Histoire vécue Poids - Régime > Boulimie      (2510 témoignages)

Préc.

Suiv.

A 22 ans la nourriture détruit ma vie

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 938 lectures | ratingStar_58858_1ratingStar_58858_2ratingStar_58858_3ratingStar_58858_4

Bonsoir à toutes,

Je m'appelle vanessa, j'ai 22 ans, et la nourriture à détruit et continue de détruire ma vie.

J'ai commencé à grossir + ke la normale, dès l'âge de 4/5 ans, du + loin ke je m'en rappelle, j'ai toujours été au régime, j'ai vu mille et un diététiciens, été dans un centre pour jeunes obèses, essayé tous les régimes possibles, jusqu'à me retrouver à 123 kgs et o bord du suicide.

À 18 ans j'ai pris le taureau par les cornes et me suis fait posé un anneau gastrique, j'ai perdu en peu de temps beaucoup de poids jusqu'à 68 kgs.

Seulement vers 75/80 kgs, j'ai commencé en parallèle à me forcer à vomir ce ke je mangeais de trop.

Puis cela est devenu une habitude, et petit à petit, malgré l'anneau j'ai augmenté les quantités mangées et me faisait vomir, mes nerfs n'ont pas suivi et je suis tombée dans une réelle dépression, ayant pris conscience que mes soucis alimentaires ke je croyais réglés, n'allaient ke s'empirer.

Mes parents m'ont donc fait interner en hopital psychiatrique durant + de 3 mois afin de soigner ma dépression et boulimie, mais résultat total inefficacité et à la sortie de l'hopital je m'en suis donné à coeur joie avec mes crises encore pire qu'au paravant, j'étais contente je maigrissais à vue d'oeil, car à cette époque je vomissait facilement.

Mais je n'ai pas voulu rester comme ça et une fois de plus j'ai essayé de trouver une solution ; j'habitais clermont-ferrand et j'avais une tante sur paris. Je me suis dit que si j'allais chez elle, je n'oserais pas me goinfrer et que mes soucis seraient réglés, 1 illusion de plus.

Mes crises n'ont pas disparues, je faisais jusqu'à 1 quinzaine de crises de mon levé à mon couché, je vous raconte pas la fatigue physique et moral.

Me voyant dans cet état ma tante m'a dit que tant que je garderai mon anneau on n'arriverai à rien pour me guérir, en effet le problème était que même lorsque je ne m'empiffrais pas je n'arrivais pas à garder la nourriture donc je me faisais vomir, delà elle a trouver cela anormal et m'a fait consulter un spécialiste.

Il était temps l'anneau avait glissé et était complètement bouché je riskai de mourir.

On me l'a enlevé d'urgence contre mon gré.

Après il était d'autant plus dur de gérer mon poids et mes désordres alimentaires.

De + mes crises trop fréquentes, contrairement à certains je n'arrivais plus à vomir, pour ce faire, je devais et je dois toujours, inventer des stratagèmes plus fous les uns que les autres pour vomir : je m'enfonce dans le gosier : brosses à dents, cuillères, sacs plastic, tampons, mouchoirs, gants en latex, etc… , etc… en me pressant du + fort possible l'estomac, en buvant des litres de pétillants, etc… , je me bourre de laxatifs.

Et tout ça pour koi pour prendre et reprendre du poids.

J'ai meme consommé de la cocaine, des amphétamines, tous les médicaments possibles : sibutral, xénical…

Je me suis fais des orgie d'antidépresseurs et somnifères : qui dort dîne.

Mais le cercle infernal n'en fini pas.

J'ai vu des psy, été o boulimik et alcolik anonymes.

Je passe des heures dans les salles de sport, je sors pour être le moins possible en situation à risk mais rien y fait.

Cette maladi me bouffe la vie.

Je me met volontairement en échec scolaire alors ke j'ai un énorme potentiel, je fais souffrir tous mes proches, mais la maladie est + forte.

Et pourtant malgré tout je lutte contre elle, je suis forte, j'ai fais énormément de progrès et j'en ferais encore, elle ne m'aura pas, elle ne me tuera pas, meme si des fois j'en doute.

Là depuis 1 mois ou 2, j'ai ralenti mes vomissement, mais je mange, je mange et je n'arrive plus à m'arrêter j'ai pris depuis cet été 12 Kgs, dont 10 en 1 semaine, et si ce n'est que 12 kgs, c'est parce ke ça a beaucoup été : 1 semaine je m'empiffre - 1 semaine je ne mange rien et passe mes journées en salle de sport au lieu d'aller en cours.

Là trop c'est trop, je ne veux pa avoir perdu tous ces kilos pour rien et pourtant il me ratrapent à vitesse grand V et surtout je ne veux plus à avoir à réfléchir, à me soucier de la nourriture.

Donc vendredi j'ai RV avec un chirurgien pour envisager une nouvelle gastroplastie, espérant ke les erreurs ke j'ai faites la première fois ne se reproduiront pas, et ke cette fois, à défaut de m'en sortir définitivement, je pourrais soufflé un peu.

Voilà j'espère ke mon récit assez long, ke je voulais à la baz court (mais je crois ke je me suis laissé aller et ke j'en avais besoin) n'aura pas été trop confu et surtout ne vous aura pas embêté.

Grosses bises et bon courage à tous.

Vanessa.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


58858
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Reprise au piege ? - anorexie et boulimie

image

Bonjour les filles. Alors voila, aujourd'hui j'ai un peu peur et j'essaye de réagir vite avant de retomber dans un engrenage pas cool du tout… En fait, il y a quelques mois, en juin, je vous avais dit que je suivais la chrononutrition pour...Lire la suite

Fin de la boulimie mais ? - anorexie et boulimie

image

Oui, c'est tout à fait ça. Moi aussi j'étais dans un état de faiblesse, un état tel que lorsque je me disais, allez, c'est facile, tu peux arrêter, et bien non, la détresse reprenait le dessus, et je continuais. Et oui, je me complaisais dans...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Notre combat contre les tca
Sur le même thème
Boulimie et Thérapie: témoignage d'une ado de 14 ans
Boulimie : Mon enfer
Voir tous les  autres témoignages