Histoire vécue Poids - Régime > Boulimie      (2510 témoignages)

Préc.

Suiv.

Depuis toute petite je suis mal dans ma peau

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 460 lectures | ratingStar_115891_1ratingStar_115891_2ratingStar_115891_3ratingStar_115891_4

Mon histoire est un peu longue…

Depuis toute petite je suis mal dans ma peau : mon père m'a toujours traitée de grosse, même très petite. J'ai grandi avec deux idées, la premiere était que j'étais grosse, la deuxième était qu'il fallait que je maigrisse. J'emploie le passé car j'ai maigri et je ne me trouve plus grosse.

Mais voilà quand j'étais petite j'étais toujours de bonne humeur, souriante, en train de rire… et puis au fil des années les complexes ont commencés à s'emparer de moi. Au collège mon cas s'est aggravé avec une acné precoce et tenace (que j'ai toujours mais un tout petit peu). Mais il n'empeche qu'au collège j'étais toujours souriante, mes complexes n'étaient pas encore trop trop grave, c'est à dire qu'ils occupaient toutes mes pensées mais que je reussissais quand même à les surmonter un peu. Je riais avec mes amies, je sortais souvent, j'étais motivée pour mon avenir, pleine d'ambition.

Pendant ce temps, mon père faisait toujours des remarques, des sarcasmes, des moqueries, des humiliations publiques et privées : harcelement moral. Ma grande soeur, que je trouve très belle (et qui se le trouve aussi) a commencé à faire pareil que mon père. J'étais la ptite grosse. J'étais de plus en plus complexée, je prenais de plus en plus de poids malgré les regimes et les rendez-vous chez des dieteticiens. Je n'étais pas obèse, juste en surpoids, mais voilà. En troisième mon père m'a initiée au jogging pour que je perde du poids. Humilation en plus. Au debut il me forçait à aller courir tous les jours avec lui. Puis j'ai commencé à aller courir tte seule. Je ne perdais toujours pas de poids et je multipliais les crises de boulimie. Je mangeais le plus équilibré possible, mais je retombais toujours dans les travers de la gourmandise. Je suis entrée au lycée. Au debut ça allait. Puis j'ai sombré. J'allais de plus en plus mal. J'avais des amies, tout allait bien mais j'avais toujours ces complexes affreux. Mon pire poids a été 65,5 kilos pour 1,58m. Ce n'est pas être obese, mais je me voyais comme tel (car mon père me projetait cette image). Tout le monde autour de moi me repetait sans cesse que j'étais belle et pas grosse, mais je n'écoutais que moi. J'ai finalement consulté une psychologue, qui m'a enormement aidée. J'ai perdu beaucoup de poids, meme la therapie finie. J'ai continué de perdre du poids tte seule. Mais le mal était deja fait : j'y ai laissé une partie de moi -meme. J'ai été detruite par cette periode. Avant, j'étais psychologiquement forte, je ne me laissait pas faire face aux autres (sauf mon père) , je rigolais tout le temps, j'étais drole je faisais rire, j'étais ambitieuse, energique. J'ai l'impression d'avoir perdu tout ça. J'ai l'impression d'avoir utilisé tout mon capital énergie dans ma quête de la perte de poids, énergie physique et morale (physique car il m'arrivait de courir une heure et demie tous les jours pendant deux à trois semaines (pour rien) ). Aujourd'hui voila mon probleme : j'ai perdu 15 kilos, j'ai été acceptée dans une ecole de dessin que je convoitais et j'ai un petit ami qui m'aime et que j'aime. Où est le probleme ? Je n'ai toujours pas confiance en moi. Je me sens vide. Je ne me trouve plus drole, plus interessante, plus energique, plus enthousiaste. Je ne comprend pas pourquoi il m'aime, j'ai peur de le perdre, surtout que je vais demenager à Lyon (dans deux semaines) alors qu'il habite en banlieue parisienne. J'ai peur qu'il finisse par trouver une meilleure petite amie que moi. J'ai confiance en lui, mais pas en moi. Je ne sais pas comment retrouver la partie de moi que j'ai perdue. Comment ? Comment redevenir drole, interessante, pleine de choses à dire ? J'ai l'impression de n'être qu'une carapace.

J'ai reussi à changer l'exterieur, mais l'interieur s'est volatilisé.

Si quelqu'un à des conseils et de l'aide à m'apporter, merci beaucoup. A bientot.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


115891
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Reprise au piege ? - anorexie et boulimie

image

Bonjour les filles. Alors voila, aujourd'hui j'ai un peu peur et j'essaye de réagir vite avant de retomber dans un engrenage pas cool du tout… En fait, il y a quelques mois, en juin, je vous avais dit que je suivais la chrononutrition pour...Lire la suite

Fin de la boulimie mais ? - anorexie et boulimie

image

Oui, c'est tout à fait ça. Moi aussi j'étais dans un état de faiblesse, un état tel que lorsque je me disais, allez, c'est facile, tu peux arrêter, et bien non, la détresse reprenait le dessus, et je continuais. Et oui, je me complaisais dans...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Notre combat contre les tca
Sur le même thème
Boulimie et Thérapie: témoignage d'une ado de 14 ans
Boulimie : Mon enfer
Voir tous les  autres témoignages