Histoire vécue Poids - Régime > Boulimie      (2510 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les faces cachées de la boulimie

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 393 lectures | ratingStar_17524_1ratingStar_17524_2ratingStar_17524_3ratingStar_17524_4

Je vais peut-être choqué mais il faut que vous lisiez mon témoignage jusqu'au bout… Je dois avouer que jen ais plus quassez de voir les gens sapitoyer sur toutes ces pauvres petites créatures qui soient décident de saffamer, soient de manger et de se faire vomir. Tous le monde connais parfaitement lanorexie et la boulimie mais il y a une face cachée de la boulimie que personne ne connaît et qui pourtant existe et fait tout autant souffrir que les deux premières maladie. Cest de cela dont je vais vous parler.

Je mappelle Stéphanie, j'ai 29 ans et je fais 177kg pour 1m85.

Certains et certaines vont être choqués de lire mon poids mais pourtant il est réel et il est aussi ma malédiction. Il y a trois ans après avoir constaté que je nallais pas bien psychologiquement, je me suis décidée de consulter mon médecin traitant pour voir ce quil pouvait faire pour moi. Je lui ais donc expliquer ce qui marriver et il a vite diagnostiquer une dépression mais aussi une chose dont je navais jamais entendu parler et qui expliquer certains de mes comportements, lhyperphagie. En effet depuis des années, il marrive de perdre tout contrôle et de me jeter sur toutes nourritures qui me tombe sous la mains. Voilà, le mot était lâché, Hyperphagie mais ça na rien apporter depuis et nous sommes en 2007.

Oh, bien sûre il marrive davoir des périodes danorexie, de ne plus rien manger pendant une semaine mais quest-ce que cette période quand on voit mon état, une simple goutte dans locéan de ma douleur. Depuis mon enfance, j'ai été entouré de personnes de ma famille, des enseignants etc. Qui mont toujours rejeté, humilié, fait comprendre que jétais un monstre à cause de mon soi-disant surpoids. Mais récemment je suis tomber sur des photos de moi quand jétais enfant et jétait tout ce quil y a de plus normal. Et pourtant déjà pour les autres jétais monstrueuse car jétait grosse.

A force dentendre toutes ces brimades, jy ais cru et j'ai commencé à ne plus pouvoir me contrôler quand je manger. Bien sur je ne men rendais pas compte, je me cachais, javais honte. Les années ont passés et après des milliers de régimes infructueux, dun anneaux défectueux, dune analyse qui ne mène à rien, jen suis arrivée à 177kg. Je suis ainsi devenue la paria quenfant on voulait que je soit puisque, je suis au chômage (personne ne voulant me donner ma chance. Je tiens aussi à préciser que j'ai un Bac Pro Secrétariat et on ma toujours fait comprendre que ce domaine était du domaine de lapparence.) , je suis inscrite à lANPE mais je nai jamais trouver aucunes aides auprès deux, toutes les solutions que je donnaient pour men sortir été rejeter pour causes dapparence. J'ai dû donc financer avec mon seul petit RMI (qui natteint pas les 400) toutes mes formations qui nont servies à rien puisque dans notre société il faut être un top model pour prétendre à un travail. Bien sur tout cela moblige à vivre encore chez mes parents (ce qui est pour moi une situation humiliante) , ce qui me plonge de plus en plus dans la dépression et moblige à 29 ans à être constamment sous antidépresseur et autre anxiolytiques pour mempêcher de faire des crises dangoisses qui mempêche de dormir.

Pour beaucoup le fait que je sois grosse découle avec une évidence effrayante du fait que je mange trop et oui si on est gros cest parce quon est faible, que nous navons aucunes volontés et surtout (et dailleurs je lai lu récemment dans un article sur le portail dorange) que plus on est gros plus on est bête. Oui cest tellement plus facile aux gens de sexpliquer la chose ainsi puisque pratiquement tout les médias véhicules ce mensonge et surtout que rien nest fait pour expliquer les autres cause de lobésité. Si des études étaient vraiment menées sérieusement on découvrirais que la cause la plus flagrante de lobésité ce sont de problèmes psychologique.

Jen ai assez de voir les gens culpabiliser les gros pour un oui ou pour un non. Toutes ces publicités faites pour la prévention de lobésité à chaque apparition de nourriture. Ex : Pour votre santé : ne mange pas trop gras, trop sucré, trop salé ou bien ne mange pas entre les repas etc. Voilà encore de la propagande pour culpabiliser les gens et les personnes en surpoids en premier.

Lhyperphagie est un maladie tout aussi grave que lanorexie ou la boulimie mais elle est honteuse. Combien de fois j'ai eut envie de mourir car je me dégoûte après une crise, combien de fois je me suis taillader le bras car je narrive plus à exprimer ma souffrance dêtre considéré comme un monstre. Mais le pire dans cette histoire cest que mes parents sont impuissants pour maider et je sais quils en souffre peut-être plus que moi car ils nauraient jamais voulu de cette vie pour moi.

Mais pour le moment le fait est là, personne même pas les médecins pour le moment ne trouve de solutions pour maider. La seule issue pour le moment et cest vers elle que je vais ; la mort.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


17524
b
Moi aussi !
7 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Reprise au piege ? - anorexie et boulimie

image

Bonjour les filles. Alors voila, aujourd'hui j'ai un peu peur et j'essaye de réagir vite avant de retomber dans un engrenage pas cool du tout… En fait, il y a quelques mois, en juin, je vous avais dit que je suivais la chrononutrition pour...Lire la suite

Fin de la boulimie mais ? - anorexie et boulimie

image

Oui, c'est tout à fait ça. Moi aussi j'étais dans un état de faiblesse, un état tel que lorsque je me disais, allez, c'est facile, tu peux arrêter, et bien non, la détresse reprenait le dessus, et je continuais. Et oui, je me complaisais dans...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Notre combat contre les tca
Sur le même thème
Boulimie et Thérapie: témoignage d'une ado de 14 ans
Boulimie : Mon enfer
Voir tous les  autres témoignages