Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > Gastrectomie      (182 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'essaye d'intégrer ma nouvelle apparence

Témoignage d'internaute trouvé sur confidentielles
Mail  
| 1408 lectures | ratingStar_68786_1ratingStar_68786_2ratingStar_68786_3ratingStar_68786_4

Je commence à acheter dans les soldes des magasins type kiabi où les prix tombent très bas, quelques pantalons dans les tailles 46-48.

Avec des critères un peu particuliers :

- des passants pour y mettre une ceinture quand il sera trop grand.

- et/ou des boutons à déplacer ,

- une coupe droite pour masquer la peau des cuisses qui tombent,

- une texture qui "se tient" suffisamment pour ne pas coller aux bourrelets, et suffisamment souple pour ne pas faire "carton"

Moi aussi il m'est arrivé de me réveiller un peu tard pour essayer une fringue, et de me rendre compte qu'elle m'était trop grande.

Du coup toutes les semaines je fais un essayage complet de ma garde-robe, où je choisi mes "ensembles" pour la semaine, et ressort des fringues qui étaient trop petites (ou maintenant, ajoute dans mon placard des fringues achetées il y a peu) et "mets à la retraite" des fringues devenues trop grandes et im-portables.

Ça me prends facile une demie-journée, mais ça m'évite les mauvaises surprises en semaine, et puis c'est sportif, alors je perds en général 500g de plus que la moyenne ce jour là.

En fait j'en suis à prioriser sur les fringues que j'ai "retrouvées" il y a quelques semaines grand max, en me disant "comme ça je l'aurais portée encore une fois avant de la ranger"

Bon par contre comme je fais durer mes pantalons un max, il me faut des haut qui cachent le ventre, car sinon on verrais que je croise bizarrement mon pantalon pour le fermer, ou que ma ceinture fait des plis dans tous les sens… pour le moment ça reste ni-vu ni-connu.

Moi aussi beaucoup de travail à faire avec mon image : je me suis rendue compte que quand je regarde des femmes rondes dans la rue, je ne sais pas dire si je suis pareille, plus ronde ou plus mince qu'elles !!!

En revanche, quand j'entends des propos de collègues sur les jeunes femmes "bien gaulées" comme ils disent, j'ai tendance à me dire "gaffe à toi mon bonhomme, celle que tu snobe aujourd'hui pourrais-bien faire partie des femmes sur qui tu salives dans quelques temps… " et ça me fait marrer.

C'est grave jouissif. J'ai l'impression d'être undercover, d'avoir un secret terrible qui va leur péter à la figure dans quelques mois lol.

Bref.

Sinon je me rends compte que je deviens vraiment plus critique quand à mon apparence, je remarque des "défauts" que je n'avais jamais vu auparavant… des "tiens, mais j'ai des POILS lààààà", "rhhhoooooo mais c'est quoi ces espèces de petits boutons LA", ect… vais sans doute me programmer des RDVs chez les spécialistes (dermato, dentiste spécialiste du blanchiment des dents, esthéticienne, etc…) pour cet hivers pour nettoyer tout ça durablement (me voit pas faire ma pé.tasse décérébrée et passer tout mon temps libre à me pouponner, il y a quand même plus intéressant à VIVRE que de se regarder le nombril ! ).

Bon ceci dit, je me regarde dans TOUS les reflets de vitrine, miroirs, flaques d'eau, lol… et oui, là je fait vraiment pétasse à me regarder en permanence sous toutes les coutures mdr,… mais en fait c'est que j'essaie d'intégrer ma nouvelle apparence, ma nouvelle enveloppe corporelle, et je n'y arrive pas. Si je devais me dessiner, je ne saurais pas le faire.

Je rappelle que j'en suis à - 38kgs.

Ha oui et puis il y a le fait bizarre qu'il n'y a que depuis que j'ai passé le cap de la moitié du parcours de perte de poids, que j'ai l'impression que l'opé "marche".

Sur les topic, Isabel racontait comment elle souffre moins, et c'est marrant c'est en la relisant que je me suis souvenue de choses que j'avais complètement oublié : toutes les petites douleurs que je subissait en permanence, même au coucher : mal de dos, mal aux genoux, mal aux hanches si zhom laisse la main posée dessus quand je m'endors (sissi !! ) , mal aux veines des jambes, si j'oublie de les sortir de dessous la couette pour les laisser au frais, sommeil très troublé par les apnées, ronflements, quintes de toux car je respire mal… et tout ça c'est finiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!

Ca m'intéresse de savoir si vous ressentez les choses comme moi les filles ?Wink?

Bisoux et courage ! ?Flowers?

_________________

Open your mind…

Enjoy your life !

Mes topics.
  Lire la suite de la discussion sur confidentielles.com


68786
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Sleeve en mai 2013 - surpoids et obesite

image

Moi aussi j'ai toujours ete en surpoids. Ma mere était une grande adepte de tous les régimes qui existent.. Du coup, comme je suis sa seule fille (j'ai 4 freres) elle m'a aussi mise au régime. Je perdrais, reprenais.. Un yoyo incessant.. Ma mere...Lire la suite

Sleeve gastrectomie

image

Bonjour tout le monde je viens pour vous faire part de mon expérience qui n'a pas été de tout repos : j'avais un anneau depuis 2007 qui avait été très mal placé et qui donc n'avait pas beaucoup d'effet avec la volonté j'étais passer de 110kg...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages