens témoigner pour dire que c'est possible que cela s'arrange puisque je l'ai vécu.

Je n'étais pas à ce point "malade" mais il m'arrivait au lycée de m'enfiler tout plein de cochonnerie le soir en rentrant… jusqu'à m'en rendre malade. Je culpabilisais de plus en plus à chaque fois que cela arrivait.

En fait c'était lié à mon environnement familiale. Mes parents n'étaient pas divorcés mais mon père était parti vivre dans le sud dans 'leur maison de retraite' tandis que ma mère finissait de travailler. Son travail ne lui permettait pas d'être à la maison avant 11h du soir et le matin je partais avant qu'elle ne se lève. Bref, j'étais seule chez moi dans une maison qui avant était habité par des gens que j'aimais beaucoup. Je me sentais horriblement seule et pour combler le vide, je me goinfrais le soir devant la télé. Je détestait rentrer chez moi.

Bref tout ça pour dire que cela s'est arrêter quand j'ai eu à nouveau une vie saine avec des gens chez moi, surtout maintenant que je vis en couple.

Alors pour tout ces soucis liés à la nourriture, il faut commencer par savoir qu'est-ce qui provoque ce mal : ado livrée à elle-même (c t mon cas) , problème avec vos parents, avec le petit ami, pas de réelle amie à qui vous pouvez vous confier, problème scolaire… Il faut connaitre l'origine du mal pour espérer guérir et ne surtout pas penser que cela va se régler en juste "arretant", cela marche très rarement. Parlez-en avec votre entourage. Au début ils ne vous croiront pas, car ils refuseront de voir la vérité, de voir leur echec à travers vous. Mais il faut en parler. Personnellement, je ne l'ai pas fait car personne ne me l'avait suggéré, mais si je recommencais, c'est ce que je ferai. Le dialogue, même s'il est difficile, même quand ce sont vas parents qui le refuse doit être engagé. Au pire, allez voir un medecin, celui de l'école par exemple. Normalement, lui sera toujours là pour vous écouter.

Allez, j'arrête de parler mais un dernier conseil : trouver quelle est la cause de votre mal (il y en a forcement une) et si vous la connaissez, alors traiter la cause (se recréer une vie familiale pour moi - je suis décendue rejoindre mon père après mon bac) et non pas l'effet (n'essayez pas de vous arrêter par votre simple volonté, en général on n'en a pas assez ou alors on tombe dans l'excès inverse).

Voilà tout cela n'engage que moi bien sur mais si vous avez des questions à me poser alors je suis là pour vous répondre.

Biz à toutes et à tous s'il y en a !
  Lire la suite de la discussion sur teemix


45218
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Regime sans gluten fonctionne mais pas coeliaque... - allergies alimentaires

image

Bonjour Dada. Oui, en quelque sorte, les résultats de la biopsie sont "faussés" par le régime. Avec le régime sans gluten, les vilosités de l'intestin grêle repoussent et se réparent après 3 mois de régime. Et heureusement ! C'est que le...Lire la suite

On prends les memes... et on prend soin de nous!

image

Coucou les filles ! J'espère que vous allez bien ! Je suis de plus en plus en train de psychoter, j'ai pleins de symptômes depuis quelques jours : nausées, ventre qui tiraille, je saigne du nez en me mouchant (ça ne m'arrive jamais) et toujours...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Notre combat contre les tca
Voir tous les  autres témoignages