Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > Anneau gastrique      (2338 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les anneaux gastriques sont déconseillés en cas de TCA

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo 33 ans
Mail  
| 899 lectures | ratingStar_157017_1ratingStar_157017_2ratingStar_157017_3ratingStar_157017_4

Un réapprentissage alimentaire, tel que proné par le site du GROS et par Apfeldorfer et Zermati dans leurs livres, pourrait t'aider à perdre du poids. Il faut savoir qu'une perte modérée est suffisante pour améliorer grandement l'état de santée. Une perte d'une quinzaine de kilos peut déjà faire beaucoup ! Pas besoin, en tout cas dans un premier temps, de redescendre à un hypothétique poids de forme… Personnellement, j'ai été diagnostiqué avec un diabète. Contre l'avis de mon médecin, j'ai choisi de suivre une approche sans régime *et* de ne pas gérer ma maladie à coup de médicaments. Par contre, j'ai été suivi par un nutritionniste du GROS, et, depuis plus récemment, un psy de cette association. J'ai aussi très sérieusement suivi mes analyses sanguines, j'ai une activité physique certe modérée mais hyper-régulière… J'ai perdu une vingtaine de kilos, mon diabète n'est plus détectable, je n'ai pas été en aussi bonne santée depuis des années ! Certes, il y a encore du chemin jusqu'à mon poids de forme (quel qu'il soit) , mais, ici et maintenant, j'ai déjà un confort physique infiniment meilleur qu'avant. Et surtout, je n'ai pas à avoir peur d'un écart, à angoisser devant un aliment interdit, à me prendre la tête face à une invitation au resto… Là, je trouve ça surprenant… Ce que tu appelles des "compulsions", c'est un trouble du comportement alimentaire (TCA). Selon les quantités, une hyperphagie ou boulimie non vomisseuse. Est-ce que tu as vu un psy avant et après la pause de ton anneau pour évaluation et suivi ? Les instructions officielles concernant l'anneau gastrique sont formelles ! Un avis psy doit impérativement précédent l'opération, notamment pour écarter les états dépressifs. De plus, un TCA est une contre-indication formelle à la pose d'un anneau, notamment en raison des risques en cas de boulimie ! Les compulsions ne sont pas un trouble physiologique, la solution ne devrait pas être la pose d'un anneau. Les compulsions ont une origine psychologique, et, éventuellement, iatrogène - provoquées par les régimes eux-mêmes. Dans les deux cas, il y a des solutions non-chirurgicales bien mieux adaptées…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


157017
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

1er rdv sleeve le 24/01/13

image

Coucou les filles, Alors comment vous allez ? Cycy je vois que tu es prolongée, j'espere que ça va mieux tes doigts quand même. Sinon ton petit régime ça va ? Moi ça va vu que c'est pas vraiment un régime ça passe en douceur… et toi dadoo...Lire la suite

9 mois post op anneau gastrique -30kgs

image

Bonsoir, Audrey, oui moi aussi au bout d'un moment, on ressent moins l'effet du serrage. Mon chir qit que c'est le corps qui s'adapte. Pour le liquide de gonflage, il y a une longue tbulure entre le boitier et l'anneau et au 1er serrage, il faut le...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ma perte de poids de 20kg
Voir tous les  autres témoignages