Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > Autres      (316 témoignages)

Suiv.

Je suis devenue obèse en 4 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes 30 ans
Mail  
| 6255 lectures | ratingStar_208_1ratingStar_208_2ratingStar_208_3ratingStar_208_4

(…).

J'ai eu 30 ans il y a quelques mois. Je n'ai jamais été très fine, mais à l'époque (mon Dieu que c'est loin…) où mon poids était "normal", on peut même dire que j'étais gâtée par la nature.

Depuis 4 ans, je vis avec un homme merveilleux. J'aime beaucoup mon travail. J'ai une vie sociale et familiale plus que satisfaisante.

Il y a juste une ombre à mon beau tableau : mon poids, le cercle vicieux dans lequel la nourriture me traîne.

Ces 4 dernières années, j'ai pris plus de 30kg. Je sais bien pourquoi… parce que la nourriture est un exutoire, un défouloir pour moi. La moindre grosse fatigue, la moindre contrariété, le plus petit coup de cafard… et hop ! Je me jette pour ainsi dire sur tout ce qui se mange. Et ensuite, je culpabilise.

Le pire c'est que jusqu' à il y a très peu je ne me voyais pas tels que les autres pouvaient me voir. Je me voyais ronde, voire forte mais pas obèse. Ce n'est qu'en me voyant sur certaines photos que je me suis dit "non, ce n'est pas possible, ce n'est pas moi ! Je ne peux pas être si grosse"

Je ne voulais pas croire mes vêtements qui ne m'acceptaient plus, qui me boudinaient, qui se déformaient, qui se déchiraient.

Je me disais que c'étaient les magasins qui avaient changé leurs tailles, que c'étaient mes vêtements qui étaient usés, de mauvaise qualité.

Belles illusions…

Seulement, mon corps en a marre, et il me le crie de diverses façons : je ronfle (alors que ça ne m'était jamais arrivé) , j'ai horriblement mal aux genoux, sans compter le dos, sans oublier les problèmes de respiration lors du moindre effort physique, mon rythme cardiaque un peu trop rapide, et mon foie qui est trop gras.

Je me dégoûte, je me fais horreur. Et ma vie intime s'en ressent : vu que je me déteste comment peut-il m'aimer ? Vu que je me dégoûte comment peut-il avoir envie de moi ?

Pour détourner les yeux des autres de mon corps devenu difforme, je me suis muée en rigolotte petite blonde. Ben oui, je suis devenue drôle, cynique, caustique, envahissante dans mes propos juste pour faire rire les autres. La gentille, douce et discrète jeune femme que j'étais lorsque j'étais bien dans ma peau s'est noyée sous les amas graisseux pour laisser place à celle que je suis aujourd'hui : une jeune femme qui parle fort, qui tourne tout en dérision, qui fait comme si rien n'était sérieux, qui fait bien rire tout le monde… mais qui pleure à l'intérieur.

Je me sens mal. Et je veux aller mieux. Je sais que c'est une opération, que ce n'est pas un jeu. Qu'il y a des chances pour que tout aille bien mais qu'il y a aussi des chances pour que ça se complique, et pour que j'y reste. Je sais aussi que ma vie va changer après, qu'elle ne sera probablement plus pareille, qu'il y aura un "avant" l'opération et un "après".

Mais je sais au plus profond de moi que c'est mon ultime chance pour me retrouver enfin, pour revivre finalement. Et je veux courir le risque. Je sais d'où je viens, où je suis et où je veux aller. Je me doute bien que ça ne dépend pas que de moi, qu'il y a le facteur "chance" qui compte ausis pour beaucoup. "Allea jacta est" comme disaient le Latins. Inch Allah comme on dit à Bruxelles.
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


208
b
Moi aussi !
15 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par sud radio | le 29/08/15 à 10:19

Bonjour,
Je trouve votre histoire très forte. J'aimerais beaucoup discuter avec vous au téléphone. Je prépare une émission lundi sur la nourriture. Beaucoup d'auditeurs témoignent et font partager leur expérience. Si vous le souhaitez, nous pouvons vous faire intervenir à l'antenne. L'émission est lundi entre 15H et 16H. Si vous voulez nous avons des studios à Paris et Toulouse ou bien nous pouvons vous faire réagir au téléphone.
Qu'en pensez-vous ?
N'hésitez pas à m'appeler ce week-end pour en discuter.
Mon numéro : 06 51 39 32 06
A bientôt
Margot Perrier
Journaliste pour Sud Radio

Histoires vécues sur le même thème

Avril on se decouvre pas d'un fil.... mais des kilo ! qui me suit?

image

Pense ce que tu veux, Gonjoe . J'ai dit il y a quelques semaines que j'arrêtais de manger le soir jusqu'à ce que je vois un spécialiste qui me dira comment faire d'autre , parce que Oui, dès que je mange le soir, je reprends du poids ! & la...Lire la suite

Je ne veux pas d'enfant, ni vivre sous le meme toit qu'un compagnon.

image

Mouette… j'ai dit qu'il pouvait critiquer et guider. Je ne sais pas ce qu'il a pensé de "ma prestation". Par contre je sais qu'il n'a pas tout obtenu de moi et j'avais été claire pourtant avant le rendez-vous. Il a insisté, chose que je n'ai...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ma perte de poids de 20kg
Voir tous les  autres témoignages