Histoire vécue Poids - Régime > Boulimie      (2510 témoignages)

Préc.

Suiv.

Plus de déprime

Témoignage d'internaute trouvé sur teemix
Mail  
| 299 lectures | ratingStar_90788_1ratingStar_90788_2ratingStar_90788_3ratingStar_90788_4

Tout à commencé il y a quatre ans, ou plus je sais plus. Ce qui est sur, c'est que aussi loin que je m'en souvienne, je me suis toujours trouvée grosse. Enfin pas vraiment grosse, car j'ai conscience qu'il y a des personnes beaucoup plus grosses que moi. Mais c'était plutôt une envie de me perfectionner… J'ai toujours été bonne élève, première quoi. Mais pour une raison que j'ignore, un jour, j'ai viré boulimik. Et ça a duré, comme ça, jeun, crise, jeun, crise. Et puis il y a un an et demi, pour une autre raison inconnue, je suis passée de l'autre côté du miroir : plus de crises que de l'ano. Je ne jeun plus, mais je compte tous les cals. Pour moi c'est une victoire, car il n'y a plus de crises, et pour moi, se goinfrer est dégradant. Et pkoi je vais bien ? Mon moral. Quand j'étais boulimik, tout était noir et déprimant. Aujourd'hui, plus de déprime, juste une espèce d'euphorie.

Ensuite, je fais gaffe à moi, car c'est vrai, c'est un défaut, mais j'adore plaire. Donc, je prends soin de mes cheveux, soin de moi… je prends des vitamines et des compléments alimentaires pour pallier les manques de mon alimentation.

Et je ne suis pas "si maigre". Bien sur, quand je lève les bras, on vois mes cotes, mais c'est la cas sur toute fille mince non ? Je pèse 49 kilos, l'état de poussière ne me concerne pas.

Et en ce qui concerne les mecs, je suis casée depuis assez longtemps, ce qui n'empeche aps à d'autres garçons de me souligner que si je me libère, ils sont là. (ça fait prétentieux au possible ce que je dis là mais bon, c'est toi qui voulais savoir comment ça se passe).

Bien sûr, je ne plait pas aux mecs qui aiment les rondes. Mais tout homme à ses préférences, et c'est normal que je n'entre pas dans les préférences de certains. Ceci dit, c'est rarement les garçons qui me soulignent que je suis trop mince, mais plutôt les filles (allez savoir pourquoi).

Et je ne suis aps à l'état de mamie, je fais du sport. Je n'en suis pas au stade de ne rien manger et de faire du sport comme une tarée, au contraire, tout ce que je brule en faisant du sport est un gain de calories au cas où je dois sortir manger avec des gens.

Donc tu vois, tout va encore bien pour moi, même si mon médecin est un peu inquiet et continue de me voir souvent.

Voilà, sinon je soutiens les anos paske je les comprends car c'est aussi mon obescession et que c'est vrai que c'est pas facile tous les jours. Les gens croient que vous faites ça paske vous êtes pourrie gatée ou que c'est pour vous rendre intéressante. On envie les filles qui mangent normalement mais en même temps pour rien au monde on ne voudrait regrossir. En fait, on veut bien guérir mais on veut pas grossir. En gros, on est coincée.
  Lire la suite de la discussion sur teemix


90788
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Reprise au piege ? - anorexie et boulimie

image

Bonjour les filles. Alors voila, aujourd'hui j'ai un peu peur et j'essaye de réagir vite avant de retomber dans un engrenage pas cool du tout… En fait, il y a quelques mois, en juin, je vous avais dit que je suivais la chrononutrition pour...Lire la suite

Fin de la boulimie mais ? - anorexie et boulimie

image

Oui, c'est tout à fait ça. Moi aussi j'étais dans un état de faiblesse, un état tel que lorsque je me disais, allez, c'est facile, tu peux arrêter, et bien non, la détresse reprenait le dessus, et je continuais. Et oui, je me complaisais dans...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Notre combat contre les tca
Sur le même thème
Boulimie et Thérapie: témoignage d'une ado de 14 ans
Boulimie : Mon enfer
Voir tous les  autres témoignages