Histoire vécue Poids - Régime > Boulimie      (2510 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai un résidu de boulimie

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 353 lectures | ratingStar_6357_1ratingStar_6357_2ratingStar_6357_3ratingStar_6357_4

J'ai tout à fait le même problème qui, dans mon cas, est ce que j'appellerais un "résidu" de boulimie.

J'étais anorexique vers l'âge de 20 ans et après une thérapie assez longue, je suis passée à un autre type de comportement face à la bouffe : la boulimie.

Entre nous, c'est moins destructeur, cela cache un instinct de survie et non une envie de disparaître comme c'est le cas pour l'anorexie (que de souffrance, j'ai une pensée pour toutes celles qui en sont victimes) Les crises étaient graves et très douloureuses à vivre il y a encore un an d'ici. Depuis un an +/-, cela va mieux. (cela correspond à ma rencontre avec mon mari) mais j'ai typiquement le même comportement que toi. Sans pouvoir appeler cela de la boulimie : pas de vomissements, pas de comprtements de compensation (sport intense, diète sévère, etc) , pas de prise de laxatifs, c'est un vrai problème.Chez nous, ou il n'y a pas de bonbons, ou il n'y en a plus. Dès qu'on en achète, la tentation apparaît mais je ne sais pas manger UN biscuit mais toute la boîte, je ne mange pas UN Magnum mais 3, pas UN morceau de gâteau mais la moitié. C'est comme si je me punissais de n'avoir pu résister complètement, du coup, je m'empiffre. C'est un peu "de toutes façons, maintenant que j'en ai mangé un, autant tout avaler !! " Ma solution, c'est d'acheter très peu et très rarement des sucreries ou alors, je prends celles que je n'aime pas comme ça, mon chéri n'est pas puni. Lui me dit que c'est de la gourmandise, que ça n'a rien de pathologique mais je sais bien, moi, que ce n'est pas "normal" et que ce comportement est un handicap. Comme toi, je suis mince et je brûle bien les calories, là n'est donc pas le problèmes mais ce serait tellement plus agréable de manger une douceur avec plaisir sans tomber dans l'excès.Je tente petit à petit des exercices comme jeter un reste, refermer le paquet de biscuits et le ranger, me regarder dans la glace après une prise de sucreries et me dire "tu vois, ça n'a pas changé qui tu es, tu peux arrêter là et remanger plus tard".Ce qui est amusant par contre est que depuis le début de ma grossesse (6 mois maintenant) , mes compulsions se sont atténuées, un peu comme si, j'étais "remplie"" d'autre chose et que la bouffe ne m'est plus autant nécessaire.

Je souhaite de tout coeur que JAMAIS ma petite puce ne souffrira de troubles alimentaires et que je saurai être équilibrée face à elle.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


6357
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Reprise au piege ? - anorexie et boulimie

image

Bonjour les filles. Alors voila, aujourd'hui j'ai un peu peur et j'essaye de réagir vite avant de retomber dans un engrenage pas cool du tout… En fait, il y a quelques mois, en juin, je vous avais dit que je suivais la chrononutrition pour...Lire la suite

Fin de la boulimie mais ? - anorexie et boulimie

image

Oui, c'est tout à fait ça. Moi aussi j'étais dans un état de faiblesse, un état tel que lorsque je me disais, allez, c'est facile, tu peux arrêter, et bien non, la détresse reprenait le dessus, et je continuais. Et oui, je me complaisais dans...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Notre combat contre les tca
Sur le même thème
Boulimie et Thérapie: témoignage d'une ado de 14 ans
Boulimie : Mon enfer
Voir tous les  autres témoignages