Histoire vécue Poids - Régime > Boulimie      (2510 témoignages)

Préc.

Suiv.

La boulimie, une période de doute sur soi

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 24 ans
Mail  
| 370 lectures | ratingStar_119680_1ratingStar_119680_2ratingStar_119680_3ratingStar_119680_4

J'ai 24 ans et je suis boulimique depuis mes 17 ans. C'est dur mais je parle la a des personnes averties. Pour ma part je n'ai jamais suivi de thérapie. J'ai toujours réussi a conserver un poids correct (a force de laxatifs et sports intensifs) bien que je ne supporte pas mon corps. Depuis peu je viens de comprendre pourquoi je me remplis de bouffe comme ça, c'est tout nouveau. Je n'ai pas determiné la cause exacte mais je me sens sur la bonne voie. Je pense que pour se sortir de ce cercle vicieux il faut partir a la recherche de soi et pour cela rompre avec le quotidien, couper les ponts avec des relations contraignantes ou emprisonnantes. C'est dur mais nécéssaire je pense. En ce moment, je tente de privilégier mes reves et d'essayer de les mener a bien. Pour cela je m'accorde des périodes de 4/5 jours ou je part en randonnée, seule, ce qui permet de faire le point avec soi et mettre de l'ordre dans sa tete, et dans son corps. La marche oxygene l'organisme, les paysages remplissent la tete et la repose. Les premiers jours sont toujours les plus durs. Je pleure beaucoup, j'exteriorise mes angoisses, mes peines et mes frustrations. Le matin je fais un peu de yoga pour reveiller le corps et l'esprit. Ces jours la sont comme des vacances pour mon corps et ma tete. Quand je reviens je suis calme, concentrée et super claire avec mes propres envies, mes choix paraissent faciles a faire et évidents. A l'écoute de moi, quoi ! C'est a petits pas qu'on avance, j'en suis sure… Je pense qu'il est nécéssaire pour chaque être humain. C'est dans ces moments la ou on est face a soi et qu'on ne peut plus se mentir. Pour moi la boulimie n'est pas une fatalité. C'est une période a passer, une période de doute sur soi et sur le monde qui nous entoure. Je suis persuadée que quand on s'est trouvée, on a plus besoin de quoi que ce soit pour se rassurer, plus de bouffe, plus du reste non plus. Alors, sortons la tete de l'eau, on y arrivera tous et toutes un jour !
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


119680
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Reprise au piege ? - anorexie et boulimie

image

Bonjour les filles. Alors voila, aujourd'hui j'ai un peu peur et j'essaye de réagir vite avant de retomber dans un engrenage pas cool du tout… En fait, il y a quelques mois, en juin, je vous avais dit que je suivais la chrononutrition pour...Lire la suite

Fin de la boulimie mais ? - anorexie et boulimie

image

Oui, c'est tout à fait ça. Moi aussi j'étais dans un état de faiblesse, un état tel que lorsque je me disais, allez, c'est facile, tu peux arrêter, et bien non, la détresse reprenait le dessus, et je continuais. Et oui, je me complaisais dans...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Notre combat contre les tca
Sur le même thème
Boulimie et Thérapie: témoignage d'une ado de 14 ans
Boulimie : Mon enfer
Voir tous les  autres témoignages