Histoire vécue Poids - Régime > Boulimie      (2510 témoignages)

Préc.

Suiv.

Avez-vous maigri avec le levothyrox ?

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 5084 lectures | ratingStar_12876_1ratingStar_12876_2ratingStar_12876_3ratingStar_12876_4

J'ai 25 ans. Je n'ai jamais été mince mais jamais bien grosse. De mes 15 ans à mes 20 ans, je pesais entre 49 et 51 kgs, jamais plus. A chaque fois que je prenais du poids, je le perdais assez rapidement sans rien faire en particulier.

En 2000, j'ai fait une petite depression dûe à des problèmes familiaux. On m'a prescrit (en allemagne) des antidépresseurs légers. Entre temps, j'ai rencontré mon mari mais je n'étais vraiment pas bien. En une semaine, j'ai pris 5 kilos et en deux mois, 13 kilos. Sans rien changer à mes habitudes alimentaires. Je dormais tout le temps et j'ai dû arrêter mes études. Puis, en 2001, je suis tombée enceinte. J'ai été très malade pendant toute la grossesse (vomissements violents du 1er au dernier mois). Les 3 premiers mois, j'ai perdu 7 kilos, puis, j'ai recommencé à grossir alors que je rejettais tout ce que je mangeais. J'ai malgré tout accouché en 2002 par césarienne d'un magnifique petit garçon en excellente santé (3, 580kgs). La fin de grossesse a été très difficile. Je dormais assise car couchée, j'étouffais à en perdre connaissance. Le bébé était très haut et me comprimait les poumons. A l'accouchement, je faisais 76 kgs pour 1,56m.

J'ai allaité deux mois, puis, j'ai décidé de me prendre en main. J'ai fait un régime, puis deux, puis trois… etc. Pas un gramme de perdu. Mais à chaque fois que je voulais faire une pause dans mes régimes, je prenais du poids. De plus, j'ai commencé à me sentir de plus en plus fatiguée, stressée, épuisée… Je me trainais toute la journée, en permanence. Malgré des tonnes d'examens et des cures de vitamines, rien n'y a fait.

Ce n'est qu'en juillet dernier qu'on m'a diagnostiqué une hypothyroidie. J'ai le lobe gauche de la thyroide complètement atrophié. Ma doc m'a dit que je n'avais aucune chance de perdre du poids ni de récupérer de ma fatigue constante pendant ces dernières années. J'ai donc été placée sous levotyrox. Elle m'a dit qu'une fois le bon dosage trouvé, je devrais normalement commencer à perdre du poids.

Depuis quelques mois, je suis stabilisée au Levothyrox 75. Mais malgré tous mes efforts (et croyez-moi, j'en fais vraiment beaucoup) , je ne maigris pas. Je me sens très mal dans ma peau, je m'essouffle après un étage, j'ai mal dans toutes mes articulations et particulièrement dans le dos, je me sens mourir à petit feu…

Ma doc ne comprenant pas le problème m'a doc envoyée voir un encdocrinologue. Ce dernier m'a fait passer une batterie d'examens à l'hopital. Je l'ai revu hier dans l'espoir qu'il aurait enfin une solution pour moi. Entre temps, j'ai fait une cure très sévère (avec l'accord de l'endocrinologue) pour voir si mon problème c'était vraiment la nourriture. Pendant trois semaines, je ne mangeais qu'un repas par jour : 150g de riz blanc + légumes vapeur + 100g de steack à 5%. J'ai perdu… 300g !

J'ai donc revu le doc hier et là, il m'annonce qu'il ne peut rien pour moi, qu'il ne comprend pas mais qu'il a déja eu des cas comme ça. Il m'a proposé une cure dans un établissment avec suivi médical pendant trois semaines mais je ne peux absolument pas me libérer trois semaines cette année. Il m'a proposé de me prescrire du Xenical mais j'ai refusé pour des raisons de budget mais aussi à cause des nombreux effets indésirables dont j'ai entendu parler par des personnes qui en prennent. En desespoir de cause, il m'a prescrit… un antidepresseur ! Du Zoloft. Il m'a dit que dans certains cas, des gens ont perdu pas mal de poids avec ce médicament et qu'en plus, ça m'aiderait. Pendant l'entretien, il m'a demandé si j'avais une solution. J'étais en larmes et j'étais prête à tout. Alors, je lui ai dit : "puisque je dois être soignée à vie pour l'hypoth, autant que ce soit pour une hyperth. Au moins, elle me fera perdre du poids". J'avais en effet pensé à augmenter moi-même ma dose de lévothyrox mais il m'a vivement déconseillé de le faire. J'ai parlé de l'anneau gastrisque mais je ne rentre pas dans les critères… En gros, aujourd'hui, avec 81 kilos, des problèmes de santé permanents, le moral à zero, je suis au bord du goufre. Et toutes ces années de "controle alimentaire" sans résultats sont en train de se retourner. Depuis quelques jours, je mange tout et n'importe quoi en me disant que puisque mon corps ne veut pas maigrir, autant qu'il fasse ce qu'il fait si facilement : grossir, encore et encore… !

En gros, je ne sais plus koi faire. Je me tourne vers vous afin que vous me remontiez un peu le moral et aussi pour retrouver un peu d'espoir. Avez-vous maigri avec le levothyrox ? Avez-vous maigri avec le zoloft ? Avez-vous tenté de glisser en Hyperth pour maigrir ? Si oui, quelles ont été les conséquences ? Que me conseillez-vous de faire aujourd'hui ? Ne me dites surtout pas le mot régime ou sport car psychologiquement, je ne peux plus. J'étais très sportive à 76 kilos mais depuis, je souffre trop des articulations pour en faire. Je marche aussi souvent que je peux…

Je vous en prie, aidez-moi…

Merci de m'avoir lue et désolée d'avoir été aussi longue…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


12876
b
Moi aussi !
82 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Reprise au piege ? - anorexie et boulimie

image

Bonjour les filles. Alors voila, aujourd'hui j'ai un peu peur et j'essaye de réagir vite avant de retomber dans un engrenage pas cool du tout… En fait, il y a quelques mois, en juin, je vous avais dit que je suivais la chrononutrition pour...Lire la suite

Fin de la boulimie mais ? - anorexie et boulimie

image

Oui, c'est tout à fait ça. Moi aussi j'étais dans un état de faiblesse, un état tel que lorsque je me disais, allez, c'est facile, tu peux arrêter, et bien non, la détresse reprenait le dessus, et je continuais. Et oui, je me complaisais dans...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Notre combat contre les tca
Sur le même thème
Boulimie et Thérapie: témoignage d'une ado de 14 ans
Boulimie : Mon enfer
Voir tous les  autres témoignages